Faux Rhum Le Faux Rhum Faux Rhum  

Le forum > Esperanza > Tribunal de Justicia
Tribunal de Justicia
Précédente    Suivante   
Auteur Message
Arina Logris
Arina Logris
Déconnecté
Inscrit depuis le :
18/09/2020
Posté le 03/10/2020 à 22:46:24. Dernière édition le 04/10/2020 à 08:17:14 

Arina entre à la suite du désormais juge titulaire, la Banane Masquée. Elle tente, depuis qu'elle s'est vu attribuer la position d'assistante juridique, de masquer son ébahissement - voire son incrédulité.

Une banane.

Le juge est une banane.

Du moins, c'est ce qu'il semble croire. Cet olibrius feint-il la folie ou est-il réellement atteint d'une affliction psychique ?

Tout au fond d'elle-même, Arina reste persuadée que cet homme vêtu d'un un costume de fruit, le front ceint d'un bandeau miteux, est complètement fou.
Tentant de faire abstraction de son rationalisme inné, Arina s'astreint à la concentration. Elle écoute le discours du juge tout en prenant frénétiquement des notes sur un morceau de parchemin usé, à l'aide d'une plume pas franchement fraîche.

"Qu'est-ce qu'il parle vite, râle-t-elle en son for intérieur. Et puis, pour ne rien dire, en plus. Bla, bla, bla... Moi, seigneur des bananes... Quelle sorte de justice va bien pouvoir rendre un déséquilibré pareil ? Il va me falloir rester vigilante, et veiller au grain. A quoi pensaient donc les dignitaires espagnols en propulsant ce type au poste de juge..."

Elle continue à maugréer intérieurement pendant toute la durée du discours du juge, tout en s'appliquant à retranscrire fidèlement ses ineptes paroles, qui seraient ensuite placardées sur les murs de la ville.

La population d'Esperanza ne sait vraiment, vraiment pas dans quelle drôle d'ère judiciaire elle vient d'entrer...
La Banane Masquée
La Banane Masquée
Déconnecté
Inscrit depuis le :
04/03/2019
Posté le 04/10/2020 à 14:48:35 

Ah, Dame Logris, vous tombez bien !
(Mais enfin, relevez-vous, c'est juste une expression.)
(Ce n'est pas avec ce genre de plaisanteries que les gens vont nous prendre au sérieux, vous savez ?)

Reprenons.

Comme vous le savez sans doute, les colons étrangers ont perdu foi dans le pouvoir judiciaire espagnol. Je n'irais pas jusqu'à dire que c'est ce qui se produit lorsque l'on confie les rênes d'un tribunal à une enfant de huit ans, mais j'imagine qu'un lien existe.
(Ça, et le fait qu'un carré de chocolat suffise à la corrompre.)

Aussi, il s'agit là de notre mission - que dis-je, de notre devoir, Arina ! - de restaurer cette confiance.

C'est pourquoi le gouvernement actuel a cru bon de nommer deux personnes à la probité intacte et dont l'entièreté des actes est dirigée par une profonde moralité.
(Je parle de nous, oui.)
(Avec une telle sagacité, je vous assure une belle carrière.)

Et voyez comme cela fonctionne déjà, Dame Logris !
Voilà presque que deux jours que nous sommes en poste, et aucune plainte n'a été enregistrée. Et pourquoi, je vous prie, si ce n'est parce nos vaillants ressortissants se tiennent à présent dans les clous, conscients du changement opéré par notre toute nouvelle politique judiciaire ?

Dès lors, il serait bon de capitaliser sur cette excellente lancée en le faisant remarquer à autrui.
Je vous laisse trouver un slogan accrocheur, quelque chose qui allierait la finesse de votre esprit à l'éclat de mon charisme, tout en rappelant la noblesse de notre action.
(Si vous pouviez faire en sorte que ça rime, aussi.)
Arina Logris
Arina Logris
Déconnecté
Inscrit depuis le :
18/09/2020
Posté le 04/10/2020 à 18:43:02. Dernière édition le 04/10/2020 à 18:43:55 

Arina sourcille à peine aux plaisanteries de l'homme-fruit et à ses supputations quant à l'absence de plaintes de ces deux derniers jours. Elle écoute sa tirade puis entonne d'une voix tranquille :

"La corruption qui régnait dans ce tribunal était en effet fort regrettable. Je me dois d'ailleurs de vous avertir, Monsieur le... Juge, que nous serons certainement vous et moi les destinataires de quelques pots-de-vin, comme vous vous en doutez. Et si les temps deviennent ardus, il se pourrait bien que j'en accepte quelques uns... marmonne-t-elle dans sa barbe. Enfin, reprend-elle, vous m'avez commandé un slogan, le voici."

