Faux Rhum Le Faux Rhum Faux Rhum  

Le forum > Liberty > Nouvelle édition du donjon sans frontières
Nouvelle édition du donjon sans frontières  
Auteur Message
Yulia
Yulia
Déconnecté
 
Inscrit depuis le :
08/12/2015
Posté le 30/10/2020 à 17:40:27. Dernière édition le 30/10/2020 à 17:47:07 

Placarde une affiche sur les différents panneaux de chaque ville.



Jax Chiryacht
Jax Chiryacht
Connecté
Inscrit depuis le :
03/03/2019
Posté le 30/10/2020 à 18:00:27 

*contemple l'affiche, note la date sur un carnet, sourit, tout content à cette idée.*

Quelle brillante initiative. Un peu de convivialité et de camaraderie internationale de plus le temps de quelque expédition. 

Puis écrit rapidement à sa maitresse de guilde:
"Voilà une bien riche idée que votre expédition, chère cheffe!

Avons-nous un point de départ particulier? ou de ralliement? la plage devant le bateau en question? 

Amicalement,
Jax."
Yulia
Yulia
Déconnecté
 
Inscrit depuis le :
08/12/2015
Posté le 30/10/2020 à 20:29:51. Dernière édition le 30/10/2020 à 20:32:44 

*Lit la missive de son compatriote et compère de guilde*

Cher confrère de guilde

Le lieu de rendez-vous est le bar de chez Jacquot. Quand toutes les personnes seront présentes nous irons dans cette épave fantôme. Nous entendons souvent des chants et des bruits étranges quand on consomme un rhum au bar. Et ce n'est pas du à l'alcool croyez moi.

Ce mystère est à résoudre vous ne croyez pas. Et si on est plusieurs, on ne pensera pas que nous sommes fous. Il parait que les marins zombies sont terrifiant également. Il faudra donc faire des tours de gardes pour assurer la protection des personnes. Et si le cœur nous en dit faire un récit de nos découvertes

Si vous connaissez des personnes qui aimeraient nous rejoindre, n'hésitez pas à faire passer l'information. Voyez vous, mon retour sur l'île a été fait discret et il y a tant de changement qu'on ne me connait pas forcément. J'ai beau avoir un accent venant du froid je ne mange personne et j'ai pas mal changé de mentalité. On oublie les blessures et on profite de l'air sain de Liberty.
James
James
Déconnecté
Inscrit depuis le :
15/01/2015
Posté le 30/10/2020 à 20:33:23 

Que de souvenirs. Un navire hanté semble être la suite logique au manoir hanté que certains auront pu visiter il y a quatre ans déjà. Peut-être Althéa en sera-t-elle, comme avant ?
Yulia
Yulia
Déconnecté
 
Inscrit depuis le :
08/12/2015
Posté le 30/10/2020 à 20:37:39 

Toutes les âmes de Libertys sont les bienvenues. En effet d'après mes recherches c'est un manoir hanté qui avait été la première édition de ce donjon. L'idée étant très bonne je la reprend.

La guerre a laissé bien des traces...
Paulus van Tard
Paulus van Tard
Déconnecté
Inscrit depuis le :
29/06/2012
Posté le 30/10/2020 à 20:44:30 

C'pourrait être sympa et si ça peut éviter un s'cond enrôl'ment d'force dans la troupe...
Yulia
Yulia
Déconnecté
 
Inscrit depuis le :
08/12/2015
Posté le 30/10/2020 à 20:48:06 

Ce n'est pas un donjon pour forcer la main aux personnes qui viennent de rejoindre les ultimes lumières. Le but est de se retrouver tous ensemble, après cette période pas agréable sur Liberty.

Je vais piller la cave de Turb en plus pour votre bonheur des papilles . Alors tout est bon dans le donjon 
Yulia
Yulia
Déconnecté
 
Inscrit depuis le :
08/12/2015
Posté le 08/11/2020 à 09:49:12 

Au vu des évènements sur Liberty je vais décaler le donjon au 01 décembre 1720.

Je ne veux pas interférer avec un évènement organisé par les dieux de cette île.

