Faux Rhum Le Faux Rhum Faux Rhum  

Le forum > Taverne > [EVENT] Le codex du ceiba vert.
[EVENT] Le codex du ceiba vert. 1 2 3 4 -5-  
Auteur Message
Miltiades
Miltiades
Déconnectéparia
 
Inscrit depuis le :
04/08/2006
Posté le 21/12/2012 à 00:07:18 

Quelques minutes plus tard, aux portes de l'apocalypse, il était temps. Le couteau d'obsidienne était prêt, un des brasero brûlait de toutes les flammes qu'il pouvait contenir. Et les sacrifiées terminaient leurs prières pour implorer l'apaisement des Dieux.

L'une après l'autre, elles se placèrent sur la large dalle, attendant la mort avec docilité ; ce que Kui-Kui leur offrit, leur transperçant la poitrine avec dextérité, malgré son degré d'alcoolémie bien trop élevé.

Táanxel Kaahil observait les astres, tandis que la vie s'échappait de son corps à grands flots, et réussi à y lire le sourire des Dieux avant de sombrer dans le néant ; son dernier sentiment fut celui du travail accompli... La fin du cycle ne se produirait pas avant quelques centaines d'années. Peut-être un peu grâce à elle.
The tattooed guy
The tattooed guy
Déconnecté
Inscrit depuis le :
24/10/2011
Posté le 21/12/2012 à 01:05:18 

Dans les dédales brulants du temple impie, une silhouette ricanante trébuchait. Tenant ses tripes dans d'une main et un sac empli de pièces d'or dans l'autre, le Tatoué riait en pensant le gout du sang et du métal jaune brillant si voisines.

Il avait quitté les ruelles odorantes et sombres de son nouveau foyer, New Kingston - ou l'or dans les bourses des touristes d'habitude si nombreux sonne, et résonne à vous enivrer les oreilles - après avoir entendu les mots "tous au temple maya" de la bouche d'un riche bourgeois perdu à NK qui le prévenait d'un apocalypse imminent, de colère des dieux, de rendez vous au temple maya pour des sacrifices, de rédemption, de grand soir et de pardon... lui n'avait entendu que ce que ses oreilles voulait ou pouvait ouïr: un regroupement de bourses vacillantes et dansantes dans un dédale de vieilles pierres moisies.

Il riait car il pensait avoir eu raison dans sa déraison. Il riait car pour une fois, sa journée avait été illuminé par le bruit de l'or sonnant et trébuchant sans interruption vers ses poches à double fond et sa cupidité dénuée de fond, il riait car il n'avait déjà plus assez de sang pour irriguer son cerveau de tout l'alcool "trouvé" ce jour là.

Dans le dédale du temple, il voyait de très floues silhouettes courir en tous sens, des cranes dans les mains, avec des bruits de piècettes de métal s'entrochoquants, il sentait l'odeur du souffre et de son propre sang se méler, il entendait déjà le rythme de son coeur tambouriner de plus en plus lentement, si calmement qu'il s'évanouit, un large sourire sur le visage. Sur son crane coulait le liquide de sa vie, de ses mains tombait ses entrailles et le motif de son état morbide.
Anne Providence
Anne Providence
Déconnecté
Inscrit depuis le :
07/08/2007
Posté le 21/12/2012 à 01:36:43 

"Hips"

Encore une bouteille de son breuvage divin à la main Kui Kui s'approchait en titubant de l'autel sacrificiel



Les 2  femmes étaient là et spalmodiaient déjà.

Kui Kui joint sa voix d'ivrogne aux choeurs des vierges sacrées et se fit rabrouer par l'une d'elle :

"tu ne prononces pas les paroles comme il faut !! Ton père ne t'a donc rien appris ?"
"Si, mais moi avoir oublié.... si moi boire boisson des Dieux, moi mieux me rappeler !

"Toi surtout être un déchet, perverti par l'eau de feu des peaux blanche. Fais en sorte de ne pas provoquer le courroux des Dieux avec tes mots faux."

Il commence à boire une nouvelle bouteille d'eau de feu et sa voix s'éclaricie et devient cureusement plus juste.

Les 2 femmes s'allongent sur l'autel et Kui Kui s'empare du poignard sacrificiel. Elle sont calmes

Un regard pourtant :
Táanxel Kaahil suis Ixchel sur l'autel, et s'allonge à ses côtés. Puis regarde Kui-Kui avec visiblement une légère appréhension. "Essaie de bien viser, quand même."


Kui Kui poursuit seule le prière et implore les dieux de sauver les hommes blancs courageux qui ont rassemblé les crânes sacrés.


*Dieux dire moi par intérmédiaire messager rose à long nez et grandes oreilles qui volent que homme blanc avoir bien travaillé. Hommes blancs avoir ramassasé crane sacrés pour contenter Dieux. Ca pas être suffisant ! Dieux vouloir sang Maya moi écouter Dieux et obeir !
Oh Dieux vous accepter sang de Taanxel Kaahil, moi donner lui à vous ! Vous sauver hommes blanc et Kuikui !


"Hips" Il plante à dfférentes reprise le couteau dans la poitrine de la jeune femme. Et ne manque son coup qu'une fois. L'autel est abreuvé de sang, les dieux seont content. Liberty est sauvé, pour cette fois

Hips !
1 2 3 4 -5-  

Le forum > Taverne > [EVENT] Le codex du ceiba vert.


Si vous souhaitez répondre à ce sujet, merci de vous connecter.
© 2004 - 2020 pirates-caraibes.com - Tous droits réservés