Faux Rhum Le Faux Rhum Faux Rhum  

Le forum > Taverne > La gazette du CUL
La gazette du CUL 1 2 -3- 4 5 6 7  
Auteur Message
Fëantir
Fëantir
Déconnecté
Inscrit depuis le :
03/10/2017
Posté le 07/09/2018 à 11:52:02. Dernière édition le 07/09/2018 à 12:28:06 

La mariage? 
Roh, bon sang, le mariage!

J'avais totalement zappé!
On a le droit à combien de cavalières maximum? Vous savez? 
J'vais pas pouvoir les prendre toutes! Vous imaginez combien ça va me coûter d'inviter toutes mes prétendantes? 

Et puis y'a Félicia, qui va encoure vouloir me coller toute la soirée! Elle peut pas s'en empêcher vous savez? Elle me désire à un point, c'est incroyable. J'le vois bien dans ses yeux qu'elle veut s'emparer de mon coeur!

Sans compter sur Dulcina, elle est toujours à me tourner autours celle là! Avec ses histoires de cours de danse... Gnagnagna... Un romantisme un peu trop poussé à mon goût!


Raaaaaaah.... Bon, suffirait de décaler le mariage, juste pour que je puisse me retourner. Vous vous rendez pas compte, vous les moches, ce que c'est que de plaire à autant de femmes à la fois!! 

Je suis dans une galèèèèèèèèèère!!!


El Renat "Petit Tigre"
El Renat "Petit Tigre"
Déconnecté
 
Inscrit depuis le :
01/11/2017
Posté le 08/09/2018 à 08:50:10. Dernière édition le 08/09/2018 à 09:15:04 

El Renat avait été désigné pour organiser la future réunion du jeudi et le programme était plus que chargé.

Les thèmes abordés étant des plus important, il ne fallait pas faire ça à la vas vite.

1- Organisation du mariage de Matéo et Minen

2- Composition du corps électoral pour mettre en place une Démocrature sur liberty.

3- Organisation d'une sortie groupée CUL aux ruines étranges ( Obligé, il reste encore des survivants de la sortie au temple)

Le thème 1 et 3 étant encore à l’état d’ébauche, par contre la conquête de liberty avançait a grand pas !!!

Les futures intendants étaient tous désignés d'avance:
Heinrich pour les français
Faye pour l'angleterre
Riquel pour l'espagne
Red smoke pour la hollande
El Renat "Petit Tigre"
El Renat "Petit Tigre"
Déconnecté
 
Inscrit depuis le :
01/11/2017
Posté le 09/09/2018 à 10:54:49 

Don Jef tendit une lettre toute frippées à El Renat, bizarrement elle sentait le rhum et avait du faire pas mal de chemin.
Il le regarda un air malicieux et lui fit un clin d'oeil.

El Renat pris la lettre et compris tout de suite qui en était l'auteur.
Il ouvrit avec vigueur l'enveloppe et commença à lire, un petit rictus apparut sur son visage. 

Voilà l'espagnol avait trouvé sa cavalière pour le mariage de Minen et Matéo.
Sanria Fair Wind
Sanria Fair Wind
Déconnecté
Inscrit depuis le :
20/12/2017
Posté le 09/09/2018 à 22:45:09 

Après être sorti du temple, enfin, Sanria s'était posée au soleil histoire de profiter de ses rayons après plusieurs jours dans l'obscurité.
El Renat avait donné l'ordre de descendre et tout le monde s'attendait au pied des escaliers. 
Profitant de la douceur de la  soirée, Sanria en profita pour nettoyer son arme... 

*BOUM*

Tir réussi sur El Renat ! 
Tu gagnes 44 Exp .
Le défenseur absorbe 3 point(s) de dégât avec son équipement .
Tu lui infliges  4 point(s) de dégât


-Woups, désolée chef, j'ai glissé. 
Don JeF
Don JeF
Déconnecté
Inscrit depuis le :
09/10/2017
Posté le 11/09/2018 à 11:52:56. Dernière édition le 11/09/2018 à 11:57:06 

L'histoire malheureuse d'un aller-retour
 
Il était une fois un étrange personnage, à l'allure distinguée, la barbe soigneusement entretenue, la robe parfaitement ajustée et le regard bienveillant. Cette personne avait acquis au fil des mois passés sur Liberty une petite notoriété et était généralement bien accepté des habitants de l'île malgré la gène que sa différence suscitait parfois.
 
Lorsque de proches amis lui proposèrent de visiter les constructions maya, sa curiosité naturelle s'aiguisa et il ne se fit pas prier pour accepter. Las, notre personne ignorait qu'une contrepartie quasi surnaturelle serait le prix à payer.
 
En effet, une forme de malédiction allait s'abattre sur sa route entre Esperanza et le temple Maya. 
 
Liberty est un lieu de violence où les 4 colonies s'affrontent presque sans répit pour affirmer leur supériorité sur les autres. Les tours de garde du centre de l’ile  restent généralement au mains de leurs bâtisseurs mais ces zones stratégiques sont les lieux de combat âpres, et les 4 cités y envoient leurs meilleurs guerriers ou gardent ceux-ci dans leurs murs afin de parer un pillage toujours envisageable.
 
Notre surprenant individu s'était justement décidé à se reposer sereinement au sein de la garnison de la tour de sa nation (laquelle était baptisée du doux nom de La Madone) avant de reprendre sa route vers le temple. Hélas, dans ce haut lieux d'expression de la barbarie humaine, le même soir la colonie Française décidait de stratégiquement s'emparer de la Madone. Depuis son lit d’hôpital, notre original ne pu alors s'empêcher de penser que la chance n'avait pas été de son côté et que ce fâcheux contretemps allait inquiéter ses compagnons l'attendant au temple.
 
