Faux Rhum Le Faux Rhum Faux Rhum  

Le forum > Taverne > Gueule de bois
Gueule de bois  
Auteur Message
Anne Providence
Anne Providence
Connecté
Inscrit depuis le :
07/08/2007
Posté le 28/05/2022 à 14:13:47. Dernière édition le 31/05/2022 à 23:17:04 

Vous me demandez si je suis athée ? … je suis plus intéressé par notre vin d’ici que par leur au-delà.
Françis Blanche

L'invitation au mariage était arrivée, j'avais autant envie de m'y rendre que de me pendre peut-être encore moins.

J'avais plusieurs options dont celle de ne pas m'y rendre. Ou de respecter le dress-code à ma façon. J'avais aussi envisage de venir avec un truc bleu, un français, mais celui sur qui se portait mon choix n'était pas disponible. Je pouvais aussi chercher avec qui venir qui ferait hurler la mariée, qui sait un ancien amant sorti du placard... Mais la flemme de chercher.

Finalement, l'alcool était l'idée la plus intéressante du jour.

Mais autant boire en bonne compagnie et il me fallait un spécialiste.


Turb, une soirée de picole dans un lieu safe et open bar dimanche ça te tente ?

La Tigresse
Faudrait que tu portes un truc bleu je crois.

La réponse enthousiaste était pourtant négative en grande partie. Restait à voir si la chance serait avec moi.

En prévision de ce grand jour je dévalisais Han Mé Zhi de tout ce qu'il pouvait déjà avoir d"alcool et en grande quantité et tout en variété.
Anne Providence
Anne Providence
Connecté
Inscrit depuis le :
07/08/2007
Posté le 31/05/2022 à 23:34:38. Dernière édition le 01/06/2022 à 00:38:49 

Avant même d'avoir rejoins le lieu du supplice que goûtait aux diverses boissons dont je venais de faire l'acquisition.

Et c'est à se demander comment je suis arrivée à bon port.

"*l'odeur d'alcool précède la Tigresse qui se glisse à côté de toi* Et ben t'es dans un sale état, mais tu es là contente... *hips*" à Turb Van Solo.

Tu voulais voir comment être mort saoul !? Prends des notes, huhu ! Content de te voir aussi.,

Je vois que tu maîtrises bien le sujet. Quel est ton secret ?

Turb Van Solo *a déjà fini toutes les bouteilles que je lui avais gentiment alignées et regarde autour de lui* M'enfin, c'est où le vin d'honneur ?! Mon secret, c'est que l'alcool me fait du bien, et ça c'est pas donné à tout le monde ! Une malédiction que j'ai choisie de prendre comme une bénédiction hé hé !


"Moi je suis une malédiction tout court en fait... A la tienne. *s'enfile un coktail maya sans sourciller*"

Ben toi aussi je choisis de te prendre comme une bénédiction alors, à la tienne.

Doucement je pose au sol les bouteilles que j'ai achetées, pour les monter à Turb et je pense qu'Harpagon n'aurait pas les yeux différents en contemplant sa cassette que Turb en admirant l'assortiment de flacons.

"Une collection constituée pour toi et moi entre ce soir et lundi... et puis il y en aura bien ici hein ? *hips* J'ai semé des bouteilles dehors pour que tu trouves ton chemin, tu as vu au moins ? ou senti ?"

Turb Van Solo *a les yeux qui pétillent à la vue de ma collection*

"Ben si je suis ici c'est pas par hasard, merci pour le balisage !"

Je serai bien en peine de raconter comment s'est passée la cérémonie. J'alterne descente de boisson et approvisionnement de mon cavalier.

Il me semble bien que j'ai... vomi sur quelqu'un.
Mon cavalier est ravi de l'aubaine.

Pleine de ressource effectivement ! Tu me gâtes dis donc ! Je ne suis pourtant pas le plus loquace des cavaliers... Tu m'a gâté par la quantité, que penses-tu de cette qualité ?

Turb Van Solo te donne 1 "In Vino Veritas" - à emporter.

