Faux Rhum Le Faux Rhum Faux Rhum  

Le forum > Taverne > Breeeeffff !
Breeeeffff !  
Auteur Message
Calica
Calica
Connecté
Inscrit depuis le :
02/12/2011
Posté le 25/09/2018 à 16:55:10 

Bref,
Moi c'est Calica.
Ou Tessa.
Mais en vrai Calica, Tessa c'était pour cacher mon identité à mon retour sur Liberty.
Bon maintenant c'est foutu mais il y a encore des gens qui m'appelle Tessa.
Je suis d'origine espagnole.
Je suis née à Séville sur le continent.
Je suis passée par moult péripéties mais maintenant je suis dans la colonie française sur l'île de Liberty.
Oui c'est pas de chance mais c'est la vie.
Je pensais mon heure arrivée quand un lieutenant français m'a trouvé.
Ça s'est passé comme ça en simplifié :
Il a dit : "T'es qui toi ?"
J'ai dis : "Moi ?"
Il a dit : "Oui toi !"
J'ai dis : "Tessa."
Il a dit : "Espagnole ! hum... Tu veux mourir ?"
J'ai dis : "Non."
Il a dit : "Tu seras ma prisonnière et deviendras française."
J'ai dis : "Non."
Il a dit : "Tu vas mourir alors !"
J'ai dis : "Non."
Il a dit : "Alors rends toi c'est ta dernière chance !"
Je l'ai regardé, il m'as regardé, je l'ai regardé, il a sorti son sabre, j'ai louché sur la pointe de son arme...
J'ai dis : "D'accord."
Depuis j'ai retrouvé ma liberté et même temps je reste prisonnière de ce bandeau bleu.
Bref, moi c'est Calica.
Calica
Calica
Connecté
Inscrit depuis le :
02/12/2011
Posté le 25/09/2018 à 17:04:56 

Bref,
Ici c'est Port-Louis !
Et Port-Louis est magique. Bon ces derniers temps un peu moins. On s'est prit fessée sur fessée. Faut dire on l'avait bien cherché.
Oui il y a du sang un peu partout dans la ville mais c'est pas comme ça d'habitude.
...
...
Ziuuuuuiiippp !
retour en arrière !
...
...
Ça là c'est Pantaléon, notre général. Il donne les ordres de guerre :
"Fait ci."
"Fait ça."
"Va par ici."
"Non pas par là."
"Frappe celui-ci."
"Laisse celui-là."
Bon là, ce qu'il pointe du doigt, c'est OLK, acronyme dégueulasse pour raccourcir Outpost Lonely Keeper.
C'est de l'anglais, si t'as pas compris, c'est pas grave, c'est pas important.
Là autour de lui ce sont des guerriers français.
Il y a de tout. Ça va du baraqué sans cervelle, Cornan, à l'efféminé un peu fragile, Kayvaan.
Moi là je suis pas trop d'accord avec le général.
Il dit : "Bon les gars on va attaquer OLK là maintenant tout de suite."
Je dis : "Je suis pas trop chaude..."
Un autre dit : "Vas-y tu vas pas nous lâcher !"
Encore un autre dit : "On a besoin de tireurs !"
Je dis : "J'aimerai aller jeter un coup d’œil à Port-Louis..."
Ils disent : "ON S'EN FOUT DE PORT LOUIS !"
Le premier dit : "Aller on attaque OLK. Calica, fait ce que tu veux."
Je prends mes clics et mes clacs avant que le général change d'avis.
Je marche.
Je marche.
Je marche.
Shlak ! Je me prends une branche.
Je marche.
J'arrive à Port Louis.
J'entre. Un pirate !
Je regarde à gauche. Un pirate !
Je regarde à droite. Un pirate !
Je cours.
Je tire.
Je tire.
Je tire.
Je tire.
Un de moins.
Je cours.
On me tire dessus.
Je lui tire dessus.
On me tire dessus.
Je lui tire dessus.
Je saigne.
Je me sauve.
Putain encore un pirate !
Je le charge.
Il me tire dessus.
Je lui colle une balle entre les yeux.
On m'attrape.
On me cogne.
Je le cogne.
Il me recogne plus fort.
...
...
Je me réveille à l’hôpital.
L'infirmière me regarde.
Je la regarde.
Elle me regarde.
Je crache du sang.
Elle me sourit.
Je me dis : "Catin ! Je crache du sang et toi tu te marres."
Elle dit : "Vous avez sauvé Port Louis toute seule hier soir."
Bref, j'ai évité un pillage.
Calica
Calica
Connecté
Inscrit depuis le :
02/12/2011
Posté le 01/07/2019 à 02:16:36. Dernière édition le 01/07/2019 à 02:23:37 

Bref,

Voilà plusieurs jours que Maui nous bassine pour aller piller Esperanza.
Maui c'est lui.
Le gros.
Mais dites pas qu'il est gros sinon il piquera une colère. Une grosse.
Esperanza c'est ça.
Au nord.
Le poulailler géant.