Aussi, sortant du temple après plusieurs semaines de visites, désirant rejoindre Esperanza, et tâchant de tirer leçon de son expérience précédente, notre aimable excentrique décida de ne pas emprunter la même route. Averti des tensions et rumeurs de pillage de la cité espagnole par les colons hollandais, il décida sagement de se réfugier à la cabane de l'ermite, charmante bicoque au demeurant. À sa plus grande surprise, il y retrouva un pirate lycanthrope avec lequel il eu une intéressante discussion (après l'avoir tout de même un peu amadoué avec un morceau de viande). Afin d'améliorer l'odeur du lieu (peu aidé par le chien canidé), le distingué personnage répandit un tapi de pétales de roses au sol. Hélas pour le pirate (et au plus grand bonheur des narines de notre précieuse personne), le fier et furtif Ryu le délogea brutalement de son lieu de repos.
 
Parallèlement il s'avéra que la rumeur d'une attaque hollandaise sur Esperanza était fondée. Mais d'héroïques ibères, inférieurs en nombre, réussirent à repousser cet assaut. Et c'est là que la malédiction s'exprima à nouveau. La cabane de l'ermite était en effet située assez loin de la cité espagnole, mais sur le chemin vers la ville batave. C'est pourquoi un soudard hollandais, affligé d'une forme extrême de tuberculose l'ayant pomme-de-terrifié, tomba sur les deux espagnols harassés alors qu'il retournait chez lui. La frustration de l'échec ne fit faire qu'un tour à son amidon et il se rua, aussi rouge qu'une tomate sur les dormeurs.
 
La robe déchirée et la barbe en bataille, et le regard un peu désapointé notre étrange personnage constata qu'il était bien arrivé à Esperanza mais pas de la manière la plus agréable. Il se dit que décidément il n'avait pas eu de chance tant à l’aller qu'au retour du temple maya.
El Renat "Petit Tigre"
El Renat "Petit Tigre"
Déconnecté
 
Inscrit depuis le :
01/11/2017
Posté le 11/09/2018 à 11:59:19. Dernière édition le 11/09/2018 à 12:05:01 

Les CULs étaient enfin sorti du temple, enfin presque ! Riquel ayant trouvé la salle de l'or avait décidé de resté un peu plus longtemps...

Quel tristesse, quel misère après tant d'aventures à frôler la mort auprès des vils créatures du temple voilà qu'ils sortaient en pleine bataille rangée !

Des squatters fumant de l'herbe s'étaient installé a la Madone et en ville s'était encore pire, de sanguinaire pillards avait assassiné femme et enfant !! Même la bonté incarnée par Don Jef fut abattu par un coup de tromblon dans le dos.

Que c'était il passé, leur retraite dans le temple avait elle durée si longtemps?

Mais plaçons notre espoir dans des choses plus joyeuse, le mariage approchais et cela voulais dire aussi que sa cavalière serait bientôt a ses coté...
El Renat "Petit Tigre"
El Renat "Petit Tigre"
Déconnecté
 
Inscrit depuis le :
01/11/2017
Posté le 12/09/2018 à 08:27:16. Dernière édition le 12/09/2018 à 08:50:19 

Après être sorti du temple El Renat avait trouvé refuge dans une grotte sombre ou il y a avais passer la nuit accompagné d'un Iber l'allure sombre.
Ils échangèrent quelques mots sur la situation et s'endormirent chacun de leur coté.

Au beau milieu de la nuit, des bruits étranges et étouffés, El Renat ouvrit un oeil et vit son compagnon du jours se faire taillader devant lui.
Il se releva d'un bon, mais voilà qu'un autre homme pistolet à la main le tenait en joue.

Mon image


Le coup parti et l'espagnol le pris en plein ventre il roula par terre et par reflexe sorti sont tromblon est riposta.
Un bruit sourd puis "ahh ahh.." Plus rien !
Il faisait de nouveau noir et les assaillants s'en étaient allé comme ils étaient venu, sans un bruit.
Après un rapide pansement et un petit repos, El Renat repartit vers le nord et s'arrêta discrètement dans le nouveau repaire des squatter.
Il s'approcha lentement, la place étaient déserte, pas un chat ! de grand ronflement sortaient de la garnison... El Renat tenta d'ouvrir la porte de la garnison, mais c'était peine perdu.

"Ne trainons pas ici" se dit il. Aller en route allons rejoindre mes compagnons, s'il en reste en vie!

La route se fit sans encombre, au passage je perçu un mouvement dans une marre, mais après vérification ce n'était qu'une grenouille.

"ESPERANZA !!!" Enfin de retour chez soi...

La ville était calme, trop calme, de nombreux espagnols étaient dispersé un peu partout et les pavées de la ville étaient maculé de sang.
 "Vite à l'auberge, Jef et Faye m'y attendent!"
Trop tard, la taverne était vide, après deux rhums pour se remonter le moral El Renat traversa la rue et parti direction l'hôpital.

Mon image


Après une rapide vérification ses amis étaient presque tous là !
Manquait Féantir qui avais du mieux se cacher que les autres.

Drôle de retour ...

