Faux Rhum Le Faux Rhum Faux Rhum  

Le forum > Liberty > L'appel de la Mort
L'appel de la Mort 1 -2-  
Auteur Message
Gemini
Gemini
Connecté
Inscrit depuis le :
29/02/2012
Posté le 01/11/2020 à 13:45:02 

Profondément endormi sur l'épaule de son frère, Iacopo Gemini s'agita dans son sommeil. Sa démonstration de force face à Elle, il y a quelques jours, l'avait épuisé. Sa confiance inébranlable et absolue en son dieu le rendait imperméable à toute peur… Mais son frère Marco, lui, était encore beaucoup trop soumis aux tourments de la chair. Iacopo observait les agissements de Marco avec grand intérêt : à défaut d'être libre de voler de ses propres ailes, il fallait bien s'occuper ! Il ressentait en permanence le trouble de son frère obsédé par le futur radieux qu'on lui avait laissé entrevoir et par ce qu'il avait retrouvé. Complet à nouveau, Marco Gemini s'agitait, dangereusement proche de l'abîme.

Aaah… Que vas-tu faire, cette fois-ci ?
Red Echidna
Red Echidna
Déconnecté
Inscrit depuis le :
11/09/2017
Posté le 01/11/2020 à 13:55:56 

Sortie du pub prendre l'air, la sorcière jouait dans la brume, dansait, les bras levé vers la pleine lune, chantant des incantations qu'elle ne connaissait pas, qui lui venaient naturellement.

Elle dansa avec Corbeau, quand il la rejoignit, et assista à l'apparition de cet étrange tombeau. N'y prêtant pas attention, au début, elle continuait sa folle danse, grimpant sur la fontaine, dans la fontaine, extériorisant cette énergie qui bouillonnait en elle.



Au petit matin, après avoir terrifié un audacieux voleur, elle se décida à entrer dans ce tombeau apparu de nulle part. Elle sourit en y retrouvant un petit rat familier, et le récupéra pour le caler dans son décolleté. Qu'est-ce qu'une sorcière sans son familier, après tout ?

Et puis ce squelette, entouré de flamme, passa rapidement, et lui souffla quelques mots.

Black Skullington aperçoit la sorcière, et sourit de manière machiavélique* Toi... je sens ton pouvoir, et ta colère... ne serais-tu pas la digne représentante  de la Mort? Ma successeur... Fais couler le sang pour moi... Extermine les tous, sans exception, et tu contrôleras la Mort.


Est-ce que la petite mort était admise, s'interrogea la courtisane ?
Paulus van Tard
Paulus van Tard
Déconnecté
Inscrit depuis le :
29/06/2012
Posté le 01/11/2020 à 15:02:18. Dernière édition le 01/11/2020 à 15:13:21 

- Allez m'sieurs dames, on reste pas à côté du trou !

Le brouillard était suspect et cette apparition en pleine place de la ville l'était encore plus. Après des années à vivre à Ulüngen, Paulus commençait à avoir suffisament d'expérience pour repérer les événements dangereux à l'instinct et ces voix d'outre-tombe et ces phénomènes étranges ne lui disaient rien qui vaille.

Pourtant, réunis dans l'auberge et au palais, les fêtards avaient le droit de profiter de la fête encore quelques heures sans avoir besoin de se soucier de questions de sécurité publique : ils l'avaient bien mérité.

Aussi, armé de sa pelle et le nez masqué d'une écharpe, le jeune homme s'était mis en tête d'éloigner les badauds ou du moins de leur faire respecter les distances de sécurité avec cette entrée infernale, le temps que les autorités compétentes s'emparent du sujet.

D'ici là, personne ne devait trop se pencher, et Paulus n'hésitait pas à distribuer quelques bousculades pour ceux qui auraient du mal à comprendre le message.
El Renat, petit tigre
El Renat, petit tigre
Connecté
 
Inscrit depuis le :
01/11/2017
Posté le 01/11/2020 à 16:22:15 

"El Renat"

L'esprit du pirate voguait dans les nimbes, il avait réussi a réintégrer son corps quelques minutes mais le démon l'avait chasser en un claquement de doigt.
Le voilà maintenant flottant dans le neant et pourchassé par de sombre reptile incolore avide de le vider de sa substance vitale. Il faut que je trouve une solution mais que faire à part fuir quand nous ne pouvoir toucher un adversaire...