  C'est quand même quelque chose non ?! Sur ce, je vais essayer de trouver la sortie avant que ma vessie n'explose ! Ravi de la dégustation, merci encore pour tes talents de sommelière !

Je m'endors dans un coin. Je suis malade...
Turb Van Solo
Turb Van Solo
Déconnecté
Inscrit depuis le :
09/08/2008
Posté le 01/06/2022 à 00:20:12 

Le hollandais à casquette soulage sa vessie en chantant une chanson paillarde, il est de bonne humeur. La Providence lui avait souri ce soir, il ne regrettait pas d'avoir suivi les bouteilles vers le mariage telles les pierres du petit Poucet vers son chez lui. 
C'est bien ça, il s'y était senti comme chez lui, dans sa cave, une telle profusion de bonnes bouteilles, c'est forcément à la maison !
Il entame une deuxième chanson, sa vessie continuant de se vider inlassablement. Il cherche des rimes en "anne" en hommage à sa bienfaitrice d'un soir, celle qui lui avait ouvert les vannes...
Une troisième chanson alors que la pression finit enfin pas baisser, trois petites gouttes et le marin remballe le matériel avec le sourire béat du devoir accompli.

M'enfin ??!

Il réalise alors qu'il n'avait pas encore atteint la sortie.
Un saut par dessus la mare l'y projette et il disparaît discrètement dans la nuit. Ce fût un beau mariage !
Anne Providence
Anne Providence
Connecté
Inscrit depuis le :
07/08/2007
Posté le 01/06/2022 à 11:40:49. Dernière édition le 01/06/2022 à 22:52:22 

La fête est finie, tout le monde est parti, rien vu rien entendu, je me réveille dans l'herbe, tout ce qui avait été mis en place a disparu.

Angoisse si cela se trouve, le mariage n'a pas encore eu lieu... Ce n'était qu'un rêve ou un cauchemar... En tout cas l'odeur d'alcool imprègne bien mes vêtements.

Je fini par voir l'une des bouteilles cassées qui avait servi de chemin à Turb.

Faudra pas qu'on me demande comme s'est déroulée la cérémonie. Quelques images me viennent à l'esprit et me nouent le ventre... Je crains malheureusement qu'elles ne soient vraies, mais c'est mon fardeau et il ne regarde personne.

Après un petit moment je constate que j'ai un petit mot dans ma poche.

"Les ravages de l'alcool ?"


Je rendrai mes comptes à qui de droit le reste... En fait, je ne sais plus ce que je dis, mais pour le moment peu importe.

Ce que je sais, c'est que je ne veux pas rentrer au repaire, pas maintenant.

Les jours suivants restent brumeux, assez flous, il me faudra des jours pour que mon corps se remette de la séance de beuverie avec Turb.

Pour une cuite, c'est une belle cuite. La plus belle de ma vie.
Au bout de quelques jours en solitaire, je reviens vers mes frères qui se trouvent ?

Au jardin des niaiseux...

Ca va je suis encore assez saoule pour supporter l'épreuve.
Anne Providence
Anne Providence
Connecté
Inscrit depuis le :
07/08/2007
Posté le 07/06/2022 à 20:12:39 

Les brumes disparaissent peu à peu, mais je garde un mal de tête lancinant et une impression toujours nauséeuse.

Par Neptune, ce n'est pas ma première cuite, je vais m'en remettre oui !

J'ai bien hésité à demander à Turb s'il avait un remède contre la gueule de bois, mais comme c'est un état qu'il a choisi j'en doute et je ne suis pas vraiment en état de faire le moindre courrier...
Un coup à inverser les destinataires et que sais-je encore. Je serai peut-être même capable d'écrire une déclaration d'amour à Bougnette dans l'état où je suis...

Je suis assez lucide pour voir que Faye me regarde d'un air compatissant, bon en même temps je suis certaine qu'elle serait en mesure d'avoir de la compassion pour un cactus en manque d'eau... De l'eau ai-je vraiment envie de penser à de l'eau ? Je ne sais même pas si je veux encore penser à de l'alcool.