Mon image
Mon image
El Renat "Petit Tigre"
El Renat "Petit Tigre"
Déconnecté
 
Inscrit depuis le :
01/11/2017
Posté le 14/09/2018 à 04:30:23. Dernière édition le 14/09/2018 à 04:59:55 

La fameuse réunion du jeudi était arrivé, El Renat avec ses papiers sous le bras arriva devant le phare.
Nous n'étions guère nombreux Don Jef; Féantir; Sanria et moi même.
Riquel avait détaché une goule pour le représenté étant retenu dans la verte.

Bon messieurs! euh oui Dames et .... Jef
Voici les sujets que nous allons aborder :
- Le mariage de Minen et Mateo

grr...gritt.. gritt...

Eh mais pourquoi il y a des rats qui courent partout ici ? J'suis sur que c'est féantir qui nous a fait un tunnel vers la crypte.

El Renat et Don Jef se lèvent, attrapent les balais qui trainaient là et commence la chasse. Et de un! Et de deux ... mais il y en à partout.
PAF ! BLAM ! COUIK !

Mon image


- Bon ça c'est fait, alors on en était ou ? Mais ou elle est passée Sanria?
Quoi ! Un perroquet urgent! La cabane de Tony.
Bon Ok.
On en était ou déjà, la conquête de liberty par les élections c'est ça?
BWARPPP ...
La goule s'approche d'El Renat et lui chuchote à l'oreille.
- Non, on laisse tomber la conquête de liberty, apparemment le chef préfère plutôt conquérir le monde.
- Ah oui le mariage c'est vrai
Un brouhaha ce fait entendre dehors.
Quoi un pillage! Encore! El Renat prend son tromblon et sort dehors

Mon image


ça cours dans tout les sens Hollandais et Espagnols se tir dessus, s'égorge, c'est une véritable boucherie.
Un hollandais s'approche de lui... BLAM .. BLAM ! Et un de mois..
Un autre approche ...BLAM, celui-ci prend une balle dans les fesses et disparait.
Encore un BLAM...BLAM...BLAM ! Mais il avance toujours et PAF.
L'espagnol assommé tombe à terre.
Quelques heures plus tard il reprends connaissance et part en direction de l'auberge, un bon rhum fera du bien, les rues étaient maintenant calmes et désertes.

Soudain un hollandais sort en trombe de l'auberge, El Renat n'a pas le temps de réagir que celui-ci le réexpédie direct au sol.
Peu de temps après il ré-ouvre les yeux et regarde les jolies infirmières s'activer autour de lui.

Drôle de Réunion aujourd'hui.....
Fëantir
Fëantir
Déconnecté
Inscrit depuis le :
03/10/2017
Posté le 14/09/2018 à 17:45:22. Dernière édition le 14/09/2018 à 17:46:00 

Fëantir était arrivé un poil en retard à la réunion du jeudi. Un poil d'une grosse journée, certes, mais après tout, il était très occupé à diriger l'Espagne dans son entièreté (un mot qu'il avait trouvait très joli et qu'il comptait bien utiliser le plus souvent possible).

Ouvrant la porte avec énergie, pour bien montrer qu'il avait fait son maximum pour être là à l'heure, il fit semblant d'être en pleine conversation. 
... pour ça qu'on en comptait qu'un seul! 

Il réalisa que sa subtile mise en scène était inutile. 
Oh. Personne. Ils sont dans leur entièreté pas là. Bravo. J'peux vraiment compter que sur moi-même à ces réunions.

Il chercha du regard, à droite et à gauche, la présence d'une éventuelle personne prêt à l'écouter, qui se serait peut être cachée ou écroulé sous la table pour cause d’ébriété avancée. 
A l'eau? A l'eau? Quelqu'un? Personne? Personne pour aider un matelot tombé à l'eau?

Personne? Vraiment? Bon. Tant pis. C'est con, j'avais un super sujet cette fois...


Fëantir avait réfléchi à un surnom qui en jette. Jusqu'à présent, il était l'Intendant Universel, l'Arme de Séduction Massive, et bien d'autres encore. Mais il souhaitait donner un petit côté marin à sa panoplie déjà conséquente de qualités. 

Il répéta son nouveau surnom à haute voix, comme pour en éprouver encore une fois la sonorité. 
"Fëantir the Gold Fish"!

Raaaaaah, ouais, ça sonne bien quand même.
"The Gold Fish". 

Et puis c'est pas trop long, pas trop court.
Un poisson doré, c'est aquatique, c'est riche, c'est parfait! 
Ca va niquel avec mon armure dorée!

Faudra vraiment qu'j'remercie cet anglais de m'avoir filé c'tuyau!
El Renat "Petit Tigre"
El Renat "Petit Tigre"
Déconnecté
 
Inscrit depuis le :
01/11/2017
Posté le 15/09/2018 à 07:06:42. Dernière édition le 15/09/2018 à 07:16:03 

El Renat rentre en trombe dans la maison de guilde.
- Riquel ! Tu es ou ?
Regarde autour de lui mais personne.
Ah mais si il y a Feantir.

Fé! c'est quoi ces Escrocs! plus de 800po pour deux jours d'hôpital c'est du vol !
"REVOLUTION!"
Tu m'étonne que les hollandais voulaient nous piller vu les tarifs de Santa Lucia....

Mon image

Bon Ok je me calme, je vais cacher ça dans les notes de frais du CUL...
Riquel "Bonne Excuse"
Riquel "Bonne Excuse"
Déconnecté
Inscrit depuis le :
05/10/2017
Posté le 15/09/2018 à 09:30:36 

Peu de temps après...

