Faux Rhum Le Faux Rhum Faux Rhum  

Le forum > Bar de la plage > Le camp de printemps de Madre Anna
Le camp de printemps de Madre Anna 1 2 -3-  
Auteur Message
Dame Bisou LenteAgonie
Dame Bisou LenteAgonie
Déconnecté
Inscrit depuis le :
28/09/2020
Posté hier à 17:23:51 

Ok mais... Y'a moyen de mater les autres quand ils passent l'épreuve ?
C'est par esprit grave scientifique.
C'est une amie qui veut savoir.
Je suis innocente !
Madre Anna
Madre Anna
Déconnecté
Inscrit depuis le :
09/12/2005
Posté hier à 17:25:51 

Emergeant de son tas d'or, Madre Anna fit le tour du bar, et distribua quelques portions nutritives pour préparer les candidats au combat.
"Plus qu'à attendre les autres."
Dame Bisou LenteAgonie
Dame Bisou LenteAgonie
Déconnecté
Inscrit depuis le :
28/09/2020
Posté hier à 20:00:13. Dernière édition hier à 20:01:05 

El corridor de la muerte
(Le couloir de la mort)

Dadaaaa dadadaaaa dada dada dadaaaaa
crouiic crouiiic
niiiiiiiiiiii
scritch scriiitch
iiiiiiiiIIIIIIiiiiii
Hahem. Bon, ok, j'arrête de faire les bruitages moi même. Mais j'étais super chaude là, j'allais me lancer dans les bruits d'os. Avouez que ça met dans l'ambiance, hein ?

Bon, alors. Résumons.
Déjà, je me plains grave. J'ai genre bégayé, mentalement. J'étais là, tranquille, je maitrisais totalement le truc. Bon, ok, légère fatique, on avait largement passé la trentaine de monstres, mais quand même, j'étais sereine.
Une plante carnivore A LA CON m'attaque. Et me quiche. Je me dis que c'est pas super végétarien comme histoire, mais pourquoi pas. Sauf que j'ai trop mal estimé les dégats quoi. Mon petit corps, meurtri, n'a pas supporté l'attaque suivante. Alors que je pensais pouvoir l'encaisser dans le plus grand des calmes. Genre super, en fait c'était pas un Coup Spécial, ce qu'elle m'avait mis. Juste le coup de base quoi.
Donc grosse plainte, c'est n'importe quoi.

Surtout que le début, c'était genre la balade. Premier couloir, je marche sur environ tout ce qui débarque. Paysan, aventurier torse poil lui aussi (d'ailleurs je me suis demandée si c'était une demande de Madre) (mais ça m'étonnerait grave pas d'elle), lapin, Cole en cosplay de rat nul, la promenade de santé. Deuxième couloir pareil, à part le requin.
Ouais, genre y'avait un requin, comme ça, pépouze, au milieu du couloir. Après, c'est un truc pirate. J'imagine qu'ils ont dressé des requins. Et qu'ils leur ont genre appris à ramper sur le sol, pour des Attaques Sournoises. Je m'y attendais pas, j'avoue. Du coup il m'a un peu défoncé, mais bon, une portion de larves et ça repart. Han, c'est peut être pour ça que Madre nous a dit de virer des sapes ? Genre pour pas les tâcher avec trop de sang.
C'est au troisième couloir qu'il y a eu cette PLANTE DE SES MORTS ! Tain, je suis rongée, j'aurais jamais du perdre là dessus quoi. Abusé !