"Bélial"

Ce corps et trop faible mais je n'ai guère le choix, ce black skellington m'avais permis de quitter les nimbes mais comment regagner mon pouvoir ici bas, il fallait donc faire attention le temps de retrouver ma force, ensuite je m'occuperai de ce Black Skullington en temps voulu et regnerai seul sur ce monde en ecrasant ces fourmis d'humains un a un.
Sita LeRoy
Sita LeRoy
Connecté
Inscrit depuis le :
15/07/2006
Posté le 01/11/2020 à 18:26:36 

Elle n'avait rien trouvé lorsque le soir venu elle était partie visiter les méandres de la ville. Revenant à l'auberge, Sita avait finit par monter à l'étage avec Andras pour y passer la nuit.

Mais elle était troublée, bien trop à son goût.

Et le lendemain, quand elle s'éveilla, la jeune femme n'était plus vraiment elle même. Elle n'avait qu'une hâte, sortir de l'auberge et marcher vers la voix qui l'appelait sans cesse. Son esprit savait ou se rendre, il n'y avait qu'à suivre la voix. Sans un regard pour l'homme qu'elle aimait, étendue à ses côtés, Sita se releva, et marcha hagarde jusqu'au rez de chaussée.

Il y avait encore bien du monde en ce lendemain de beuverie. La Française slalomait à travers les corps avachies ou alertes pour tenter d'atteindre la sortie. Mais, Frag de son imposante posture lui coupait littéralement la route.

Son comportement était étrange, on la pensait malade, et grâce au jeune Paulus, Sita finit tant bien que mal par gagner l'entrée et se retrouver à l'air libre.

Attirée, elle l'était assurément. le passage s'ouvrait à ses pieds. Mais, alors qu'elle observait prête à y mettre les pieds, Cendre la retient par la main, l'empêchant d'une pression de main d'aller plus loin.

Hésitante au début, il en fallut plus, pour que Sita reprenne corps à la réalité. La jeune fille du se mettre entre elle et le passage pour la tirer de ses rêveries. Le contact de Cendre, puis une autre main glissé dans la sienne, la fit sursauter.

Andras était là lui aussi. l'enjoignant de faire attention, de reculer. Grâce à eux, la vie étincelait de nouveau dans ses prunelles.  Sita leur répondait enfin, doucement,sensible enfin à ce qui se passait autour d'elle. Apercevant Lili, puis Anne également. Son fiancé lui confia Ash, sa fidèle compagne pour veiller sur elle, tandis que cendre la tirait à bout de bras en sécurité vers le palais.

Reprenant leur souffle dans le jardin. L'appel lui provient de nouveau, plus fort, plus près. Comme si la voix était proche d'elle, toute proche :

- Ô toi, je sens ta colère, bouillante, puissante ... viens à moi... la Mort cherche son représentant. Sème la, sans distinction. Fais couler le sang pour moi... Extermine les tous, sans exception...et tu pourras la contrôler... et assouvir ensuite la justice qui est tienne.

Cendre apeurée, recula et entra vers le palais. Sita elle, du s'appuyer contre Andras, se sentant faible tout à coup. Puis, se faisant violence elle entra dans le palais à la suite de sa jeune amie. Alors que tout son être lui criait de courir dans la direction inverse...
Johnny Carter
Johnny Carter
Déconnecté
Inscrit depuis le :
07/08/2012
Posté le 01/11/2020 à 19:46:43 

Arracher une page d'un livre ? Quelle idée. Et pourtant, Johnny était coutumier du fait, il lui arrivait de violenter le papier dans le but de préparer un feu le soir. Rendre orpheline le feuillet, le froisser, le placer à la base de quelques brindilles, lancer la combustion.

Mais ce soir là, au moment de froisser la feuille, l'écriture en nahuatl attira son attention. Incompréhensible pour lui.

"¿Cuix oc nelli nemohua in tlalticpac?
An nochipa tlalticpac:
zan achica ya nican.
Tel ca chalchihuitl no xamani,
no teocuitlatl in tlapani,
no quetzali poztequi.
An nochipa tlalticpac:
zan achica ye nican."