-AaaAAARRrrrRR!!! RENAT!!! VIENT TOUT DE SUITE DANS MON BUREAU!!! C'est quoi cette note de frais?!!! Il est HORS DE QUESTION de défrayer un manque de heu... de tenue de ta part! Parce que bon, tu t'ai fait agressé, ok, mais tu as vu comment tu t'habilles aussi? Avec tes armes aussi visibles, là, ton armure rutilante, tu ne cherches pas un peu mmmm? Avec cette attitude provocante, si tu traine tout seul la nuit faut pas t'étonner après, hein!
-...
-Bon, je veux bien être conciliant et payer la moitié de la note pour cette fois, mais que je ne t'y reprenne plus!! Je veux 400po sur mon bureau cet après-midi! Ouste!!







Un peu plus de temps avant...

-RrrRRrr... RrrRRRR...
-Ah! Amédée! Tu as bien mis le sac où je t'avais demandé?
-Rr...
-Bien, bien, qu'est-ce que tu m'apportes là?...
-RRrrrRR...
-Un perroquet de l'hôpital? Encore des CULs qui ont laissé trainer le leur où il ne fallait pas! Grgmlmglbmr, c'est qui ce coup-ci?... Mlmrgmr... Renat... QUOI? COMBIEN?!!! Presque 31 po!!! Mais ils veulent ma ruine!!! Et c'est la guilde qui devrait payer pour ses conneries à LUI?!!!
-RRrRR...
-Ta ta ta, c'est pas le moment de philosopher! Je m'en vais te le responsabiliser lui, tu vas voir... Une petite retouche là... Ici... Mmmm... Un 8... c'est bien ça... Voilà! Faut toujours avoir un Kit de facturation sur soi. File Amédée, va voir Renat! Héhéhé...
Faye
Faye
Déconnecté
Inscrit depuis le :
11/09/2017
Posté le 16/09/2018 à 12:58:37. Dernière édition le 16/09/2018 à 13:04:45 

16 septembre de l’an 1718, Ulüngen, Coffee Shop.

Tu entres dans Ulu - CoffeeShop.

Après avoir flâner en ville un moment, après avoir passé quelques nuits à l’auberge où elle a discuté avec une certaine Panthère (qui lui a d’ailleurs fait découvrir le lait-grenadine, et la galloise adore !), elle se dit qu’il était quand même temps d’aller faire quelques achats. Elle envoie quelques cadeaux à une jeune espagnole, prends son reçu, et direction, le Coffee Shop. Elle écrira sa demande d’autorisation après avoir acheté ce qu’il fallait pour un certain événement.
 
« Bonjour messire, salut la brunette en voyant Teufteuf au comptoir. Alors voilà, j’ai des amis qui se marient vendredi, et avec d’autres amis, on aimerait bien les faire célébrer la fin de leur vie de célibataire avant de célébrer le début de leur vie de couple. Et on se disait qu’on pourrait faire quelques excès ce soir-là. Vous n’auriez pas quelque chose qui rende joyeux ? Je n’y connais absolument rien, mais comme j’étais à côté, je me suis proposée pour venir en acheter. »
 
On vous a déjà dit qu’elle était naïve, Faye ?
 
Sûrement. Alors vous ne vous étonnerez pas de savoir qu’elle a totalement fait confiance à Lili Belle et Teufteuf lorsqu’ils lui ont proposé de tester la marchandise.
 
Tu consommes Pipe d'opium. Umhh...
 
Ah oui, la pipe d’opium est pas mal. Elle adore jouer avec la fumée en expirant. Des jolis ronds de fumée qui s’envolent vers le plafond. C’est beau. Et si… La brunette sourit, et utilise un peu sa magie, manipulant avec douceur quelques flux d’air afin de modifier la forme de ces ronds de fumée. Et en voilà qui prennent la forme de pyramides, de chats, oh et un cœur aussi !
 
Elle rit, absolument pas méfiante, et s’amuse comme une folle. Lili Belle lui donne alors autre chose.

Tu consommes Skunk. Umhh...

Déjà rendue très joyeuse par la pipe à opium, elle ne se méfie pas. Et elle glousse, elle s’amuse, elle rit aux blagues nulles de certains clients, elle s’éclate. Elle oublie les soucis qui lui sont arrivés. Elle oublie le mauvais et ne se concentre que sur le bon. Sur le drôle, sur le joyeux. Elle a faim de vivre, de rire, de s’amuser.
 
Tu consommes Tabac aux herbes. Umhh...
 
Ah, on lui montre comment rouler une cigarette. Elle cherche dans ses poches, et trouve le reçu de ses cadeaux envoyés. Avec un haussement d’épaule, elle s’exerce avec. Elle ne voudrait pas gâcher les feuilles offertes par Teufteuf. Et elle fit bien, puisqu’elle dû s’y reprendre à plusieurs fois pour obtenir une jolie cigarette. Remettant le reçu dans sa poche, quelques miettes de tabac s’y accrochant encore, elle se roule ensuite une vraie cigarette, et imite Teufteuf.
 
Elle tousse un peu, d’abord. On lui explique comment bien aspirer la fumée, et elle se retrouve à jouer avec les ronds de fumée, comme avec la pipe. Mais les formes sont un peu moins nettes. Oh, et si elle y ajoute quelques flux de feu et d’esprit, la fumée changeait de couleur. Elle ricana, et avec un dosage précis de chaque élément, elle réussit à obtenir la même couleur que la fumée qui semble danser dans les yeux de la Vaporeuse.
 
