Faux Rhum Le Faux Rhum Faux Rhum  

Le forum > Taverne > Des loups ?!
Des loups ?! 1 -2-  
Auteur Message
Faye
Faye
Déconnecté
Inscrit depuis le :
11/09/2017
Posté le 14/05/2022 à 20:14:08 

Intriguée par les rapports de ses frères et soeurs, la galloise était rentrée à l'Antre. Quand elle y vit des louveteaux faire comme chez eux, un bref instant d'inquiétude la traversa, bien vite mouchée quand elle se rendit compte que son fils, sous sa forme lupine, jouaient avec les intrus. Elle se décida d'observer, pour le moment, surveillant que les terreurs poilues ne cassent rien de précieux.
Aphrodite
Aphrodite
Déconnecté
 
Inscrit depuis le :
19/05/2008
Posté le 14/05/2022 à 22:54:39. Dernière édition le 14/05/2022 à 22:59:19 

Depuis quelques jours Aphrodite voyait des louveteaux dans les sous-bois proche d'Ulungen. Elle demanda à l'armée d'être vigilante.

Hier elle avait croisée la jeune Maud, devant l'auberge, blessée au bras par l'un d'eux.

Ce matin la nouvelle intendante faisait le tour de la ville et surprise elle se retrouve nez à nez avec une horde de loups sur la place d'Ulu. Elle essaye de leur faire peur, gesticule, crie mais ils continuent à avancer et montrent les crocs en grognant. 
Pour la sécurité de la ville elle est contrainte de sortir son arme et de tuer les envahisseurs. Elle est triste car elle n'aime pas tuer des bêtes qui sont aux abois car elles ont faim... mais pourquoi ? 
Pourquoi tant de loups et louveteaux tout à coup sur liberty?
Il faut quelle contacte les représentants des autres colonies pour savoir si eux aussi sont envahis.
Louffia, El kingo
Louffia, El kingo
Connecté
Inscrit depuis le :
03/09/2021
Posté le 14/05/2022 à 23:23:41 

Louffio venait de rencontrer le loup Alpha pour la première fois, il était accompagné de plusieurs espagnols, tous plus faibles les uns que les autres, il avait leurs vies entre ses mains.
La tâche ne serait pas facile mais il était responsable d'eux car il était le plus costaud du groupe.

Le loup les avait approché à plusieurs reprises mais très vite il reculait de peur, le feu, les cris, il ne semblait pas à l'aise au contact des hommes.
Louffio, malin comme un singe décida d'user d'une technique ancestrale, une technique qui a coup sûr permettrait de prendre contact avec la bête.
Il se mit à quatre pattes puis cria de toutes ses forces:" Ahouhhhhhhhh Ahouhhhhhh" Le jeune homme baissa la tête bien bas et essaya de montrer sa soumission à l'Alpha. Malheureusement, le loup lui mordit la fesse et s'en alla avec un bout de son anatomie.

Alors qu'El Baeko le bel intendant Espagnol lui pansait ses plaies, le loup revint, Louffio lui lança un cœur cru de sanglier à la tronche.
Le loup, la queue entre les jambes, était vaincu pour ce soir.
Loup Alpha
Loup Alpha
Déconnecté
Inscrit depuis le :
08/05/2022
Posté le 14/05/2022 à 23:46:58. Dernière édition le 14/05/2022 à 23:48:17 

La nuit avait été mouvementée, tout d'abord cet Espagnol caché au fin fond de la forêt qui s'était mis en tête d'agresser le Loup Alpha. Mal lui prit sa carcasse nourrira les petits demain matin.

La lune était pleine et rien ne bougeait à l'horizon, cet étrange silence qui régnait autour de la tanière n'inspirait pas confiance. Il fallait aller voir ce qui se tramait.
mais tout était calme, trop calme.
Le loups se mis à courir aussi vite qu'il le pu et aussi loin que ça lui était possible, le danger était là, il l'avait en face de lui. Un groupe d'humain habillé avec de drôles de couleurs campait bruyamment au milieu d'une clairière.

Il ne fallut pas longtemps avant que l'Alpha aille tester leur défenses. Et visiblement rassuré sur la menace, il retourna voir sa compagne qui ne cessai de mettre bas.