Puis en tournant la page, il trouva la traduction réalisée par un moine, de ce qui était en fait un poème.

« Vivons-nous réellement sur cette terre ?
Hélas !
Un bref instant sur cette terre !
Un instant seulement ici !
Même le jade se brise,
Même l’or se rompt,
Même les belles plumes se flétrissent !
Un bref instant sur cette terre !
Un instant seulement ici ! »

Le lendemain matin autour du feu de camp, seules quelques fumées persistaient au milieu des cendres, Johnny avait disparu.
Ric Dangerous
Ric Dangerous
Déconnecté
Inscrit depuis le :
19/11/2005
Posté le 01/11/2020 à 19:55:24 

Une année qu'il attendait ce moment...
Une année à patienter que l'antre malefique s'ouvre a nouveau... 
Une année qu'il avait perdu traces de celle qu'il aime... 
Une année qu'elle était enfermée dans cet enfer, seule... 

Heureusement qu'Alice avait pu s'echapper... 
Depuis lors, il comptait les jours et les minutes qui le séparaient d'elle et du jour où il egorgerait Jack avec ses mains... 

Tiens bon mon amour, j'arrive... Nous arrivons ! 
Turb Van Solo
Turb Van Solo
Déconnecté
Inscrit depuis le :
09/08/2008
Posté le 01/11/2020 à 22:17:12. Dernière édition le 01/11/2020 à 22:23:19 

Un trou béant défigurait une fois de plus Ulungen, cela recommençait. L'année dernière Turb avait relevé haut la main le défi et traversé les enfers presque comme une promenade de santé, il faut dire qu'il était au bras d'Althéa.
Il y est toujours mais est-ce bien raisonnable de forcer sa chance et de "tenter le diable" plus avant ? 
Bien sûr que non. 

C'est pourquoi il y retournerait, non sans y amener ses trois armes secrètes :

- Althéa, sa petite cave
- Les meilleures bouteilles, sa grande cave
- La dérision, son humour de cave

"Paulus van Tard *continue à monter la garde et lancer de mauvais regards à ceux qui se penchent* "Allez allez circulez, l's'autorités compétentes vont  s'en charger ! C'dangereux ici !""

"Mais qu'une femme s'occupe de ce Paulus qui tourne autour du trou (!)" 


"Paulus van Tard *rougit fortement aux paroles de Turb et prend sa position la plus martiale possible*"
La Schtroumpfgnette
La Schtroumpfgnette
Connecté
 
Inscrit depuis le :
20/11/2009
Posté le 01/11/2020 à 23:24:52. Dernière édition le 01/11/2020 à 23:27:09 

J'avais résisté à l'inquiétude quand la terre avait tremblé. Après tout, ce sont des choses qui arrivent.
Un frisson d'effroi m'avait glacé le sang au contact de cette brume. Après quelques années sur Liberty, plus la peine d'espérer en vain  : cette brume n'était pas naturelle, et ça n'augurait rien de bon.

Mais c'est cette voix... C'est quand les mots ont résonné dans ma tête que je me suis mise à trembler. Les mots de Kimil aussi avaient résonné dans mon crâne. Et, aux heures les plus sombres, alors qu'elle espérait se servir de moi pour semer la destruction, c'est avec les mêmes paroles qu'elle avait tourné mes sens !

 Ô toi, je sens un pouvoir étranger en toi ... viens à moi... la Mort cherche son représentant. Sème  la, sans distinction. Fais couler le sang pour moi... Extermine les tous, sans exception...et tu pourras la contrôler... et en préserver ceux que tu chéris...

Sacrifier les uns pour sauver les autres, sauver ceux qu'on aime.
J'avais déjà tenté de prendre cette voie, et j'avais déjà perdu sur ce chemin !
Je frottais la cicatrice dans mon cou...
J'avais failli y perdre la vie, en fin de compte, prête à me sacrifier pour les sauver, pour espérer rattrapper mes erreurs.