Tu consommes Champignons ToadToad. Umhh...
 
Alors qu’elle se disait qu’elle devrait sans doute acheter quelques réserves pour emmener à Esperanza -elle était sûre que ses amis allaient adorer !- on lui propose une dernière chose. Des petits champignons.
 
Pas méfiante, et déjà plutôt stone, elle accepte avec enthousiasme. Et la voilà repartie à délirer joyeusement avec ses nouveaux amis du Coffe Shop, parlant à tort et à travers, jouant de façon désordonnée avec sa magie pour faire des jolies formes dans la fumée qui stagne au plafond.

Tu es proche du coma éthylique. Complètement stone. Bravo à toi !
 
Et quand elle repart, elle n’a absolument rien acheté. Mais elle a écrit pour sa demande d’autorisation à Esperanza, et envoyé le perroquet. Allez ! Il est temps de se mettre en route, d’ailleurs. Et en sautillant (titubant, surtout) joyeusement, la brunette quitte Ulüngen, remontant vers le nord en exécutant petits détours. Tiens, ne serait-ce pas le Manoir des Planteurs, qu’elle aperçoit, au travers des arbres ?
Don JeF
Don JeF
Déconnecté
Inscrit depuis le :
09/10/2017
Posté le 19/09/2018 à 23:04:22 

Le mariage de Matéo et Minen approchait à grand pas, mais il fallait que certaines traditions se perpétuent.

Aussi Don JeF essaya de réunir à l'auberge d'Espéranza un maximum des membres du Conseil des Ultimes Lumières, et il fut servit. Félicia consentit même à lui confier la dernière arrivée à la table des libres penseurs ( et ce alors qu'elle est en pleine formation): Xantico.

Si devoir tenir la jeune sauvage par une chaînette accrochée à un solide collier en or lui sembla quelque peu étrange, il ne vint pas à l'esprit de remettre en question Félicia en matière de méthode éducative.

Une fois les convives arrivés, de même qu'Elliott prêt à réaliser un petit spectacle lors de la soirée, Don JeF (après avoir confié Xantico à la magnifique et grande Reine Sémiramis) parti avec Sanria chercher les fiancés avec de jolies costumes sous les bras.

Ils finirent par les retrouver cachés dans un buisson du jardin musée d'Esperanza. Minen et Matéo avaient visiblement anticipés leur arrivée car ils avaient déjà ôté leurs vêtement pour enfiler leurs costumes.

Matéo fut le premier à rendre hommage aux poules de Don Djézous qui traînent à Esperanza:



Puis ce fut au tour de Minen d'enfiler le costume que Don JeF avait réalisé avec amour:


C'est ainsi que les jeunes fiancés furent traînés jusqu'à la grand place d'Esperanza, et exposés au bon peuple.

Don JeF utilise souvent une voix douce, mais il est capable de monter en volume lorsque le besoin s'en fait besoin, c'est ainsi qu'il se percha sur le bord de la fontaine et proclama:


18/09 21:04:42 "NE MERITENT T'ILS PAS D'ÊTRE UNIS?"
   
18/09 21:04:25 "NE VONT T'ILS PAS BIEN ENSEMBLE?"
18/09 21:04:05 "HABITANTS D'ESPERANZA, ADMIREZ NOS FUTURS MARIES EN COSTUME DE POULET ET DE DINDE"


Puis le petit groupe parti vers l'auberge pour la véritable fête.

Après avoir salué (et un peu insulter) les convives, le jeune couple se vit dans l'obligation d'ingurgiter du Rhum, de l'Eau de feu et de la Téquila pour se mettre dans l'ambiance. Il était alors temps pour Elliott de réaliser son spectacle.

Mais il avait besoin d'une ambiance musicale. Xantico fut alors mise à contribution. La magnifique et grande (et puissante) Reine Sémiramis consenti à relâcher un peu la laisse tenant la jeune femme afin de lui laisser utiliser la flûte qui lui fût confié. La sauvageonne surpris l'assemblé en se servant de la flûte d'une manière... inhabituelle.

Elle se mit en effet à taper sur des tonneaux en obtenant un son parfait à la rythmique sans faille. Sanria accompagna la maya rousse avec son violon et Elliott pu commencer son spectacle.

Le gigolo ne mit pas très longtemps à se déshabiller (il faut dire qu'il est peu vêtu), mais son déhanché donna rapidement des idées à Minen, qui se mit à danser sur la table, suivit par Matéo.

Les rires fusaient, l'ambiance était festive et 'Tico jouait avec les légumes que Don JeF lui donnait pour le repas.

La fin de soirée finit par être plus calme, une fois que les fiancés roulèrent sous la table. Seule Tico perturba le retour progressif au calme en s'initiant au violon. Ses progrès étaient fulgurant, et Don JeF se félicita d'une telle recrue pour la guilde avant de se reposer sagement sur une chaise.







El Renat "Petit Tigre"
El Renat "Petit Tigre"
Déconnecté
 
Inscrit depuis le :
01/11/2017
Posté le 23/09/2018 à 08:34:23. Dernière édition le 23/09/2018 à 09:01:09 

L’évènement à été à la hauteur des espérances, Presque tout les CULs étaient présents pour le mariage et de nombreux invités venant de toutes les nations de l'ile s'étaient massé dans la salle de bal.
Ces quelques jours furent mémorables et j'appris également à connaitre un peu plus ma cavalière.
La Tigresse était apparue en robe  (longue dissimulant destinée!) et s'était montrée très prévenante envers son cavalier.