Elle tend solennellement au juge un morceau de parchemin froissé sur lequel figurent nombre de ratures. Ledit slogan se trouve au bas de la page, entouré avec enthousiasme.


Pour un procès équitable, faites confiance à Arina et la Banane.
Envie de justice ? A Espéranza, on vous régale.
Promotion d’hiver : un procès acheté, un procès offert !
Pas de corruption pour Arina et le champion !
A vos marques, prêts, jugez !
Esperanza, ville des procès chics
Ni une, ni deux, tu me dois 5000 PO !
Intégrité et probité, parce que c’est notre projet !
Arina et la Banane Masquée, pour une justice éclatée
Rien ni personne n’échappe à la justice, pas même toi et tes complices !
Une réclamation ? Porte plainte au lieu de lancer une baston !

La Banana y Arina : hasta la justicia, siempre
Cendre
Cendre
Déconnecté
Inscrit depuis le :
22/04/2019
Posté le 08/10/2020 à 14:34:04 

Dites les espagnols qui jouent à loup glacé là !
J'peux dire les noms j'ai pas peur !

Tout s'passait très hyper bien l'aut'soir là, dimanche, à Ulungen.. Enfin à Ulungen tout just'cause que y'en a pas plein qu'ont pu rentrer dans la colonie vu qu'on jouait à loup glacé !J'en ai glacé PLEIN !
Et à un moment m'sieur Nanuki i'm'a touché ! Et d'puis ?

Bah d'puis rien !
Ch'us bloquée comm'ça !

J'ezig'.. j'exi.. J'demande réparation !
Ou au moins que quand on arrêt'la partie quelqu'un le dit quoi !
La Banane Masquée
La Banane Masquée
Déconnecté
Inscrit depuis le :
04/03/2019
Posté le 08/10/2020 à 15:47:32. Dernière édition le 08/10/2020 à 15:47:56 

Ah, Arina !
Arinaaaa !
ARINAAAAA !

La première affaire de l'administration Bananarina !
(Ou Arinana, comme vous préférez.)

Il va nous falloir faire preuve de professionnalisme et d'un sérieux scrupuleux, quand bien même la plaignante n'est autre que cette petite gouape de Cendre. Je sais, je sais, ma chère, ça va être compliqué, mais il en va de notre réputation.

Moi aussi, j'ai envie de lui répondre que lorsque l'on est la seule personne de Liberty à posséder un dragon, on s'en sert pour se déglacer toute seule. Parce que vous savez, la chaleur, le froid, tout ça.

Mais malheureusement, nous ne pouvons pas.
(Non, non, n'insistez pas !)

Nous devons lui opposer des arguments légaux. Voyez plutôt :


Je prends bonne note de votre demande, Cendre, mais il s'avère qu'il n'est pas en notre pouvoir de faire quoi que ce soit, si ce n'est compatir à votre détresse. Effectivement, comme le dispose les règles du loup glacé, c'est à l'équipe de la personne gelée de la délivrer. Dès lors, s'il advenait que l'on vous laisse cuire au soleil comme un vieux trognon de pomme qui brunit - ce qui semble être le cas, eu égard à votre récent teint -, sachez que la responsabilité en échoit à vos compatriotes hollandais.

Néanmoins, nous pouvons tout de même ouvrir une enquête indépendante afin de savoir pourquoi aucun de vos acolytes n'a jugé bon de vous aider si vous craignez que cette affaire ne soit étouffée par vos pairs.
(Non, parce que comme ça, là, moi, à brûle-pourpoint, je dirais que c'est parce que vos comparses sont des nazes.)
(Mais peut-être y'a-t-il un dessein plus grand derrière leur volonté de vous ABANDONNER !)
 
Arina Logris
Arina Logris
Déconnecté
Inscrit depuis le :
18/09/2020
Posté le 08/10/2020 à 18:20:12 

La journée avait été calme.
Trop calme.

Occupée à graver, sur la table de réunion, de petits dessins représentants le juge Banane dans d'obscènes postures - et prête à jurer de son innocence lorsque celui-ci découvrirait son méfait -, Arina bondit de surprise lorsque que retentit dans le tribunal un appel déchirant :
"ARINAAAA !"