Il avait bien croisé deux petits chaperons bleus en route mais les hurlements de la louve le fit rentrer sans avoir terminé sa besogne.
Anne Providence
Anne Providence
Déconnecté
Inscrit depuis le :
07/08/2007
Posté le 14/05/2022 à 23:55:40 

Rentrée au repaire les mauvaises surprises se poursuivaient.

Les loups étaient aussi dans l'antre. La prudence pour le moment commandait la retraite et je jugeai préférable de ne pas dormir dans MON hamac cette nuit là et de préférer un sol plus dur mais hors de la présence des loups.

Le lendemain je me faufilai entre les loups endormis pour rejoindre le capitaine et discuter ensemble des observations de chacun.

Durant la discussion le raton filait ventre à terre pour rejoindre Liberty. 

Comme on n'avait toujours pas acheté de muselière ni de laisse pour le nuisible, il fallait quand même l'arrêter avant qu'il ne se jette dans la gueule du loup...

"T u es pressé de te faire croquer ? je te garantie que seul tu ne fais pas le poids, on est en train d'en discuter avec Alejo.

Il y avait des restes humains dans la tanière... et toi à mon avis, tu servirai aux adultes pour initier les petits à la chasse.... Je m'en suis sortie de justesse tout en conserver à l'idée et dans mon attitude que je suis un prédateur et pas une proie...

T
u ne me manqueras pas et je finir d'exterminer ta famille..."

Bon, certes c'est un coup bas, mais faudrait pas trop m'en demander en matière de psychologie animale...

"Frrr bon je reste oui-oui, mais ne levez pas trop vos bras oui-oui ! ou changez de vetements !"

Don Alejo en remet une couche :

"Si tu y vas sans autre but que tu curiosité, Cole, tu risques de finir croqué pour rien. Quand je dis surnaturels et puissants, je ne plaisante pas. J'ai tiré sur le mâle comme la femelle, des tirs auxquels aucun animal n'aurait survécu."

Il me faut quelques secondes pour réaliser l'état dans lequel je suis depuis quelques jours.

"V a falloir que je fasse quelque chose, cela dit, ça m'a peut-être aidé hier... Peut-être qu'ils m'ont trouvé détestable pour leur progéniture... Mais la fiel ça peut faire ça aussi."

L'idée en tout cas semble plaire à Alejo, le camouflage olfactif, il fini par aller chercher sa petite louve et les couvertures dans lesquelles elle dort d'habitude. Je ne suis pas du genre à m'émouvoir devant un animal domestique ou autre, mais là c'est pour la bonne cause, je tente la main à la louve qui fini par venir quémander des caresses et je flatte la tête et la fourrure de l'animal. Promis si elle me lèche le visage, je ne protesterai pas.

En même temps nous nous enroulons dans les couvertures de la louve.

Le rat fuit l'inconfort olfactif et nous continuons à discuter avec Alejo. Finalement la notion de danger me fait devenir songeuse, mais si nous ne faisons rien de toute façons nous perdrons.

SUS AUX LOUPS !
Assashin Dănești
Assashin Dănești
Connecté
 
Inscrit depuis le :
28/01/2008
Posté le 15/05/2022 à 08:28:51. Dernière édition le 15/05/2022 à 08:34:00 

Assashin avait revêtu des habits noir déchiré , l'avait tartiner de terre et de sang humain qu'il trainait toujours dans sa flasque .
Son but était simple. S'infiltrer dans la tanière . Porter ensuite un coups fatale au loups dominant et anéantir cette meute envahissante.

Le voyage c'était bien passé. Quelque louveteaux occis avec facilité sans bruit et quelque combats plus âpre avec des meutes adultes .
Mais il en sortait vainqueur. Leur nombre était leur atout rien de plus pensait il.

"S'approche sans bruit dans la caverne pour tenter d'égorger la bête qui repeuple abusivement Liberty."  
"Arrive à placer un coups. Dans sa pattes, la bête c'est relever prestament. Et à la réponse pleine de crocs du loups alpha il ne peut s'empêcher de répondre part un "sale bête ici c'est moi qui mord !" Grondeur. 

Et de ce jeter corps perdu dans un corps a crocs déchaîner.
"Le combats est apre. Coups de crocs contre coups de griffes"
Bientôt on ne distingue plus les deux corps.
 "Se roule avec le loups dans un combats au corps a corps endiablé. Il finie avec plus de coups de crocs sur lui que l'inverse. Il a le cuire dure la sale bestioles."