Mon image


Malgré quelques coups de griffes l'amiral avait pris plaisir à s'encanailler avec sa cavalière.
El Renat, quand à lui avait arboré une tenue des plus simple mais en relation avec le désir de Minen d'avoir une connotation celtique.
Ce qui ne laissa pas indifférente la pirate qui pris parti de vérifier la théorie du Kilt...

Mon image


Le bal terminé avait pourtant signé la fin de cette petite trêve que le mariage avait finalement réussi à instaurer, Liberty reprenait ses droits....Vols, Meurtres molestage d'esclaves ... Bref la vie courante!

El Renat dit alors au revoir à sa cavalière qui repris vite ses réflexes de pirates et passa Félicia par le fil de l'épée avant de succombé elle même au coup de Walter. Dur retour à la réalité!

L'amiral reparti donc de là cité espagnol pour honorer son rendez vous avec le gouverneur anglais, de nouvelles aventures attendait les CULs à présent.
Don JeF
Don JeF
Déconnecté
Inscrit depuis le :
09/10/2017
Posté le 23/09/2018 à 18:34:07 

Alors que certains membres du Conseil des Ultimes Lumières accompagnaient les jeunes mariés au jardin des amoureux, Don JeF profita de l'absence de Fëantir pour voir ce qu'il avait fait dans les profondeurs du PUTE (NB: nous parlons ici des entrailles du Phare des Ultimes Trépanations Éclatantes et non pas celles d'Elliott ou de Faye).

Seul Wiff, le petit chien débrouillard qui le suivait partout depuis le bal de noce de Matéo et Minen, l'accompagnait en reniflant un peu partout. Si il s'était réfugié dans la robe du travesti en découvrant les goules travaillant pour consolider les tunnels, il s'y habitua néanmoins rapidement, allant jusqu'à lever la patte sur l'une d'elle.

Don JeF quant à lui, après avoir constaté l'étendu des galeries, des extensions possible pour son laboratoire, mais aussi des logements pour les goules et le personnel indigène.

Il faudrait qu'il soit présent pour superviser les travaux. Cela signifiait de rester au moins 2 semaines au PUTE, mais cela devait être fait. Don JeF en profiterait pour travailler sur la greffe de membre de goule sur des êtres vivant. Avec la violence quotidienne existant sur Liberty, certains corsaires pourraient être heureux de récupérer un membre pour remplacer celui perdu au combat.

Les 2 prochaines semaines promettaient d'être éreintantes.
El Renat "Petit Tigre"
El Renat "Petit Tigre"
Déconnecté
 
Inscrit depuis le :
01/11/2017
Posté le 24/09/2018 à 09:05:26. Dernière édition le 24/09/2018 à 09:07:21 

Arrivé dans la cité anglaise et après avoir rencontré ses contacts sur place, El Renat se dirigea vers le BBP, c'est que le voyage donne soif !
Le Pub était étrangement vide même si la nuit était bien avancée et le plus étrange était la présence d'un gamin endormi sur le comptoir.
El Renat Jeta quelque pièces à kenni et partit se reposer à l'étage quelques heures.

Le jour venait de poindre et du bruit enfin venait du Pub, l'amiral re-gaillardi alla donc se jeter une mousse pour entamer la journée. Le marmot était encore là mais il y avais aussi Howell en piteux état accoudé au comptoir, la nuit avait dû être longue pour lui... El Renat lui fit glisser un verre pour le requinquer (ou désinfecter, c'est au choix).
Quand soudain un groupe de donzelle arriva et empli le pub, le caquetage devin permanent (ah les femmes), mais cette animation n'était pas pour déplaire à l'espagnol.
Krital tout en beauté dans une magnifique robe discutait avec la galloise (toujours aussi amicale ...) et une drôle de vielle femme hollandaise était avec elles parlant de mariage et de recette de cuisine...Etrange.

Les papotages allèrent de bon train si bien que l'amiral en vadrouille se retrouva invité par la jolie hollandaise a visiter Ulungen... Pourquoi pas après tout j'avais à faire également la bas et en plus une mystérieuse affichette avait attisé ma curiosité.

Le voyage étant maintenant programmé j'allais donc quitter NK quand la galloise me pris par la main pour n’emmener au jardin du gouverneur toute émoustillée.
"Une remise de médailles ! Pourquoi pas ce sera l'occasion de revoir Maximilien en pleine action".
Et effectivement après de long...très long discours de l'intendant (digne de ceux de walter) les fiers corsaires reçurent leurs dut. Tous ce petit monde se dispersa, El Renat salua l'intendant, fit la bise à Faye puis s'en alla donc vers la ville hollandaise pour éclaircir ce mystère entourant cette affichette.

"Les quatres lunes .... j'ai déjà entendu ça quelque part mais je ne sais plus où..."
Sam Ouraï, dit le Rossignol
Sam Ouraï, dit le Rossignol
Déconnecté
Inscrit depuis le :
24/09/2006
Posté le 26/09/2018 à 00:07:19 

Annonce officielle du lundi 24 mardi 25 septembre 1718
Dépêche NKP  GdC.

Prenant acte des troubles traversant Ulungen depuis les dernières élections et les volontés ouvertement séparatistes de certains groupes d'activistes en son sein.

Prenant acte des prétentions internationales de ces groupes et de leur travail actif pour dévoyer et rallier à leurs causes d'honnêtes, fiers et courageux citoyens britanniques espagnols.