Elle accoure alors à l'appel du juge, une montagne de paperasse attrapée au hasard sous un bras (pour faire sérieux...), un parchemin et une plume à la main.
Hors d'haleine, le coeur battant la chamade, elle se plante devant l'homme-fruit, prête à écouter ses palabres à coup sûr dénuées de sens.


Elle découvre alors, campé.e à côté du juge, un petit personnage androgyne à l'air furieux qui l'invectivait de fort acerbe façon. Ayant rapidement compris la nature de la plainte, Arina pousse un soupir, et se retient de justesse de lever les yeux au ciel.

Voilà donc la première affaire assignée à l'administration Bananarina (ça sonne mieux).

La Banane ayant terminé son soliloque, Arina fiche un regard froid dans celui, toujours furibard, de Cendre.

Ne croyez-vous pas que nous avons ici quelques affaires au caractère bien plus urgent que cette... chamaillerie ? De plus, si vous pouvez ce jour vous présenter devant nous pour déballer votre plainte grotesque, c'est que vous avez bien été... - Arina grince des dents, irritée par le caractère puéril du terme qu'elle s’apprête à prononcer - dégelé.e.

Allons, décampez d'ici, maintenant. Allez donc pleurer auprès du tribunal hollandais, si tant est que les bataves disposent d'un semblant de justice. Filez, vite ! Avant qu'on ne vous abatte. Car vous n'êtes pas sans savoir que nos nations respectives sont désormais en guerre, n'est-ce pas ?

Sans attendre la réponse de l'enfant, Arina tourne les talons et se dirige vers les coulisses du tribunal d'un pas rageur, quelques feuilles s'échappant dans son sillage.
Cendre
Cendre
Déconnecté
Inscrit depuis le :
22/04/2019
Posté le 08/10/2020 à 20:15:38 

HAN LALALA !
J'demande réparation !

M'sieur l'juge Banane, en plus d'êt'toujours mon Avocat-Banane j'te signale, cette personn'ma MENACÉE ! Et en vrai ça s'fait grav'pas.
En plus que c'tait hyper menaçant.

*L'enfant pétrie d'innonssonss désigne Arina.*

Pis p't'êt' que OUI j'ai du marcher en tut-tut-tut-tut j'te signale mÔdam' la d'mie juge.

*Pour appuyer ses dires, et parce qu'il semble falloir une preuve, Cendre sautille d'un pied à un autre sans serrer les jambes ou plier les genoux*

Mêm'que ça peut faire des problème de dos !
Et pis j'vous resignale encoooore que !


Déjà, Nanuki i'm'a touché mais c'moi qui l'a touché LOUGLACÉE en première (et toc) et que j'ai aussi glacé madam'Jessie et m'sieur Ruben qui ont pas t'nu compte ! Et en plus que madame Shae elle a triché parc'qu'elle m'a frolé sans dire LOUGLACÉ !
Arina Logris
Arina Logris
Déconnecté
Inscrit depuis le :
18/09/2020
Posté le 08/10/2020 à 21:17:10 

En entendant l'invective, Arina se fige, pince les lèvres, ferme les yeux et prend une brève inspiration. Elle se retourne prestement et revient d'un pas vif vers le juge coi et la sale gamine.

Très bien, aboie-t-elle d'un ton sec. Puisqu'on est là pour ça, allons-y, réglons les bagarres de cour de récréation.

Elle embarque la môme - qui s'entête à marcher en... tut-tut-tut-tut - par le bras jusqu'à un bureau flanqué de deux sièges, sur l'un desquels elle la fait s'assoir de force. 

Allons-y, morveuse, fulmine-t-elle en installant son parchemin vierge et sa plume. Je rédige ton témoignage. Et cesse de mâcher tes mots, nous ne sommes pas dans un bouge miteux. Ta plainte concerne-t-elle uniquement le sieur Nanuki, ou bien veux-tu cafter d'autres respectables espagnols, déjà bien gentils de perdre leur temps à jouer à des jeux idiots ?
Cendre
Cendre
Déconnecté
Inscrit depuis le :
22/04/2019
Posté le 08/10/2020 à 21:29:08 

*Après une longue marche en tut-tut-tut, Cendre fiiiiiixe Arina, l'air toujours ronchon, ses grosourcils froncés. En plus cette histoire de loup-glacé, ça lui a fichu des crampes dans les mollets.*

Attendez !
J'demand'la présence de mon Avocat-Banane.
La Banane Masquée
La Banane Masquée
Déconnecté
Inscrit depuis le :
04/03/2019
Posté le 09/10/2020 à 23:25:33. Dernière édition le 10/10/2020 à 07:27:26 

Hé, oh, dites ! Je ne vous dérange pas, les deux, là ?
(Je colle un outrage à la première qui répond oui.)
(Si-si, j'ai le droit.)