Le combat n'est pas en sa faveur. Loin de là. Un Changement de tactiques s'impose

"Se recule et va se cacher dans l'ombre" 
Le loups un instant le perd de vus. Sûrement gêner part la mise à bât qui se trame juste a côté. La louve alpha pond sans cesse .
Resaute sur le loups "assaut !

Dans un bond et un cris rageur  Assashin tente le tous pour le tout "Meurt meurt meurt !" 
Rien y fais. La bête est forte. Trop.

Tombe épuisé au sols, s'assoie sur son cul "tes un corniaud résistant... Tu veut pas que je te dresse ? Ta du chien au moins toi..."
"La louve a regarder assashin rouler au sols avec son loups. Elle ne s'inquiète même pas occupé a mettre bas.
Épuisé et pissant le sang assashin regarde la bête avec un sourire

" Tu me file un de tes louveteaux ? Le plus costaud. Si c'est la moitiée du pere je suis bien."

Va ensuite se remettre dans un coin . Sale. Couturer de morsures et de griffure et s'endort épuisé. Il ne pourra même pas se défendre si le loups veut le finir.

Mais... Contre toute attente voilà que le soleil perce doucement la tanière. Il est toujours vivant.
L'alpha la sûrement garder pour que les jeunes se face les crocs.
A leur risque et périls!
Alpha  revigoré par la nuitée le loups regarde le pirate immobile a ses cotés
ah de la viande sa tombe bien les louveteaux on fini de dévorer les deux français d'hier"
donne un coup de croc pour vérifier que l'homme ne bouge plus
effectivement pas réaction, laisse la carcasse pour la meute

Pas un geste, pas un bruit. Je ne suis plus une menace. Voilà la seule idée qui tourne dans la tête du pirate.
Et a la première occasion.
S'enfuit lache  effectue une retraite stratégique.
"Fais une percée , roule et boule au sols, saute part dessus un loups, cabriole vers la sortie. "Je vous dresserais !"

Se retrouve dans une clairière non loin. Traînant ses jambes flageolante , ses bras endolories, ses côtes presque visible.

Bon... Et si j'attendais d'autre chasseur pour participer à la curé. Mais cette fois.... De loin.
Elijah Le Couturier
Elijah Le Couturier
Connecté
 
Inscrit depuis le :
21/11/2018
Posté le 15/05/2022 à 08:51:50 

Le couturier avançait en groupe et à pas de velours pour ne surtout pas attirer l'attention des canidés sur eux. En s'éloignant de la ville les louveteaux avaient visiblement laissés place à des loups bien plus gros, adultes, dangereux...

Dans la pénombre de la nuit le sifflement des lames découpant l'air retentit de nombreuses fois comme les derniers cris d'agonie des bêtes sauvages touchées en plein vol.

Epuisé et légèrement blessé pour certains, le groupe s'arrêta au bord de l'eau pour souffler quelques heures. Mais alors que tous reprenaient des forces en se restaurant ou en pansant leurs plaies dans un sérieux des plus total... L'Apha male fit irruption comme un enragé, pupilles menaçante et puissants grognements vibrant jusque dans nos poitrines immobiles qui avaient cessé de respirer. Avec agilité il sauta et attaqua à une vitesse inouïe, touchant plusieurs d'entre nous et par chance insolente ou volonté de sa part, non mortellement.

Le couturier put éviter son assaut et même contre attaquer avec sa seconde épée plus courte et maniable en combat rapproché, mais le loup déchainé renvoya ses crocs en un retour de gueule ouverte et le mordit profondément, laissant une trace de morsure sanguinolente fort mal placée sur sa fes cuisse. 

Cet étrange loup Alpha repartit comme il est venu, les épargnant... Peut être pour mieux affaiblir ses proies qui se rapprochent inconsciemment du lieu où ils leurs serviront de repas.  

  
Alice la malice
Alice la malice
Déconnecté
 
Inscrit depuis le :
25/03/2007
Posté le 15/05/2022 à 10:57:17 

La petite se demandait bien d'où ces bêtes provenaient, mais elle avait beau chercher, les grands lui disaient de rester à la maison. 