En vrai après un rapide tour d'horizon de mes pensées aussi noires les unes que les autres, je conclus qu'il ne faut penser à rien.

Dormir, juste dormir. Je suis malade...
Anne Providence
Anne Providence
Connecté
Inscrit depuis le :
07/08/2007
Posté le 12/06/2022 à 09:34:16 

Cette cuite m'en rappelle une autre, pas aussi importante mais quand même.

Décembre 1717

Une discussion houleuse, des révélations blessantes, une table de chevet saccagée à coups de bottes.

Je reste seule en compagnies de diverses bouteilles, la discussion avait aussi été le lieu d'échanges éthyliques et si les boire n'avait pas été fait sur le moment pour tenter de garder l'esprit clair, maintenant il était temps d'oublier...

Les cadavres de bouteilles et non de corsaires s'entassent mais, malgré l'adage :

In vino veritas, je ne trouve aucune réponse au fond des bouteilles.
Anne Providence
Anne Providence
Connecté
Inscrit depuis le :
07/08/2007
Posté le 14/06/2022 à 19:34:17 

14 mai 1722

Depuis notre passage éclaire à Esperanza où nous avions noté la présence inexpliquée et très nombreuse de loup, Alejo était parti du côté de la tanière.

J'avais déjà eu des affinités avec les loups - en général plutôt bipèdes - et la curiosité me tiraillait aussi. Finalement je me décidais à y faire un saut aussi. Le chemin choisi passait pas la crique des landes et ça c'était une des très mauvaises idées du jour. Un malaise me prit en arrivant sur les lieux, je vomis tripes et boyaux avant de reprendre mon chemin. La tenue, celle du mariage de Lise Bête et Assa sentait encore l'alcool ingurgité ce jour et la crasse depuis, le fumet commençait à être intéressant...

Combien de temps allais-je encore subir les effets de cette gueule de bois ? Visiblement j'avais pris la cuite de ma vie...

Je me décidais à écrire à Téquila.
Anne Providence
Anne Providence
Connecté
Inscrit depuis le :
07/08/2007
Posté le 13/07/2022 à 23:00:59 

Première rencontre avec les loups... L'alcool aurait-il embrumé mon jugement ? Aller seule dans la gueule du loup presque au sens propre...

La rencontre aura t'elle l'effet bénéfique de me dégriser ? En tout cas j'ai eu froid dans le dos et même si j'ai essayé de ne pas montrer ma peur face aux Alpha, je ne reste pas trop dans le coin et je rentre au repaire.

Après une nuit un peu courte je retrouve Alejo dans l'antre et nous discutons un moment :

"Pas commodes les bestiaux dans la tanière, j'ai tenté de la fouiller, mais les alphas n'étaient pas trop d'accord...
-
Quand je dis "surnaturels et puissants", je ne suis pas assez clair ? Tu as déjà eu assez de problèmes avec les loups pour pas en rajouter..."

Pas que des problèmes... et tu sais que je suis plutôt entêté. Et le surnaturel tu sais bien que maintenant je suis obligée d'y croire...."

Je tente de rire un peu pour tenter de me détendre.


c'est à ce moment que passe Côle Ventre à terre pour aller se mesurer aux loups. Comme on n'avait toujours pas acheté de muselière ni de laisse pour le nuisible, il fallait quand même l'arrêter avant qu'il ne se jette dans la gueule du loup...

"T u es pressé de te faire croquer ? je te garantie que seul tu ne fais pas le poids, on est en train d'en discuter avec Alejo.

Il y avait des restes humains dans la tanière... et toi à mon avis, tu servirai aux adultes pour initier les petits à la chasse.... Je m'en suis sortie de justesse tout en conserver à l'idée et dans mon attitude que je suis un prédateur et pas une proie...

T
u ne me manqueras pas et je finir d'exterminer ta famille..."

Bon, certes c'est un coup bas, mais faudrait pas trop m'en demander en matière de psychologie animale...

"Frrr bon je reste oui-oui, mais ne levez pas trop vos bras oui-oui ! ou changez de vêtements !"