Bien, commençons :
ARINA !


(Oui, j'ai souvent une esquisse de mes employés sur moi.)


Mais enfin, serait-il trop demander de vous tempérer, jeune fille ? Si c'est avec un plaisir certain et une bienveillance paternelle que j'assiste à votre fougue et votre entrain, sachez qu'en ces lieux, le sens de la mesure importe. Que votre exubérance confine à la passion est une chose, très chère, mais je ne peux décemment pas vous laisser menacer et intimider les plaignants.

Dès lors, sachez que la première personne déclarée coupable par l'administration Bananarina n'est autre que la plus séduisante de ses moitiés.
(Et non, il ne s'agit pas de moi.)

Arina ! La cour de Justice espagnole vous condamne à vous teindre les cheveux dans la couleur du choix de la victime, à savoir Cendre.
Qui ne peut en choisir qu'une, parce que je la vois venir, la petite canaille.
(Les reflets sont néanmoins acceptés.)




QUANT À VOUS, CENDRE !

(Vous savez que vous avez le droit de sourire, parfois ?)


Je m'occupe de votre cas demain.
(Non, je ne plaisante pas.)
(Je sais, je sais... Quel suspens.)
Cendre
Cendre
Déconnecté
Inscrit depuis le :
22/04/2019
Posté le 10/10/2020 à 16:33:46 

Hin hin hin.
Ma couleur préférée c'est le vert !
Arina Logris
Arina Logris
Déconnecté
Inscrit depuis le :
18/09/2020
Posté le 12/10/2020 à 21:35:33 

Arina grince des dents.

Attendons que le sieur Banane s'occupe de ton cas, avant de prendre des décisions précipitées comme la teinte de ma crinière.
Arina Logris
Arina Logris
Déconnecté
Inscrit depuis le :
18/09/2020
Posté le 20/10/2020 à 17:36:12. Dernière édition le 20/10/2020 à 17:37:41 

Arina tape du pied, impatiente.

Bon ! Très bien. Puisque cet... incapable de banane flambée ne daigne pas conclure avant d'appliquer les sentences, je m'y colle. On me reproche d'avoir trop molesté cette petite peste, qui n'a de plus rien à faire ici pour de multiples raisons que je ne m'épuiserai pas à répéter...

PARFAIT.

Mon image


J'espère que vous êtes satisfaits, TOUS !



Furieuse, Arina fait volte-face et s'en va bouder derrière son pupitre, où elle se met à feindre une prise de notes acharnée en tentant de cacher sa chevelure humiliée.
La Banane Masquée
La Banane Masquée
Déconnecté
Inscrit depuis le :
04/03/2019
Posté le 20/10/2020 à 21:47:05. Dernière édition le 21/10/2020 à 10:51:27 

Ah ! Enfin ! Vous avez décidé d'arrêter de jouer les fortes têtes et vous vous êtes décidée à...

Mais qu'est-ce que c'est que ça, Arina ?
(Et je parle bien évidemment de votre chevelure.)

Quelle idée saugrenue vous est-il donc encore passée par la tête ? Qui vous a demandé de teindre vos cheveux en vert ? Ah non, n'accusez pas Cendre, hein, sinon je serai obligé d'ajouter la calomnie à la liste - qui ne cesse de s'allonger - de vos méfaits.

« Vert », dans l'espèce d'idiome rudimentaire batave aux origines de franglois de Cendre, veut bien évidemment dire « Blond ». Ou « Roux », je ne sais plus, mon patois étant quelque peu rouillé.
(Toujours est-il que si ça se prononce effectivement comme ça, ce n'est toujours pas vert.)
(C'est un faux-ami.)
(Comme Cornan.)
(Ne lui prêtez jamais d'argent.)

Vous êtes surprenante, Arina.
Pas toujours dans le bon sens du terme, malheureusement.