Prenant acte de l'idéologie sécessionniste, prônant un pacifisme malsain et fantasque, appelant insidieusement au désordre, à la trahison et l'insubordination.



Nous, gouvernement de New Kingston Esperanza, en la personne du Gouverneur Hillchurch Carlossito, du Gouverneur Prodigy, de l'Intendant Dejais Sam Ouraï, le Général Clayton Don Diego, du ministre du commerce don Juan de Montalvès et de l'Almirante El Renat, déclarons par la présente :

- Ne pas reconnaitre l'autorité du gouvernement ulungenois actuel et refuser de traiter avec lui d'égal à égal.

- Réaffirmer notre soutient au Gouverneur Van Nisteroole, si tant est que, comme nous le soupçonnons, celui-ci a été dupé et est actuellement pris en otage par la politique agressive d'une partie minoritaire mais violente de sa population

- Réaffirmer notre soutient au peuple hollandais, avec qui nous partageons une amitié forte et sincère, et l'inviter à se manifester publiquement ou auprès de nous, afin de faciliter la mise en place d'un véritable gouvernement représentatif en Hollande.

- Ne pas autoriser la tenue de manifestations ou de discours indépendantistes sur le territoire de New Kingston Esperanza.

Toutes les mesures nécessaires seront prises afin de faire régner l'ordre et de protéger la population de New Kingston Esperanza, aussi bien physiquement que moralement.

Long live New Kingston,
Long live the King !

Viva Esperanza,
Viva Espana !


Toute ressemblance avec un texte publié par un journal concurrent  non concurrent, parce que cette gazette est dans une autre catégorie, serait absolument fortuite.
El Renat "Petit Tigre"
El Renat "Petit Tigre"
Déconnecté
 
Inscrit depuis le :
01/11/2017
Posté le 26/09/2018 à 13:02:25. Dernière édition le 26/09/2018 à 13:04:41 

Cela faisait maintenant deux jours qu'El Renat errait dans ce manoir à la recherche de différents indices concernant une sombre histoire de famille....

Combat contre Fantôme, tu contres et lui mets 20 points de dégâts avec Une aisance déconcertante.
Combat contre Fantôme, tu l'attaques et lui mets 26 points de dégâts avec Une aisance déconcertante.
Tu as tué Fantôme.
Tu trouves en examinant : Livre d'aventure.
Combat contre Fantôme, tu contres et lui mets 23 points de dégâts avec Une aisance déconcertante.
Combat contre Fantôme, tu l'attaques et lui mets 27 points de dégâts avec Une aisance déconcertante.
Tu as tué Fantôme.

Ça ne vous rappel rien ???

Mon image
El Renat "Petit Tigre"
El Renat "Petit Tigre"
Déconnecté
 
Inscrit depuis le :
01/11/2017
Posté le 18/10/2018 à 06:52:26. Dernière édition le 18/10/2018 à 06:52:55 

La réunion du jeudi du Conseil Ultime des Lumières risquai d'être mouvementé en cette période électoral.
Il fallait maintenant faire quelque chose, car après une soirée un peu trop arrosé, l'amiral avait sorti une boutade qui finalement avec deux bouteilles de rhum dans le cornet s'était transformé en un postulat collectif sur l'ensemble des postes à pourvoir.

Ayant dé-cuité, El Renat regarda ses compagnons, bon heu là ça risque de passer ! Après tout ce serai super drôle et puis il y a moyen de rigoler là !
Finalement l'idée d'être intendant ne lui déplaisait pas.

Mon image
Fëantir
Fëantir
Déconnecté
Inscrit depuis le :
03/10/2017
Posté le 18/10/2018 à 11:29:17 

Haha, ils n'osent même pas se présenter contre nous!
Ils sont foutus!! Enfin j'veux dire, ils ont une sacrée chance qu'on décide de s'occuper de cette bande de boulets!
El Renat "Petit Tigre"
El Renat "Petit Tigre"
Déconnecté
 
Inscrit depuis le :
01/11/2017
Posté le 21/10/2018 à 05:40:13 

Cela faisait maintenant une semaine qu'El Renat parcourait le territoire français dans tout les sens, le gouverneur Jean pass m'avait confier toutes les basses besognes de la colonie et une tache de nettoyage du territoire de toute la vermine qui y pullulait.

Heureusement je m'étais équipé léger pour parcourir le maximum de chemin, j'avais écumé Port Louis dans tous les sens. Maintenant que les taches administratives était finies, direction la sortie pour débarrassé le territoire de la racaille !

La chasse fût rapide, le repaire de jacques Leborgne facilement accessible et son garde du corps après deux claques dans la tête s'était enfui en courant.
Le fameux Jacques Leborgne n'a même pas eu le temps de m'entendre approché qu'il pris illico deux balles dans le buffet (le fameux tap tap... pour assurer la mort!)

Le tromblon encore fumant, l'amiral se dirigea vers le repaire des contrebandier ou là l'attend un autre "Jack" qu'il envoya dans les roses avec quelques mandales bien placées.

Le job est fait, adossé a la barrique de pinard El Renat ce mit a déguster un peu de sont contenu...
Don JeF
Don JeF
Déconnecté
Inscrit depuis le :
09/10/2017
Posté le 26/10/2018 à 19:07:12 

La routine tournais à plein régime au Phare de l'Ultime Trépanation Eclatante, et Don JeF décida de profiter de l'absence de ses compagnons pour faire faire un peu de ménage.