Une nouvelle affiche sera placardée très prochainement.
Turb Van Solo
Turb Van Solo
Déconnecté
Inscrit depuis le :
09/08/2008
Posté le 08/11/2020 à 11:33:45 

*Deux semaines de plus pour finir de barricader sa cave, parfait !*
Yulia
Yulia
Déconnecté
 
Inscrit depuis le :
08/12/2015
Posté le 27/11/2020 à 19:51:50. Dernière édition le 27/11/2020 à 19:52:31 

Les cris s'élèvent dans la nuit, celui des morts
Ceux qui ont été abandonnés à leur triste sort.
Ils hantent cette épave près de Jacquot.
Quand le crépuscule s'invite, cela fait froid dans le dos.

La journée ce sont des chants de sirènes
Cette douce mélopée parfois anxiogène
Qui retentit aux abords de ce rafiot
Un appel aux braves aux héros?

Il est temps de résoudre ce mystère
Celui qui plane dans l'atmosphère.
Préparons le rhum et les paquetages
Pour préparer cet éprouvant voyage.

C'est l'appel du courageux , de l'aventurier
Celui qui voudra tout affronter
Pour solder l'énigme de ce naufrage
Allons y tous à l'abordage.





Yulia
Yulia
Déconnecté
 
Inscrit depuis le :
08/12/2015
Posté le 29/11/2020 à 22:14:29. Dernière édition le 29/11/2020 à 22:14:57 

Les entendez vous?
Les vibrations des tambours qui annoncent le début d'un épopée.

Des courageux qui cherchent a élucider les mystères que beaucoup oublient car ils sont patriotiques envers le drapeau.

Chaque soir c'est le même rituel, des chants d'élèvent de l'épave. Difficile à force de croire que c'est de la folie de les entendre. Je pense que tout le monde les entends mais préfère sans doute passer leur chemin car les choses mystiques et fantomatiques peuvent faire froid dans le dos.

Je pose mon verre de rhum sur le comptoir de jacquot, en espérant que l'appel à visiter ce donjon à été entendu de tous et que des personnes feront le chemin jusqu'à la crique.

Le départ à encore été décalé, mais c'était pour la bonne cause. Il ne fallait pas contrarier les dieux de Liberty qui régissent la vie de l'île.

Je cherchais si j'avais un autre moyen de communication pour essayer d'avoir plus de compère pour cette excursion. Je regardais mon perroquet coloré. En me disant qu'une missive pourrait peut être permettre d'éveiller l'intérêt des habitants de l'île.

Mais sur le coup j'ai préféré me raviser pour éviter de donner une tâche colossale à mon perroquet qui ne mérite pas tant de labeur.

Le 4 décembre je serai sur le ponton qui mène à la plage et de surcroit à l'épave. Nous verrons bien qui sera au rendez vous.
Arina Logris
Arina Logris
Connecté
Inscrit depuis le :
18/09/2020
Posté le 30/11/2020 à 11:08:08 

Arina se plante devant l'affiche placardée. Elle l'observe quelques secondes, une moue approbatrice sur le visage, et note la date sur un bout de parchemin avant de faire demi-tour.
Yulia
Yulia
Déconnecté
 
Inscrit depuis le :
08/12/2015
Posté le 04/12/2020 à 23:55:32 

La journée du 4 décembre fut riche.
Beaucoup d'aventuriers avaient répondus à l'appel du large et du mystique.
Ce bateau avait amené des âmes de partout de Liberty. De divers pays également chose surprenante. La guerre avait sans doute laissé des marques et certains cherchaient une envie d'évasion.

J'avais attendu sur le ponton où se trouvait mon compère de longue date Big Georges. Je lui avait conté mes péripéties russes le temps de voir arriver la troupe.

Ce ponton avait été à la fois le lieu d'une réunion , celle du donjon sans frontière, mais aussi d'un duel en Don Alejo et Bad Clown. AU milieu de tous cela deux femmes avaient été prise à part également. Mais au final plus de peur que de mal. 

J'avais assisté à la scène le goulot proche de la bouche , regardant la scène en sirotant du rhum. Il fallait bien prendre des forces pour la suite de nos pérégrinations.

Du ponton nous passâmes sur la plage où les débris comme les sables mouvants pouvaient réserver des surprises pas toujours agréable. Un crabe dans la botte où dans le caleçon ce n'est pas forcément agréable. Mais cela aurait amené une touche de drôlerie à cette aventure et aussi de la nourriture bien que j'avais pu faire pas mal de stock pour tout le monde et d'après mes souvenirs pas mal de tonneaux de viandes salées se trouvaient dans l'épave.