Vous concernant, Cendre, j'ai bien vu avec Dame Shae, qui a effectivement triché. Je n'irais pas jusqu'à dire que c'est une habitude chez elle, mais nous ne sommes pas réellement surpris.

La voilà condamnée à vous verser une couronne.
(Une de celles qui servent pour payer, hein, pas un diadème. Je vous vois venir.)
Arina Logris
Arina Logris
Déconnecté
Inscrit depuis le :
18/09/2020
Posté le 21/10/2020 à 10:45:31 

Arina se redresse vivement sur son pupitre, les yeux écarquillés par l'effroi.

Comment ça, un FAUX-AMI ? Mais c'est trop tard, c'est teint, c'est vert, c'est mort ! Combien de temps devrai-je garder cette couleur RIDICULE sur le crâne avant de pouvoir TOUT RASER ?! 

Elle bondit de son siège telle une furie et se rue sur la banane humaine, l'attrapant par une pelure.

Combien de temps, JUGE ? Répondez !

Elle se laisse ensuite choir au sol, pleurant à chaudes larmes, ergotant sur sa chevelure brune désormais sacrifiée sur l'autel d'un simulacre de justice. 
Jax Chiryacht
Jax Chiryacht
Déconnecté
Inscrit depuis le :
03/03/2019
Posté le 21/10/2020 à 12:52:56 

Quel dommage mademoiselle.
Une telle crinière. Alors que le roux vous aurait sied à ravir!
Mais ne vous en faites pas!
(Enfin pas trop)
(Mais un peu quand même.)
Peut être ma filleule a t elle quelques restes de la vieille boutique de savon pour vous?
Cendre
Cendre
Déconnecté
Inscrit depuis le :
22/04/2019
Posté le 21/10/2020 à 13:01:06 

Oh mais m'dame Arina soyez pas triste... Si tu veux j'ai une perruque pour cacher ça !
J'suis grav'généreuse alors j'veux bien te la preter !
Par cont' tu vas ressembler à Montalvès de la Molle-Fesse.. et heu.. ch'us vraiment pas sure qu'tu préfères.

Vert c'joli ! On dirait Tartine mon dragon ! Ou de l'herbe ! Ou un arbre !
Tu vois Vert c'pas si mal, sauf les épinards et les choux d'bruxelle et les haricots.

En tout cas m'sieur mon Avocat-Banane, que j'suis bien content'qu'l'ajustice elle soit rev'nue à Esperenza ! Même sur l'ile entière carrément j'dirais.
J'pense que j'vais pouvoir rev'nir souvent alors.

Tu fais aussi les affaires contre Blèque, et les aut' ou pas encore ?
Calica
Calica
Déconnecté
Inscrit depuis le :
02/12/2011
Posté le 21/10/2020 à 13:05:06 

Moi aussi j'trouve ça joli !
En plus, c'est en accord avec le vert du masque de la banane masquée !
La Banane Masquée
La Banane Masquée
Déconnecté
Inscrit depuis le :
04/03/2019
Posté le 21/10/2020 à 14:45:08 

Allons, Arina, brave petite, reprenez-vous.

Là où vous êtes chagrinée par une chevelure sacrifiée, je ne vois qu'une preuve de dévouement et une abnégation qui confinent à l'admiration. L'un de mes précepteurs, sur le continent, m'a un jour appris que la valeur souveraine de l'âme bien née résidait dans le don de soi.
Et à en juger par vos actions, ma douce enfant, vous êtes amenée à réaliser de grandes choses.
(Puis, je ne voudrais pas dire, mais comme l'a dit Cendre, pouvoir se déguiser en arbre ou en herbe par les temps qui courent, ce n'est pas rien !)

De plus, je vous informe que la peine n'était encourue que pour une durée de quarante-huit heures - oui, deux jours, merci Cornan pour cette intervention -, après quoi vous serez libre de faire ce que vous voulez avec vos cheveux.


Et par Blèque, Cendre, vous voulez dire comme dans Philippe Blèque ? Ou dans dans Phil Blake ?
C'est que l'un d'entre eux, hélas, est hors de ma juridiction.
(Mais pour l'autre, par contre, je suis votre banane.)
Arina Logris
Arina Logris
Déconnecté
Inscrit depuis le :
18/09/2020
Posté le 21/10/2020 à 19:53:18. Dernière édition le 21/10/2020 à 19:54:10 

Un perroquet s'engouffre par la fenêtre, un petit colis attaché à l'une de ses pattes, accompagné d'une missive. Il se pose devant Arina, toujours dramatiquement écroulée par terre, et la fixe avec insistance.