Quel ennui ! Elle aurait bien aimé aller caresser les petites boules de poils et qui sait, en adopter quelques unes ! 
Elizabeth Swann
Elizabeth Swann
Déconnecté
Inscrit depuis le :
26/11/2020
Posté le 15/05/2022 à 12:31:38. Dernière édition le 15/05/2022 à 12:35:40 

A deux pas de la crique des landes, Elizabeth se retrouva dans une situation délicate. Celle qui venait de passer une nuit divine aux côtés d'un espagnol au bar de la plage était loin de se douter de la menace qui guettait l'île au même instant. 


Des loups. Fallait-il s'inquiéter? Pas de temps pour la réflexion. La belle sortait son arme et tirait sans viser. Des créatures sauvages assoiffées de sang, de chair humaine et de femmes, bien décidées à créer une meute assez imposante pour annexer l'aile ouest de Liberty.

Le chargeur vide, la robe tachée de rouge, coursée par deux bêtes sanguinaires, Swann dévala la pente de hautes herbes avant de se retrouver dans une planque. Elle n'était pas seule. Mieux encore : moult visages lui étaient familiers. 
Loup Alpha
Loup Alpha
Déconnecté
Inscrit depuis le :
08/05/2022
Posté le 15/05/2022 à 19:25:15 

Les louveteaux jappaient de faim et le Loup Alpha n'était pas d'humeur commode.
Les loups envoyés dans les cités ne revenaient pas, pas d'aide de ce coté là, finalement les proies n'étaient pas si aisées.
Le loups regarda sa compagne et ils comprirent que la chasse leur revenait même s'il fallait laisser les petits à la tanière.

Il y avait bien de la chaire fraiche non loin de là mais les humains commençaient à être nombreux, arraché une carcasse allait être compliqué.
Les deux bêtes se regardèrent et sans faire d'autres signes se dirigèrent vers la crique.

La chasse fût brutale est sanglante, les balles pleuvaient autour des loups et plusieurs entailles apparaissaient malgré leur fourrure épaisse.
C'était le désordre le plus total dans le campement improvisé, les humains tellement abasourdis par l'attaque se massacrèrent même entre eux.
Profitant d'un moment de flottement la Louve attrapa une proie après l'avoir vidé de sont sang puis la traina dans la tanière.

Rassasier, la horde de louveteaux fini par s'endormir.
Loup Alpha
Loup Alpha
Déconnecté
Inscrit depuis le :
08/05/2022
Posté le 15/05/2022 à 21:45:27 

Les humains étaient décidément étranges.
Voilà maintenant qu'ils viennent se reposer dans notre tanière.
Ce couple d'anglais sera parfait pour le repas du matin, La louve à toujours faim à ce moment là !
Louve alpha
Louve alpha
Déconnecté
Inscrit depuis le :
08/05/2022
Posté le 15/05/2022 à 22:02:16 

La louve rôdait autour de la tanière, et l'odeur des corsaires l'attira un peu plus loin.
Ils étaient regroupés, une attaque solitaire serait trop dangereuse.
Elle donna un coup de dents ou deux, puis repartit.
Elle revient bientôt avec son mâle.
Tous deux n'avaient qu'une idée en tête: ramener à manger pour les petits.

Ils ne s'en sortirent pas sans égratignure, mais elle put ressortir avec une carcasse encore chaude, qu'elle tira jusqu'à la tanière.
Assashin Dănești
Assashin Dănești
Connecté
 
Inscrit depuis le :
28/01/2008
Posté le 15/05/2022 à 23:17:19 

Les corsaires et les pirates c'était regroupé.
La zone des landes non loin de la tanière serait un parfais QG pour contrer cette menace.

Pour le pirate il ne pouvait y avoir d'autre prédateur de corsaires que leur navires.
Il en allais de leurs honneur.
Si les gens doivent trembler, que se soit face à ses crocs non a une race étrange de loups se prenant l'apex prédateur.


Une discution fut ouverte. Un plan concocter. Mener part assashin, organiser part la Providence. Une attaque fus mené.
Et plutôt avec succès.

La tâche du vampyr était essentiel. Séparer le mâle de la femelle.
Lui qui l'a protegais des danger. Et pour réussir il faudrais leur en proposer.

L'equipe disparates de Corsaire et de Pirates réussi ce soir un coups de maître .
Montrant a ses loups que les brigants de cette île avait des crocs eux aussi.

Bien sûr . Rien n'était gagner. Le combats serais dur. Long. Sanglant.
Quoi de plus rejouissant que cette idée ?