Le raton à l'odorat sur développé, proteste. C'est vrai qu'il faudrait que je fasse quelque chose, mais pas tout de suite, il y a une idée à creuser.
Oué... va falloir que je fasse quelque chose, cela dit, ça m'a peut-être aidé hier... Comment ca ? Votre odeur a fait fuir les choses-loups ? C'etait le corps de qui qui a été trouvé ?""
Peut-être qu'ils m'ont trouvé détestable pour leur progéniture... Mais la fiel ça peut faire ça aussi. Et pour les corps sincèrement j'ai pas chercher à deviner. J'avais d'autres soucis en tête.
Je vais sans doute adopter une technique similaire. J'ai une louve, après tout. Porter son odeur pourrait masquer la mienne.
Bon Cole il faudra t'y faire, je vais rester sale.... Du coup je veux bien faire connaissance avec ta louve et la caresser, si elle veut bien et si toi aussi...
La caresser ne suffira pas. Mais elle a ses couvertures où elle dort. Surtout en ce moment, je l'ai enfermée, elle était surexcitée à cause de la présence des loups.
J'accepterai même qu'elle me lèche le visage et va pour les couvertures je prends... Mais pour les loups je crois que le temps va jouer en leur faveur, si nous tardons trop... Va savoir s'il n'est pas trop tard déjà..."
Anne Providence
Anne Providence
Connecté
Inscrit depuis le :
07/08/2007
Posté le 30/07/2022 à 23:44:19 

Crique des Landes 15 mai 1722,

Bon nombres de corsaires sont présents désormais pour la traques des loups, trop pour que je me sente à l'aise et certains que je ne voudrai vraiment par voir...

L'ambiance est un peu à la veillée d'armes avant que nous allions traquer la bête au gîte, mais en fait nous sommes à la fois proie et prédateurs, les loups ont trouvé où nous nous rassemblions et la tension monte d'un cran quand ils débarquent.

J'ai pris de méchantes morsures mais je suis vivante... Impuissante je vois les loups traîner un corps, une victime de plus... Tant que c'est un corsaire rien de grave.

Enfin un visage amicale apparaît celui de Téquila.

"Salut la compagnie, besoin d'un médecin ? Et bien, il semblerait que ma présence soit requise par ici. Que de blessés !"


Je lui fais signe et m'éloigne discrètement derrière une tente.


Téquila me rejoint.

"Bonsoir Anne, tu n'as pas l'air en forme dis donc."

Houla, j'ai l'impression que tu as besoin d'une petite toilette (sort de son sac tout un attirail, dont du parfum)


Bonsoir Tequila... Ces loups sont très inquiétants tu sais... il vient d'emporter un corsaire sous nos yeux... Je... pensais que changer d'odeur serait plus discret.... Mais tout à l'heure ça n'a rien changer, mais c'est pas pour ca que je t'ai demandé de venir...


Oui, c'est inquiétant, il y en a partout, j'ai du être très discrète pour venir. Bon, commençons par t'enlever ce truc qui pue et te laver le visage.


Si vous avez besoin de moi, prenez un ticket, je m'occupe d'Anne pour l'instant


Malgré mes protestations, Tequila me lave le visage et le buste.

Hop, hop, hop, tu n'auras pas le dernier mot en ce qui concerne l'hygiène. Peux tu me dire ce qu'il se passe, et je ne parle pas des loups, mais de toi.



La discussion se passe à voix basse et la Tigresse ne semble guère satisfaite des propose de sa sœur.


Téquila a sorti de son sac un nombre incalculable d'herbes et de mixtures qu'elle pose sur un petit tabouret qu'elle a déplié. Elle passe un long moment à choisir ses ingrédients avant de les moudre dans un bol en bois. Après les herbes, ce sont plusieurs flacons contenant des liquides de différentes couleurs qui sont examinés et quelques uns sont sélectionnés. Avec une seringue, Teq prélève quelques gouttes qu'elle verse dans le bol, avant de mélanger à nouveau.