Après, en vrai, je suis contente.
J'ai genre croisé une méduse. Alors ouais, chelou, une méduse dans un couloir. Mais bon, comme y'avait eu un requin, j'étais genre moins en PLS. Je la latte, et là, bim, que vois-je ? Qu'entends-je ? Alors en fait, j'ai rien entendu de spécial, par contre y'avait une Lanterne. Et ça, c'est grave classe !
Alors je sais pas. C'est peut-être un signe. Genre si vous avez les nibards à l'air, hop, vous allez trouver des trucs. En tout cas, j'ai trouvé, c'est à MOI, je garde !
Ou je revends. J'ai pas décidé.
Alfy "Sic" Bontemps
Alfy "Sic" Bontemps
Déconnecté
Inscrit depuis le :
01/05/2021
Posté hier à 20:10:49. Dernière édition hier à 20:11:05 

Le soleil tapait fort, les gouttes perlaient sur le front d'Alfy, appuyé sur sa pelle, elle-même plantée dans le sol. La chemise en boule sur le sol à côté, sa petite bedaine dont il était fier commençait à se faire lourde. La Soeur Basanée se moquait, il en était sûr ! Mais peu importe, il fallait les trouver ces coffres. 

Certes, ce n'est pas avec son sens de l'orientation digne de celui de Christophe Colomb qu'il allait gagner une épreuve pareille, mais il espérait au moins faire bonne figure. 

Alfy avait carrément établi son campement près de l'arbre gigantesque, posé son sac et ses affaires, le temps de creuser. Tout ce qu'il aura gagné, c'est un petit allègement de celui-ci chaque nuit passée dehors.

Une fois les coffres trouvés, je file me reposer en sécurité chez Jacquot ! 

Après des heures et des heures de fouille, Alfy fini enfin par trouver un coffre, qu'il s'empressa de ramener à Madre Anna chez Jacquot. Au moins il ne sera pas fanny ! Et maintenant petit repos bien mérité... 

Alors qu'il somnolait, Madre pris la parole pour annoncer les prochaines épreuves. Il allait falloir se battre. Alfy ne se battait pas souvent, mais savait se défendre. S'il faut sortir le sabre, il le fera. Le temps de reprendre ses esprits, et demain il s'y met !

Mais ce n'est pas pour autant qu'il allait abandonner les coffres. Même s'il doit finir de creuser à la main, il les ramènera !
Don Alejo Onza de Llama Duende y Seda
Don Alejo Onza de Llama Duende y Seda
Déconnecté
Inscrit depuis le :
20/11/2005
Posté hier à 20:58:00 

Alejo prenait son rôle très au sérieux. Du moins en apparence. Il passait de participant en participant, commentait, conseillait, plaisantait. Il animait les temps mort pendant que Madre s'occupait des choses sérieuses.
Une vrai opération de séduction pour la Chimère.
Et si, en parlant de séduction, il se retrouvait plus souvent à côté des participantes que des participants, c'est sans aucun doute qu'elles avaient plus de conversation.

Mais il y avait tout de même des choses sérieuses. Lorsqu'il apprit qu'Aégis était venu s'attaquer à Zogetsu, il n'hésita pas une seconde. Un chat qui parle, c'est mignon et amusant, mais il y a quand même des choses qui ne se font pas.
Et, son arme à la main, Alejo est allé lui expliquer que ce n'était pas une bonne décision de sa part.

On ne s'attaque pas aux protégés de la Confrérie sans retour de bâton.
Évangéline
Évangéline
Déconnecté
Inscrit depuis le :
19/06/2020
Posté aujourd'hui à 09:56:53 

#A lecture de la 4 -ème épreuve et de ses règles, elle resta prostrée un instant sur une ligne écrite en gras:

Torse nu #

Allons donc! Je sais déjà qui se cache derrière tout ça !

Il a tout organisé et doit se dissimuler derrière quelques planches ajourées de cette bicoque!

Dia math ! Il n'en verra rien !

# Détachant les nombreuses attaches de son paletot son regard sillonne suspicieusement chaque interstice.

Toilette féminine oblige, elle conservera une fine chemise blanche soudainement un peu trop collante à son gout et c'est le visage pourpre et très pressée d'en finir qu'elle se jette dans ce tunnel #

1 2 -3-  

Le forum > Bar de la plage > Le camp de printemps de Madre Anna


Si vous souhaitez répondre à ce sujet, merci de vous connecter.
Marquer tout le forum comme lu
© 2004 - 2021 pirates-caraibes.com - Tous droits réservés