Mais désormais je sais.
Je sais que là n'est pas la voie.
Pas ma voie.
Je donnerai tout pour sauver ceux qui me sont chers...
Mais pas la mort.
Dulcina Fagney
Dulcina Fagney
Déconnecté
 
Inscrit depuis le :
13/02/2006
Posté le 02/11/2020 à 00:08:40 

*La voix était revenue. Et cette brume épaisse... le doute n'était plus permis.
Voynich semblait ne pas réaliser qu'il se tramait quelque chose, d'autant que le couple avait du faire escale pour une toute autre affaire qui les préoccupait tous les deux.
Lorsqu'ils revinrent à New Kingston, ils constatèrent l'apparition d'un tombeau. L'agitation régnait en ville, et chose étrange, la plupart de ses compatriotes s'étaient grimés.
Par précaution, elle décida de faire de même, et de sortir de vieilles armes pour l'occasion. Avant de pénétrer dans cette étrange voie souterraine avec son compagnon...*


Black Skullington
Black Skullington
Déconnectéparia
Inscrit depuis le :
15/06/2007
Posté le 02/11/2020 à 00:23:43 

Ils sont nombreux à répondre à l'appel. Black se délecte de voir ces vivants s'entasser dans les salles qu'il leur a aménagées. 
Ils semblaient s'attendre à tous se retrouver au même endroit. Le trouble est semé, il n'est pas question d'organisation. Il n'est pas question de se protéger.
Il n'y aura qu'un maître de la Mort, et ce sera, sans aucun doute, celui qui n'aura fait preuve d'aucune pitié, d'aucune compassion. La Mort ne peut s'encombrer de tels sentiments.

Plusieurs fois dans la journée, le nuage incandescent rôde, ici, et là. Il réveille leur colère. Il éveille leur curiosité, attise leur avidité. 
Tous, autant qu'ils sont, ont une bonne raison de vouloir contrôler la Mort.

Mais à la fin, il ne devra en rester qu'un...
Black Skullington
Black Skullington
Déconnectéparia
Inscrit depuis le :
15/06/2007
Posté le 02/11/2020 à 09:21:09. Dernière édition le 02/11/2020 à 11:14:21 

Quel meilleur jour que celui où l'humanité fête ses morts, pour célébrer et semer la Mort?
Black attend avec impatience l'arrivée de ses "convives". Il les a observés, ces derniers jours. Il s'est même déjà forgé quelques opinions sur certains favoris, même s'il se réserve le droit d'être surpris par d'autres dont il ressent, profondément, la colère enfouie qui ne demande qu'à s'évacuer. 

Cependant, au gré de ses divagations parmi eux, il a repéré, et entendu certains comportements qu'il juge indésirables. Foi de Skullington, dans son domaine, il veillera à ce que la Mort soit omniprésente. Il ne tolèrera aucun groupuscule de plus de trois vivants qui ne croise pas les armes. Dusse t-il intervenir pour leur rappeler les raisons de leur présence...
Rondoudou
Rondoudou
Déconnecté
Inscrit depuis le :
30/10/2011
Posté le 02/11/2020 à 11:05:12 

*Un homme ni grand ni petit, ni maigre ni gros.
Une espèce de calme se dégage de lui, alors qu'il brosse sa moustache avec un peigne doré.

Il pose sa bouteille d'alcool des morts au milieu d'un pentagramme créé pour l'occasion avec des dizaines de bouteilles et chuchote:*

« O Puissant Mammon, Grand Corrupteur Universel, daigne m’apparaître dans toute ta Splendeur rutilante, puisque les Trois Grands Maîtres de l’Enfer ne s’y opposent point. »
 
« Je veux signer un pacte avec toi afin d’obtenir par ta force irrésistible l’accomplissement de mon voeu particulier. »
 
« De cette épreuve je veux sortir victorieux, de mes ennemis faire des envieux.»