Demain et les jour qui suivraient verrais leurs chutes. Le vampyr de la Chimère en était sur.
Anne Providence
Anne Providence
Déconnecté
Inscrit depuis le :
07/08/2007
Posté hier à 01:01:56 

"j'adore quand un plan se déroule sans accroc"

Et des crocs il y en avaient...

Ceux d'Assa qui avait pour mission de séparer les deux alphas.

Les miens, ceux du petits tigres et de tous les louveteaux et loups présents.

L'irruption des loups dans la crique avait fait monter la tension d'un coup. Un anglais était emporté sous nos yeux. Je l'avais déjà dis... Plus nous attendions et plus le danger serait grand.

Téquila arrive et veille à remettre les chasseurs c'est un soulagement. On dit aussi que le morale est au fond des gamelles et notre cambusiers distribue des repas.

En fonction des observations de chacun le plan s’échafaude. Je secoue les uns et les autres et nous partons dans la tanière, pourtant je n'ai pas totalement la tête à ça et c'est mauvais.

Les espagnols et Umbrella arrivent fatigués, c'était peut-être trop tôt en fait, mais dans la pratique le plan fonctionne.

Assah fait le boulot, Cole, Umbrella et moi frappons la louve le loup reste à distance, mais trouve une faille quand je m'éloigne pour laisser la place. Le sang coule de la fourrure de la louve, nous ne sommes pas assez forts, pas assez nombreux, pas assez en forme.

Sita arrive avec quelques bandages.

Cela ne suffira pas pour ce soir.

Décidons que c'était une répétition avant de grand soir... Je l'avais dis aux loups la première fois j'étais venue sans haine, mais pas cette fois. Ils vont devoir dégager... A choisir rendez-nous Noudwi...

Demain c'est l'hallali. Enfin j'espère.

Sharon a parlé de la pleine lune demain et d'une éclipse.

Hasard ou coïncidence ?
Alfy 'sic' Bontemps
Alfy
Déconnecté
 
Inscrit depuis le :
01/05/2021
Posté hier à 10:40:01. Dernière édition hier à 12:53:45 

Alors que le soleil commençait a percer depuis plusieurs heure, Alfy fût réveillé en sursaut pas un grognement très proche. Se trouvant à seulement quelques pas de la tanière, il se roula sur le côté pour s'adosser à un rocher (règle #3 que Sarah leur avait conseillé pour ne pas se faire dévorer par des loups : ne JAMAIS leur tourner le dos), et sorti son épée qu'il pointa devant lui, à gauche, à droite. 

Jeanne et Sharon n'étaient plus là. 
Lui, allait bien... s'étaient-elles faites manger ? 
Non, ils n'auraient pas laissé la plus grosse ration là, comme ça, dans l'herbe. 

Elles ont du avancer. Il les retrouvera bien à un moment. 

Epiant les allentours, aucun loup en vue, Alfy se releva et senti une douleur dans le ventre. Bon au moins il sait maintenant d'où venaient les grognements... 
Il se rassit. Sorti une brochette de sa poche, pour grignotter et reprendre des forces. 

Un bon groupe de trappeur semblait s'être formé, il avait entendu beaucoup de bruit hier, du côté de la tenière. Un combat féroce apparemment. Et surement pas le dernier. 
Alfy allait pouvoir maintenant filer un coup de main.
Louve alpha
Louve alpha
Déconnecté
Inscrit depuis le :
08/05/2022
Posté hier à 16:31:58 

La louve se réveilla de sa sieste, un peu moins affamée que la veille. Elle avait laissé une grande quantité de viande à ses louveteaux, mais elle avait pu reprendre quelques forces.
Le loup alpha et le reste de la meute étaient encore endormis.
Elle décida donc d'aller faire un tour. Son corps était plus lent qu'à l'accoutumé, alourdi par les mises bas succesives, et endolori par les blessures reçues la veille.