Ce soir, c'est le grand soir. Tout le monde s'est préparé pour la fête.
Moi, je suis en retard.
Oui, c'est lui, le gars en train de s'agripper à ma jambe.
A cause de lui je rate un peu tout.
Mais bon.
Je file vers le bateau, je me dis que ça peut le faire.
Ça le feraaaaa paaaaas.
Ta gueule Henri Tard.

Je me pointe au ponton.
Un type est là, bloquant le passage.
Il me fixe.
Je le fixe.
Il me fixe.
Je le fixe
Il baille.
Je tapote du pied.
"Je dois y aller là". Je lui montre Henri. "Je suis..." En r'tard.
Il me dit : "Nan. C'est fermé."
Je lui dis : "Pas possible et on m'attend."
Il me dit : "Nan. C'est fermé !"
Je lui dis : "Je dois monter dans ce bateau sinon je vais tout rater."
Il me sourit.
J'essaie de passer, il m'arrête.
Je lui chope le bras.
Il tente de me donner un coup de pied, je l'arrête.
"Wouaaa !" J'enchaine les coups tel maître Wong.
Je lui brise un genou.
Coup de poing dans sa machoire. Une dent vole.
Retournée acrobatique en l'air, ma botte se fracasse contre son crâne.

*Clic* *Clic*
"Allez ouste, on s'en va madame. Le bateau est parti."
Je reprend mes esprit.
L'homme se tient toujours devant moi.
Il sourit.
Je vois le quai vide.
Ouais je suis en retard.
Je baisse les yeux.
Henri est là. Allongé au sol. Les bras autour de ma jambe.
Il me sourit et dit : Je te l'avais dis.

Bref, j'ai raté un pillage.
Calica
Calica
Déconnecté
Inscrit depuis le :
20/06/2008
Posté le 18/04/2020 à 17:38:00 

Bref,

C'était l'une de ces journées où franchement on a pas envie de faire grand chose.

On regarde Tidus flâner sur le canapé, le frère Jehan parfaire son anatomie sur un cadavre anglais, Cornan mesurer ses muscles et s'enduire d'huiles de massages...

Moi ?
Je joue aux cartes.
Avec monsieur procrastination.
C'est que j'avais trop bossé sur des énigmes qui m'ont donné un de ces mal de crâne...

Bref.
Je décide quand même de mettre le nez dehors.
Monsieur procrastination me fait ses petits yeux de chat et me montre le jeu de cartes.
Je soupire et l'ignore.
Au moment d'ouvrir la porte...

*Crac*

Un trou dans le plancher.
Je regarde Tidus.
Tidus me regarde.
Je regarde Kayvaan.
Kayvaan regarde Tidus.
Puis me regarde.
On regarde tous le trou.
Je me penche.
Je vois rien.
Tidus se penche.
Il voit rien.
Kayvaan se penche.
Il recule d'un bond.

Une femme sort du sol.
Laide et d'une puanteur....
MAIS KESSSKESÉKSA ?!
C'est une zombie.
Une ZOM-BIE !
Je crie.
Kayvaan cri.
Tidus reste impassible.
La femme zombie sourit.
Elle regarde les alentours : "Une fabrique de savon ? Ces humains..."
Tidus l'interpelle "Mais que faites vous là ? Avez-vous été invité ?

Tidus c'est le pote, vous savez, il fait genre qu'il a peur de rien. Pas une goutte de sueur. Ses mains ne tremblent jamais. Il surprend un voleur en train de fouiller dans son argent de poche avec à côté deux cadavres ? Il va lui dire "Ha mais ? Que faites-vous là ? Avez-vous essuyé vos pieds avant d'entrer chez moi ? Et regardez moi ça, vous aller saloper ce tapis. "

La zombie met un coup de boule à Kayvaan.
Kayvaan titube.
Elle le mord à la joue.
Je suis choqué et ne peut bouger.
Tidus regarde dans son carnet "Non vraiment, elle est pas invitée..."
La femme fait une balayette à Kayvaan.
Kayvaan tombe dans le trou.
Elle rigole "Mouhahaha j'adore de job."