Afin de bien débuter tous ensemble dès demain, une bonne nuit de sommeil s'imposait. Et pour se faire entrer dans la cale et se trouver un coin pour poser sa couche de voyage était primordiale. Mais d'abord ... faire un feu de camp. 

Pour réchauffer les âmes et les coeurs avant une future journée pleine de labeur. 
Cendre
Cendre
Déconnecté
Inscrit depuis le :
22/04/2019
Posté le 05/12/2020 à 18:55:57 



On est vraiment tombé sur un gros bateau !
C'est pile c'que j'm'étais dit quand j'tais p'tite l'année dernière quand 'vec Jax on avait été voir c'qui s'fait là bas, après l'emmerrement du Pirate qui fiche la frousse rien qu'avec son nom.

J'trouve que même si j'ai grandi, vu que j'ai quand même douze ans maint'nant, le bateau à pas rap'ti.. rapeter.. rétré.. il est toujours aussi grand quoi !

Mais j'ai moins peur des zombis.
Jax avait dit que ça s'rait sympa d'venir.



Mais pour l'instant j'lis un livr' ps loin d'Caitlin, parc'qu'pas loin vers ma droite y'en a qui font la gueule à ceux qui sont à ma gauche.

Et j'préfère pas parler d'Arina qui m'dit des choses méchantes sans qu'Alejo les entende pour passer pour la gentille ou de Banane qui m'a menti tout c'temps qu'on s'connait vu qu'en fait c'un type qui prend les p'tits pour des nouilles en s'déguisant.

J'espère que demain ça sera mieux.
J'vais inviter Paulus à v'nir.

On va bien rigolé.
Le chiropracteur fou
Le chiropracteur fou
Déconnecté
Inscrit depuis le :
23/02/2010
Posté le 05/12/2020 à 19:03:37. Dernière édition le 05/12/2020 à 19:05:09 

Le chiropracteur était arrivé devant l'entrée. Les gens disaient que ce lieu était hanté, peuplés de fantomes.
Dans un élan héroique, il tourna les talons et s'en alla. Non, il ne pouvait pas à nouveau entrer dans Port-Louis et la mettre à feu et à sang, elle qui venait juste de se remettre du départ de la Flamme du Phénix...
Jax Chiryacht
Jax Chiryacht
Connecté
Inscrit depuis le :
03/03/2019
Posté le 09/12/2020 à 19:21:49 

Tiens comment on se retrouve vieille carcasse...


Je me souviens de ce raffiot, éventré, laissé là pourrissant sur la plage, le ventre baillant de toute part comme un cachalot à moitié dévoré. Il a déjà livré la plupart de ses trésors à nombre de corsaires mais il parait qu'en fouillant bien on trouve encore au fond de ses eaux quelques gourmettes et biens, gardés jalousement par des poulpes jaloux. 

Ce sera donc une expédition sans grand but personnel, mais le bonheur d'être ensemble, de vivre une aventure avec Bougnette et la jeunette, et puis de croiser du monde le temps de quelques jours, voilà qui vaut bien tous les trésors que renfermeraient dix épaves comme celle-ci, les histoires qu'on y croise donneront du grain à moudre au coin du feu pour les longues soirées, et peut-être que c'est surtout de ça qu'on a besoin en hiver. De quoi occuper les longues nuits. Le début a été chaotique mais chacun et chacune prend peu à peu ses marques. Nous devrions petit à petit apprendre à nous supporter. Encore un peu et on pourrait presque improviser un loup-garou ou un de ces jeux pour jeunes gens. Même si je crois qu'à Colin-Maillard, Anne aurait sûrement un avantage naturel. 

En tout cas, le coin manque pas de lecture. Et de saloperie de bestioles maudites aussi. ça n'avait pas manqué ça. De quoi faire un brin de ménage. Le soir, quand l'aventure s'endort, et que seuls couinent quelques souris, ou ce qu'on se dit poliment être des souris, qu'on entend craquer le vieux bois, et que le ressac nous berce, on les entend baver pas très loin... Du coup, on se met presque à se prendre d'affection pour les souris.
 

Le forum > Liberty > Nouvelle édition du donjon sans frontières


Si vous souhaitez répondre à ce sujet, merci de vous connecter.
Marquer tout le forum comme lu
© 2004 - 2021 pirates-caraibes.com - Tous droits réservés