Des humains étaient attroupés à la sortie de la tanière. Elle tenta de mordre l'une, puis l'autre, mais sans succès. Ils semblaient être recouverts de ce que les hommes appelaient "fer", en tout cas, ses dents se heurtèrent à quelque chose de chose de dur et elle glapit en retour, deux ou trois fois.
Elle se tourna sur elle-même, s'attaquant à une autre humaine qui avait l'air plus tendre, mais l'homme à ses côtés la protégeait. Peut-être un mâle alpha de chez eux. Elle ne comprenait pas toujours les humains, mais protéger sa meute était un comportement qu'elle pouvait saisir.
Elle recula, rentra même dans la tanière, mais ressortit aussitôt, comme irrésistiblement attirée par la chair humaine.
Un nouveau coup de dents, et elle s'enfuit enfin avec un morceau de mollet.
Un peu de forces, pour la nouvelle mise-bas qu'elle sentait à nouveau venir en elle.
Sharon
Sharon
Déconnecté
Inscrit depuis le :
13/02/2020
Posté hier à 21:28:16. Dernière édition hier à 21:30:13 

Après plusieurs jours de traque me voilà au seuil de l’entre de cette fameuse bête. J’ai été incapable de venir en aide aux deux jeune français croisé plus tôt.
Les cries étais bien de mauvais présage me voilà sans mes amies. 
je m’en veux…
cette bête parais humaine.
j’ai entendu dire qu’elle ce tiendrait seulement sur deux pattes,
ça me fait froid dans le dos…
Je décide de prendre refuge dans la crique dés landes le temps de comprendre ce qui entoure ce mystère.
Plus les jours passaient et plus les indices semblent amener à une seul conclusion, cette créature est dangereuse elle est très certainement l’œuvre du diable.
Très vite rejoins par mes amies et autre valeureux corsaire de l’île, 
une stratégie commence à ce mettre en place, 
de grande battue sont organisés,
les loups ce multiplie à vue d’œil,
les raisons qui entourent ce mystère reste entier mais tout ceci deviens dangereux, une partie des corsaires présent avais l’air bien décidé à en découdre avec l’animal.
Un assaut fut donné afin de stopper la meute,
la louve fut pris à partie elle était cernée,
à deux doigts de l’abattre mais c’était sans compter la rage du mâle faisant office de bouclier près à ce sacrifier pour ça femelle,
le règne animal m’étonnera toujours…

Les jours passent et le nombres de corsaires ne cesse d’accroître,
la prochaine fois sera la bonne crie certains survivant de la première attaque,
quoi qu’il en soit je reste sur mes gardes…
Louve alpha
Louve alpha
Déconnecté
Inscrit depuis le :
08/05/2022
Posté hier à 22:33:18 

La louve avait dormi une partie de la journée.
Après son petit tour dehors, elle s'allongea à nouveau aux côtés du mâle et des petits qui dormaient.
Elle était étrangement épuisée après les combats de la veille. Ils n'avaient rien à voir avec les longues chasses auxquelles elle était habituée.

Quelques heures après, elle ouvrit les yeux. Une odeur étrange, un peu alcoolisée, montait de son pelage. Un étrange tissu blanc entourait sa patte arrière. Elle tenta instinctivement de l'arracher, mais s'arrêta net.
Elle avait moins mal qu'auparavant.
Un humain, ou une humaine, avait dû la soigner pendant son sommeil.

Elle était à nouveau prêt pour le combat.
El Renat
El Renat
Déconnecté
 
Inscrit depuis le :
01/11/2017
Posté hier à 23:00:27 

La Louve était morte!

Assis sur son lit d'hôpital le pirate avait reçu la nouvelle par perroquet mais le loup Alpha était encore vivant.
Il m'avait ridiculisé deux jours de suite le bougre ça n'allait pas se passer comme ça.

Dès que je serai rétablis j'irai traquer cette bête pour que ce fléau disparaisse à tout jamais.
Maud
Maud
Déconnecté
Inscrit depuis le :
12/05/2022
Posté hier à 23:01:10. Dernière édition hier à 23:35:01 

Avoir couru d'un blessé à l'autre l'avait laissée épuisée, mais elle avait l'habitude des soins sur le champ de bataille. Celui-ci n'était qu'un charnier de plus.

Elle se massa les poignets et les doigts, endoloris après tant d'activité, soufflant en gardant à l'œil les loups aux aguets comme les combattants meurtris. Son regard tomba sur la carcasse encore chaude de la grande louve qui gisait dans son sang.