Le mélange est tendu vers la tigresse "Allez, bois moi ça, tu ne trouveras pas plus efficace contre la gueule de bois".
Anne Providence
Anne Providence
Connecté
Inscrit depuis le :
07/08/2007
Posté le 18/08/2022 à 20:58:29 

Si Téquila avait commencé par me soigner comme il se doit, elle avait freiné sa curiosité naturelle un temps seulement, mais maintenant elle lâchait les chiens...

Une pluie de questions s'abattait désormais avec la violence d'une tempête tropicale.

Ce n'était pas le premier grain que je traversais mais il fallait toujours savoir bien naviguer et tenir la barre.

L'épreuve traversée, un autre écueil se dressait déjà, et même plusieurs.

Téquila m'interdisait l'alcool.  Cela n'allait pas améliorer mon humeur.

En tout cas le breuvage m'avait fait de l'effet et je commençais à aller mieux.

Mais nouvel écueil, vrai ou faux difficile de savoir si Téquila me disait la vérité ou si elle tenait à me garder à l’œil. Son remède devait se consommer frais, elle ne pouvait pas en faire d'avance et je sentais bien que j'allais en avoir besoin  un moment.

J'inspirai doucement, il fallait régler les soucis les uns après les autres.

Déjà j'allais enfin mieux, le nouveau soucis c'était les loups, ensuite...

Ensuite se serait le problème de demain.

Je remerciais Téquila qui parti s'occuper de blessés et je m'approchais de Assa et Renat qui discutaient stratégie face aux loups.
Les attaquer j'allais le faire mais j'avais comme un doute sur la bonne idée de participer à cette action. D'un autre côté si on ne faisait rien....

Aller, sus aux loups !
Anne Providence
Anne Providence
Connecté
Inscrit depuis le :
07/08/2007
Posté le 20/08/2022 à 17:59:33 

"j'adore quand un plan se déroule sans accroc"

Et des crocs il y en avaient...

Ceux d'Assa qui avait pour mission de séparer les deux alphas.

Les miens, ceux du petits tigres et de tous les louveteaux et loups présents.

L'irruption des loups dans la crique avait fait monter la tension d'un coup. Un anglais était emporté sous nos yeux. Je l'avais déjà dis... Plus nous attendions et plus le danger serait grand.

En fonction des observations de chacun le plan s’échafaude. Je secoue les uns et les autres et nous partons dans la tanière, pourtant je n'ai pas totalement la tête à ça et c'est mauvais. Mais d'une certaine façon maintenant je suis dégrisée ! Et mieux vaut garder la tête froide avec ce que l'on va rencontrer en face...

Tequila n'avait pas aimé mon camouflage olfactif, elle avait entrepris de me laver au moins le buste et le visage. Cela dit, les loups n'avaient pas cru à mon stratagème d'imprégnation d'odeur de loups... Mais peut-être que l'alcool sentait plus fort que la petite louve d'Alejo. De toute façon ce soir nous attaquions en groupe donc il n'y avait plus de raison. Et il fallait aussi que je retrouve des principes d'hygiène...

Assah fait le boulot, Cole, Umbrella et moi frappons la louve le loup reste à distance, mais trouve une faille quand je m'éloigne pour laisser la place. Le sang coule de la fourrure de la louve, nous ne sommes pas assez forts, pas assez nombreux, pas assez en forme.

Sita arrive avec quelques bandages.

Cela ne suffira pas pour ce soir.

Décidons que c'était une répétition avant de grand soir... Je l'avais dis aux loups la première fois j'étais venue sans haine, mais pas cette fois. Ils vont devoir dégager... A choisir rendez-nous Noudwi...

Demain c'est l'hallali. Enfin j'espère.

Sharon a parlé de la pleine lune demain et d'une éclipse.

Hasard ou coïncidence ?

Demain il fallait réussir....

Le plan avait quelques faiblesse, on reprit les points flous, les responsabilités répartis. 

Séparer le couple, tenir le mâle à distance, tuer la femelle après l'avoir affaiblit et saoulé.

