Faux Rhum Le Faux Rhum Faux Rhum  

Le forum > Bar de la plage > Démenti capital et particulièrement important, tout en restant correct et poli.
Démenti capital et particulièrement important, tout en restant correct et poli.  
Auteur Message
Amour de SombreSang
Amour de SombreSang
Déconnecté
Inscrit depuis le :
26/11/2019
Posté le 15/09/2021 à 14:25:58. Dernière édition le 15/09/2021 à 14:27:59 

Bonjour, foule !

Oui, dans certaines circonstances, un salut collectif est accepté, et c'est bien là le cas.
Si je m'adresse à toi, populace, c'est pour préciser certaines choses. Non pas que je doute un seul instant de ta sapience et de ta perspicacité, mais te donner tous les éléments me parait nécessaire afin que tu puisses te faire une idée particulièrement pertinente de la situation.

Tu connais Monsieur Alejo, peuple.
C'est un Pirate, il est vrai, et honnis soient-ils. Enfin, certains. Disons que la Piraterie connait depuis quelques mois maintenant une remise en question de certains de ses modes d'action, et nous pouvons voir émerger une Piraterie plus détendue, presque décontractée.
C'est aussi un homme volage. Comment en serait-il autrement, quand on sait qu'il a cinq femmes et une quinzaine d'enfants. C'est ce que tu penses, et c'est bien normal, assistance.
Mais que nenni !

Non, Monsieur Alejo n'est pas ce petit homme libidineux profitant de la faiblesse de godiches pour s'adonner à la débauche que tu crois qu'il est !
Car il a un code de l'honneur. Aussi, tout est excusé. Ce n'est pas qu'il trompe, ce n'est pas qu'il ment, ce n'est pas qu'il abuse.
Il est le jouet de son coeur, trop grand, trop vif, et de sentiments dont tu n'oserais rêver, population ! Mais son honneur est si grand qu'il met en sourdine les tourments langoureux le déchirant, pour placer des règles lui permettant de rester un homme de bien.

Ainsi, quand Madame Lisbeth se baigne, nue, il lui fourni ensuite une peau de bête. Et le fait que toutes ses fréquentations sont féminines n'est dû qu'au hasard le plus total. Quand bien même il aurait une amante dans chaque colonie que ce serait en tout bien tout honneur, et ce pour ne pas froisser et gâcher les relations diplomatiques dont il a la charge.
Monsieur Alejo ne drague pas, il séduit. Et toujours à son corps défendant, habillé qu'il reste de la tête aux pieds. Notez son chapeau poussiéreux et brulé par le soleil de plomb écrasant l'ile. Crois-tu réellement, plèbe, que c'est là la tenue d'un libertin ?

Monsieur Alejo n'a donc pas remplacé, comme le disait encore dernièrement une personne que je ne citerai pas, ne t'inquiète pas Madame Althéa, Madame Arina par Madame Noire. Et ce pour plusieurs raisons, dont la première est qu'il a un Code. Et Monsieur Alejo ne remplace pas, il empile.
Car Monsieur Alejo, finalement, ne pourrait être accusé que d'une chose, c'est d'avoir trop de bonté, d'être d'une générosité débordante, d'un altruisme sans frontière, et d'une vigueur de cheval. Oh, et aussi d'avoir moins d'amants et amantes que Madame Faye. Mais elle c'est une catin, donc c'est acceptable.

Aussi, quand il apparaitra prochainement, à mon bras, j'espère que tu auras en tête, cohue, que c'est totalement encadré, honorable et aucunement parce qu'il est totalement sous mon emprise, au garde-à-vous quand il m'aperçoit, et prêt à tout pour me plaire.
Car ce n'est pas son genre, rappelle toi ce que je viens de dire.
C'est par amitié et dévouement qu'il le fait. Et qu'il me rejoint régulièrement, vêtu d'un simple pagne. Pour m'apprendre à nager. Note cette abnégation, toi qui vis sur Liberty et ne pense qu'à ton petit nombril. Monsieur Alejo est au dessus de ça, son nombril est indépendant car la liberté Pirate s'applique à toutes les parties du corps, et il peut ainsi tenter de noyer une demoiselle en détresse sans pour autant être taxé de pervers !

J'aimerais donc que cessent les médisances sur Monsieur Alejo alors que vous pourriez parfaitement critiquer, à la place, Madame Umbrella par exemple. Petite idée, comme ça, si elle a une chambre saccagez-la donc. A plusieurs. Des mois après.

Merci de m'avoir écoutée, foule.
Bisous.
Don Alejo Onza de Llama Duende y Seda
Don Alejo Onza de Llama Duende y Seda
Déconnecté
Inscrit depuis le :
20/11/2005
Posté le 15/09/2021 à 20:18:51 

S'il y en a un à qui la déclaration n'échappait pas, c'est bien Alejo. Accoudé au bar de Jacquot, on pouvait l'entendre rire. La chose n'était pas fréquente, et encore moins ces derniers jours.

"Sers-moi une autre mirabelle, Jacquot.
Sais-tu ce qu'il y a de drôle ? C'est qu'elle est complètement déstabilisante mais que c'est plutôt pertinent."
 

Le forum > Bar de la plage > Démenti capital et particulièrement important, tout en restant correct et poli.


Si vous souhaitez répondre à ce sujet, merci de vous connecter.
Marquer tout le forum comme lu
© 2004 - 2021 pirates-caraibes.com - Tous droits réservés