— Qui veut l'ouvrir ? demanda-t-elle. Regarder à l'intérieur pourrait permettre d'éviter de futurs désastres de ce genre, si l'on trouve quelque chose de probant, évidemment. Disséquons-la.
Loup Alpha
Loup Alpha
Déconnecté
Inscrit depuis le :
08/05/2022
Posté hier à 23:16:29. Dernière édition hier à 23:18:07 

Tout était perdu, plus de meute, la louve Alpha venait de succomber aux attaques humaines qui s'était succédés.

La mâle avait choisi cette louve pour Alpha pour sa capacité à se reproduire.
La meute n'avait jamais compris ce qui se passait dans les entrailles de la femelle mais l'Alpha avant tout de suite vu la possibilité que lui offrait cette Louve.

Le Loup Alpha, maitre de la plus grande meute de liberty.
Cette ile regorgeait de végétation d'eau et surtout de viande pour tout le monde.
Il aurai put transformer cette ile en paradis pour les loups.
Le rêve s'était écroulé aussi vite qu'il avait commencé.
Il n'aurai jamais du laisser ces hommes s'agglutiner dans cette crique, il aurait été facile de les égorger simplement un par un.

L'Alpha tapis dans un fourré le regard dans le vague ruminait maintenant sa vengeance.
Plus de petits a venir, les hommes vont chasser et tuer ses petits sur toute l'ile.
Il ne pouvait pas laisser faire, il les traquerai un par un, il connaissait maintenant leurs odeurs fétide. Les hommes sont vaillants en groupe mais seul ce ne sont que des proies comme les autres.

L'heure de la vengeance avait sonné, liberty ne dormira plus sur ses deux oreilles tant que le loup Alpha sera vivant.
Maud
Maud
Déconnecté
Inscrit depuis le :
12/05/2022
Posté hier à 23:30:11. Dernière édition hier à 23:34:48 

Silencieusement, elle s'agenouilla devant la dépouille mortelle de la louve. Un bistouri à la main, elle ouvrit le ventre de l'animal sur toute sa longueur d'un geste sûr ; les entrailles se déversèrent, de même qu'une portée de louveteaux mort-nés.

La femme examina le contenu de l'estomac, y notant la présence d'un pied humain et de bouts de chair variés, indéfinissables. Rien ne différenciait les petits de louveteaux normaux.

Ses bras se retrouvèrent vite rougis jusqu'aux coudes pendant qu'elle fouillait dans le ventre, qui tiédissait rapidement.

— Non… Rien de concluant, on dirait, marmonna-t-elle, frustrée.
Stella Verley
Stella Verley
Déconnecté
 
Inscrit depuis le :
03/10/2017
Posté aujourd'hui à 00:44:40 

Sacrée entrée en matière pour la jeune fille qui avait encore tout à découvrir de Liberty. Sans doute aurait elle préféré autre chose que des meutes de loup lui courant après pour lui croquer un bout de fesse comme premier souvenir, mais comme on dit, on ne choisit pas toujours. S'adaptant comme elle pouvait et à défaut d'avoir une meilleure piste elle se dirigea comme bien d'autres vers cette fameuse tanière, connue pour abriter des animaux d'une même race, mais lorsqu'elle s'y engouffra, guidée par sa curiosité, ce qui lui sauta aux yeux lui donna très vite envie de rebrousser chemin.

Les cris d'agonis, venant de la gueule des loups ou de la bouche des corsaires, les énormes coulées de sangs et les boyaux sortant de quelques ventres lui donnaient le tournis. Les coups d'épées, les tirs, les grognements et les rugissements aggravaient sa panique, si bien qu'elle s'en retrouva paralysée quelques minutes avant de se décider à prêter main-forte à ces hommes et ces femmes qui l'épataient par leur talent et leur courage, utilisant le contenu de sa besace pour aller soigner quelques blessés. Puis le calme revenait, peu à peu. La louve n'était plus et l'heure était à son dépeçage tandis que le mâle fuyait.

Cet apaisement tout à fait relatif lui permettait de retrouver l'usage de sa réflexion et c'est à ce moment là qu'elle se demanda si ce massacre était vraiment l'unique solution pour remédier à tout ça... au fond d'elle, en ayant sous ses yeux tous ces louveteaux abattus, elle aurait aimé que non.
 
1 -2-  

Le forum > Taverne > Des loups ?!


Si vous souhaitez répondre à ce sujet, merci de vous connecter.
Marquer tout le forum comme lu
© 2004 - 2022 pirates-caraibes.com - Tous droits réservés