« Voici un corps le mien, il est pour toi.
Fais en bon usage, pour m'accorder le passage.
D'ici à la fin de l'épreuve, je resterai sage.
De mes bras, de mes mains, la victoire tu m'apporteras. »

« Si tu m’accordes ce que je veux, dans vingt années révolues, mon corps et mon âme t’appartiendront pour l’éternité. »

*Se met alors à boire cul-sec toutes les bouteilles du pentagramme*
Turb Van Solo
Turb Van Solo
Déconnecté
Inscrit depuis le :
09/08/2008
Posté le 05/11/2020 à 13:16:51. Dernière édition le 05/11/2020 à 13:36:57 

Ils voulaient lui voler ses bouteilles, c'était évident.
Tous ces corsaires et pirates n'étaient ici que pour lui voler SON alcool !
Black Skullington lui a promis que si Turb triomphait de l'épreuve, l'alcool coulerait à flot dans sa précieuse cave...

L'enjeu était trop énorme, il devait tenir jusqu'au bout !

Pour cela Turb a commencé par proposer une alliance avec Cornan, le barbare lui semblant un bon complément et quelqu'un de facile à convaincre : "toi et moi boire beaucoup ensemble à la fin", ça devait suffire à le convaincre.
Mais les choses se sont mal passées pour l'espagnol, Turb l'ayant entrainé bien malgré lui dans un piège inattendu : 3 autres corsaires se sont invités au rendez-vous juste quand Cornan est arrivé. Le fait est que ces 3 corsaires s'en sont pris  au barbare sans trop s'occuper de Turb. Turb qui essayait de défendre Cornan sans y arriver, une force mystérieuse l'en empêchant, certainement la volonté de Black Skullington. Cornan tombe seul contre ses adversaires en maudissant Turb qu'il accuse de trahison... ça commençait fort !

Sentant qu'il ne fallait décidément mieux pas compter sur qui que ce soit, l'ancien postier s'éloigne des 3 corsaires et se pose en embuscade près d'une source de potion revigorante. Il pourrait prendre au piège ceux qui souhaiteraient y accéder.
Wolf fut le premier à venir et fonça tête baissé sur Turb, surprenant celui-ci par sa fougue et le blessant rapidement à divers endroits !
Heureusement, l'effet de surprise passé, le hollandais se ressaisit, boit un bon coup et riposte de toute sa force tranquille, avec méthode. Le combat n'est pas si rapide car l'adversaire est sacrément robuste. Wolf met un genou à terre, puis l'autre, puis s'écroule enfin.

Turb désinfecte ses plaies à renfort de bouteilles et reprend sa position, toujours au même endroit : juste au dessus du carrefour central, les autres passeraient forcément par ici. Son piège aurait pu être efficace mais trop évident et c'était sans compter la rapidité de ses adversaires qui venaient et repartaient avant même qu'il ne finisse sa phrase de menace, bavard qu'il est.
 
Le temps passe et il entend les echos de combats de ci de là, plusieurs détonations.
Chose incroyable, il finit par s'endormir ! (impératif irl ^^)
Heureusement Rider, son frère, le voit piquer du nez et se met en position pour le protéger contre Choco qui est apparemment le dernier entré mais aussi le dernier debout à par les deux hollandais.
Rider tombe en protégeant son ami, il crie en s'effondrant (SMS ^^) ce qui réveille Turb de sa torpeur, c'était le face à face final avec Choco !
 
Ca tombait bien, il respectait Choco et savait que celui-ci partageait son goût pour les combats posés et bien arrosés, ils allaient être servis !
Cela ressamblait à une finale de l'Olympus Picolus, les coups et les bouteilles s'enchainaient ainsi que les railleries et autres provocations. Une véritable épreuve d'endurance.
Les deux hommes sont de valeur comparable au combat mais Turb semble le plus motivé des deux, il prend assez rapidement le dessus et le conserve tout en sentant sa résistance diminuer, il allait bientôt tomber d'épuisement.
Un coup semble mettre Choco en réelle difficulté, il fallait en finir maintenant, il se jette sur lui avec ses dernières forces.
Le poulet se fait plumer, victoire !
 
Epuisé, il voit Black Skullington l'approcher et le féliciter en le soignant.
La suite est confuse, la fatigue l'emporte, mais une chose est sûre : sa récompense ne le décevrait pas, l'alcool serait au rendez-vous !
1 -2-  

Le forum > Liberty > L'appel de la Mort


Si vous souhaitez répondre à ce sujet, merci de vous connecter.
Marquer tout le forum comme lu
© 2004 - 2020 pirates-caraibes.com - Tous droits réservés