Si il confia la supervision du nettoyage du bureau et de la chambre de Riquel à Güntar, la goule de main de ce dernier, il s'occupa lui-même de la chambre de Fëantir.

Celui-ci étant d'un caractère instable, il s'attendait à beaucoup de travail, aussi il prit avec lui pas moins de 5 goules pour cette tâche.

Il fut néanmoins surpris de constater que la pièce était dans un état somme toute acceptable. Quelques pagnes sales, des manches de pioches brisés, quelques pierres précieuses à traîner, mais cela aurait pu être pire.

Mais le pire n'est jamais très long à venir... Celui-ci c'était simplement caché dans la penderie.

Alors qu'il souhaitait voir dans quel état se trouvait la garde-robe de son ami, des dizaines de morceaux de parchemin s’échappèrent du meuble à son ouverture. Tous étaient les supports pour dessiner un même sujet, certains (les plus réussis) étaient même épinglés à l'intérieur de la porte.





Après réflexion, Don JeF préféra faire comme si il n'avait rien vu, et parti s'occuper de sa propre chambre et de son laboratoire.
Don JeF
Don JeF
Déconnecté
Inscrit depuis le :
09/10/2017
Posté le 29/10/2018 à 10:13:55 

Le grand ménage se poursuivait sous le Phare de l'Ultime Trépanation Eclatante. Don JeF avait dans une premier temps rangé, classé nettoyé méticuleusement chaque parcelle de son laboratoire avant de le fermer à clé. Il ne savait quand il pourrait y retourner et il espérait que les autres n'allaient pas trop chercher à fouiner dans ses projets. Un accident était vite arrivé...
 
Il passa ensuite à ses appartements. Il vida sa grande penderie, peinant à ranger l'ensemble de ses robes et chaussures dans les malles. Il se résolu à ne prendre qu'une cinquantaine des ouvrages de sa bibliothèque pour accompagner les quelques biens auquel il tenait. Heureusement que le personnel mort-vivant ne manquait pas pour porter tout cela. 
 
Le travesti jeta un dernier coup d’œil à la pièce vidée, puis ferma la porte une dernière fois et parti s'installer hors les murs d'Esperanza.
El Renat "Petit Tigre"
El Renat "Petit Tigre"
Déconnecté
 
Inscrit depuis le :
01/11/2017
Posté le 29/10/2018 à 11:04:42. Dernière édition le 29/10/2018 à 11:06:52 

El Renat sorti de la grotte du dragon le sens du devoir accompli, la jeune Khaleesi avait retrouvé le moral et malheureusement l'ami rené n'avait pas été très bavard quand à l'épée sacré elle ressemblait plus a un canif qu'a un artefact.

La lumière du jour lui fit plisser les yeux mais dans cette lueur il reconnu le señor Montalves qu'il s'empressa de prendre dans ses bras. Là assis au bord de la plage les deux compères conversèrent pendant une partie de la nuit.

La nuit fut courte, lorsque El Renat repris sont chemin un sentiment étrange s'empara de lui, après un rapide contrôle de ces affaires il s’aperçut qu'un malandrin lui avait fait les poches ... le pauvre bougre il devait vraiment être déçu de son larcin !
Il chemina tranquillement jusqu’à la fameuse antre de Draculus, il entra doucement égorgea le cochon sans faire de bruit pour ne pas réveiller le hollandais qui dormait à ces cotés puis reparti aussitôt.

Après un petit crochet pour parler à Jacob Jan Schimmel Penninck
El Renat partit à la recherche de la fameuse tribu voleuse de soie !
Arrivé devant la palissade un fière guerrier s'interposa mais avec beaucoup de persuasion (dans sa tronche) l'ibère rentra et commença a chercher ses fameuses caisses de soie quand soudain un grand chef l'apostropha :
"Toi homme blanc, quoi vouloir trouver ici? "

- Bien les caisses de soie ! c'est bien vous les gou-chis qui avez tout pris !

Quoi !!! comment ça je suis chez les Narawak ?

Bon désolé, je change de crèmerie alors....
Don JeF
Don JeF
Déconnecté
Inscrit depuis le :
09/10/2017
Posté le 29/10/2018 à 17:47:45. Dernière édition le 29/10/2018 à 17:50:16 

Après avoir envoyé ses affaires à son nouveau logement (beaucoup plus modeste), et déposé sa demande auprès des autorités de la colonie espagnole, il partit vaquer à ses explorations, étrennant une nouvelle tenue au passage.

Mais lorsque le perroquet lui apporta la missive, il ne put s'empêcher d'être triste:

29/10 14:21:43 Tu es exclu de ta nation, tu deviens un paria, la vie va être dure...

Enfin... Sa décision avait été mûrement réfléchie. "une 5e colonie existe, loin des affres des tensions et où vivre en pacifiste était possible" lui avait-t'on dit, lui présentant la vie de paria comme celle qu'il avait revendiqué. Alors soit! Il allait la vivre cette vie.

Enfin, ce qu'il constatait dès à présent, c'est que loin du confort de la colonie espagnole, il ne savait pas comment échanger avec les autres parias. Heureusement que, sans qu'ils se soient consultés, Faye avait fait plus ou moins le même cheminement. Ils pourraient chercher le lieu de vie de la nation paria ensemble.
1 2 -3- 4 5 6 7  

Le forum > Taverne > La gazette du CUL


Si vous souhaitez répondre à ce sujet, merci de vous connecter.
© 2004 - 2019 pirates-caraibes.com - Tous droits réservés