P... Pour moi ?, parvient-elle à articuler entre deux sanglots.

Arina détache fébrilement le paquet ainsi que la lettre et examine cette dernière.

Kalliopé ? Qui est-ce donc ? Oh ! De... l'alcool ? Pour ôter cette infâme teinture ? Quelle gentille attention ! Je me demande toutefois comment cette hollandaise a pu avoir vent aussi rapidement de la situation TRAGIQUE se déroulant en ces lieux... J'imagine que les bataves ont des oreilles partout...

Jetant un nouveau coup d’œil à la lettre de Kalliopé, Arina se relève d'un bond et darde un regard furieux sur la Banane Masquée.

COMMENT ÇA, MA PARIATISATION A ÉTÉ ÉVOQUÉE ?

Sur ces entrefaites, deux corsaires inconnus pénètrent à leur tour dans le tribunal, dégoulinant d'une empathie qui semble suspecte à Arina.

Merci pour votre... sollicitude, Sieur Jax, Dame Calica, clame-t-elle néanmoins avec emphase. Je vois que les griefs de la guerre n'ont pas cours en ces lieux, ce vent de fraîcheur fait du bien. Voilà des gens civilisés, bien loin de la chipie qui représentait jusqu'alors la Hollande dans ce tribunal. Garde ta perruque, gamine, et colle la donc sur la tête de qui te plaira.

Elle se tourne ensuite vers le juge.

Puisque mon sort est déjà presque scellé, autant faire les choses jusqu'au bout.
JE REFUSE LA SENTENCE.
Je vais m'étaler ce concentré d'éthanol sur le crâne. J'en boirai peut-être une ou deux gorgées au passage, tiens, à la santé de la justice espagnole.
Jax Chiryacht
Jax Chiryacht
Déconnecté
Inscrit depuis le :
03/03/2019
Posté le 21/10/2020 à 20:20:45 

Eh m'dame!
Ma filleule c'est une fille bien hein!
Elle est p'tet turbulente (rien à voir avec le grand buveur internationalement reconnu dans tout le bar d'Ulungen) mais c'est une jeune fille formidable !
Vous verrez si un jour vous venez la rencontrer.  Je suis sûr qu'elle vous prêtera du savon. Pour vos problèmes capillaires.  Avec plaisir.
Calica
Calica
Déconnecté
Inscrit depuis le :
02/12/2011
Posté le 21/10/2020 à 20:27:56 

S'approche de Jax pour lui glisser quelques mots doux à voix basse afin de rester discrète.

"Alors... n'insiste pas trop avec nos savons de feu La Petite Boutique.
Déjà, elle a fait faillite. Et ensuite, Cendre a caché des savons de sa production, dirons-nous, dans les caisses qui restent. Si Arina fait une mauvaise pioche, elle va se retrouver avec les cheveux bleus.
Je voudrais éviter qu'on ait un procès sur le dos..."
Jax Chiryacht
Jax Chiryacht
Déconnecté
Inscrit depuis le :
03/03/2019
Posté le 21/10/2020 à 20:30:49. Dernière édition le 21/10/2020 à 20:32:01 

*fait un clin d'oeil à Calica et reste silencieux un instant puis reprend.*

Grâce à cette jeune fille vos problèmes de cheveux verts seront réglés c'est garanti!
Cendre
Cendre
Déconnecté
Inscrit depuis le :
22/04/2019
Posté le 21/10/2020 à 20:41:44 

Hé !
J'vous entends !
J'vous signale que j'ai été obligée de cacher mes savons dans les aut'caisses 'cause que sinon mÔssieur le vieux Jehan il allait tout jeter alors qu'il a grave les pieds qui puduku !

L'alcool ça décolore mais.. quelqu'un lui a dit à la dame arbre que ça revient pas obligé comme avant ?
Jax Chiryacht
Jax Chiryacht
Déconnecté
Inscrit depuis le :
03/03/2019
Posté le 21/10/2020 à 20:48:08 

Chacun entretient son petit jardin comme il l'entend.
Précédente    Suivante   

Le forum > Esperanza > Tribunal de Justicia


Si vous souhaitez répondre à ce sujet, merci de vous connecter.
Marquer tout le forum comme lu
© 2004 - 2021 pirates-caraibes.com - Tous droits réservés