El Renat m'offrit un maraboutage de son cru, je l'embrassais pour l'en remercier. Sus au loup, la traque. Nous avions prévu de lancer l'attaque la nuit à l'heure ou le mâle sort parfois.

Les chasseurs se mirent en route, je m'étais endormie, mais je ne tardais pas à les rejoindre. La louve était morte, c'était une bonne chose, le travail avait été entamé dès la veille. Le mâle était fou de douleur et nous le faisait savoir

Le bilan était lourd dans nos rangs, Diego, El Renat, le Raton, Asshassin.

Loup Alpha se retourne regarde chaque visages, comme si il allait tous les traquer pour leur faire payer leur acte. je vous mangerai tous je n'ai plus de meute semble penser le loup.

Je ne comptais toujours pas me laisser intimider par le mâle et encore plus aujourd'hui j'allais me battre ! La main fermement serrée sur la poignée de Destinée.

"Nous sommes une meute et nous défendons notre territoires et nos petits aussi que crois tu ?"

Oeil pour oeil, croc pour croc, griffe pour griffe. En bonne Tigresse je grogne et je feule. Mais sans en avoir l'air, je reste prudente n'allant pas au bout de mes forces. Quelques médecins veillent encore. Quand je me juge trop fatiguée, je pars chercher un refuge. 

Le loup n'est pas mort ce soir, mais il est fou de rage.

Dans la carrière je panse mes plaies et je réfléchis à demain. A après demain et à la suite. Les loups ne sont pas mon unique problème. Mais comme d'habitude, je vais m'en occuper l'un après l'autre. D'abord les loups ensuite le reste.

Et je m'endors assez vite.
Anne Providence
Anne Providence
Connecté
Inscrit depuis le :
07/08/2007
Posté le 21/08/2022 à 21:30:33 

Le lendemain reste l'hallali, la traque et la mort de l'alpha.

Le combat sera long, il ne lâche rien jusqu'au bout. Peut-être une étrange lueur dans le regard un peu avant son agonie.

Loup Alpha met des coup de gueule sans conviction. Il revoit la horde de sa jeunesse et ses frères et sœurs jouant ensemble.


Je pense aussi à des loupiots jouant ensemble, mais ce n'est pas le moment. J'aurai bien pitié de la bête, mais ce soir sous ses crocs sont encore tombés Cole, Assa...

Finalement la bête git immobile au sol. Morte comme sa femelle. Enfin.

Il restera des louveteaux et des hordes à abattre, mais cela peut attendre. Demain..

Dans l'immédiat se reposer encore, reprendre des forces.

La Tigresse vient dormir près du petit tigre.
Tu es désormais protégé par El Renat

4 nuits j'ai combattu l'un ou l'autre des alphas, jamais je ne suis tombée sous leurs crocs. Entre prédateurs on se comprend.... Pauvre Cole si bas dans la chaîne alimentaire.

Un problème après l'autre j'ai dis.

J'ai une idée qui me trotte dans la tête depuis un moment. Mes discussions avec Tequila ne sont pas terminées. Il reste le soucis concernant Alfy et sa mémoire. Nous prenons le temps d'en discuter et d'échafauder un stratagème.

Les combats seront plus plus tard j'ai une autre tâche à accomplir.
Anne Providence
Anne Providence
Connecté
Inscrit depuis le :
07/08/2007
Posté le 19/09/2022 à 23:13:43 

Ancien repaire pirate

J'ai demandé à Tequila de me rejoindre, pour une mission particulière. Comme toujours quand il faut venir à l'aide de quelqu'un elle n'hésite pas.

Chose amusante elle ne croit pas à mon altruisme concernant celui dont je tiens à ce quelle s'occupe.

En tout cas, elle peut aussi veiller et plutôt me surveiller, concernant les suites de ma gueule de bois. Je suis certaine qu'elle va fouiller mon sac et vérifier s'il y a des bouteilles dedans.
 

Le forum > Taverne > Gueule de bois


Si vous souhaitez répondre à ce sujet, merci de vous connecter.
Marquer tout le forum comme lu
© 2004 - 2022 pirates-caraibes.com - Tous droits réservés