Tidus la regarde.
Je regarde Tidus.
La femme zombie regarde Tidus.
"Oh toi tu es trop beau pour être un zombie."
Elle fuit par le trou d'où elle est venue.

Bref, Kayvaan s'est fait enlever et je crois que c'est devenu un zombie.
Calica
Calica
Connecté
Inscrit depuis le :
02/12/2011
Posté le 20/10/2020 à 22:22:36. Dernière édition le 20/10/2020 à 22:27:53 

Bref,

Je suis conviée à une soirée espagnole avec des potes hollandais. Le genre de soirée où tu t’attends à avoir de la musique à fond, du rhum à foison, des chansons, de la danse, des rires, des beaux mecs...
En plus, ça fait longtemps à cause de la guerre là, qui a commencé depuis... Fiou.. J'me rappelle plus.

Donc là c’est moi avec une tenue aux couleurs de l'Espagne toute déchirée.

Ha oui j'vous ai pas dit ?
C'est une soirée à thème : "L'Espagne tu l'aimes ou tu la pilles".
Vous l'aurez compris, avec ma tenue déchirée, moi je la pille.

J'ai jamais été trop emballée par les soirées à thèmes.
T’as toujours le gars qui vient en costume de lapin quelque soit le thème.
"Laapiin…" *tic* *tic* "Laaapin…".

D'autres qui font genre qu'ils ont pas eu le temps de trouver un costume ou qui ne savaient pas.
"Ha ! Ha fallait v’nir dégui… Ha je savais pas !".

Et puis... T'as constamment cinq Jack Sparrow…
"Je t’avais pourtant dit que cette année, c’était moi… T’es chiant…".

Mais bon là je fais une exception.
Moi, j'ai des origines espagnoles alors honnêtement, c’est plutôt facile.
Une petite chemise avec une veste espagnole, un futal, mes bottes, je me coiffe en deux-deux avec un bandeau espagnol ornée d’une croix pour faire côté rebelle et paria. Je prends la pose devant le miroir. "Classe..."

Puis je met ma main devant ma bouche.
*Ha !* "Hmmm.. Bonne haleine ça ma championne."

Je m'embrasserai bien si je pouvais.
Et donc c’est parti jusqu’aux portes d’Esperanza sauf que...

Je regarde la pancarte devant moi.

"Bonsoir.
Pour entrer et participer à la soirée, veuillez déposer 200 pièces d'or."


J'hausse un sourcil.
Je regarde à gauche.
Je regarde à droite.
Je re regarde à gauche
Je penche la tête.
Je me retourne.

Merde, mais il y a personne !
Je plonge ma main dans la poche.
J'ai les pièces d'or sur moi, fort heureusement.

Je les regarde.
Elles me regardent.
Je les regarde.
Elle me regardent et brillent dans ma main.
Je regarde la pancarte.
Je rigole.

"Ils vont pas croire que je vais payer, hé !", dis-je en me retournant.

J’ai oublié que je suis toute seule.
Il n’y a personne derrière moi.

"Humpf."

Je dépose les pièces d'or parce que bon, on sait jamais.
Je rentre.
Et alors là… Quelle horreur, la ville est vide. Aucune ambiance.
Il n’y a pas un seul espagnol. Aucun beau mec non plus.
Pas de musique, personne ne danse et tout le monde a le cul vissé sur ses tapis.

J’ai payé 200 pièces d’or pour ça ?
Il y a quand même un mec qui me dévisage.
Je le dévisage.
Il me dévisage. D’un œil. Il a un cache œil. Pour ça qu’il a qu’un œil.
Attends mais peut-être qu’il a vraiment un trou à la place de son œil ?

Je secoue la tête et je reviens à la raison.
Il s’approche.
Il est déguisé en officier espagnol.

Qu’est-ce qu’il est laid !
Il me fait peur. Je cours jusqu’à l’auberge.
Un de mes potes est là. Egbert.
À l’étage, dans une des chambres.
Il s’amuse à faire des vas et viens.
La pipe au bec.
Puis s'amuse à monter et descendre les escaliers.
Trop bizarre.
Il se met à gueuler.

Un autre type bizarre est au rez-de-chaussée, déguisé en banane.
Voilà qu’il me cherche.

19/10 23:14:52 La Banane Masquée a essayé de te retrouver.

Il me cherche vraiment quoi !

19/10 23:15:14 Tu as assommé La Banane Masquée.

Je lui met un coup dans les roubignoles et je me casse d’ici, ça craint vraiment trop.

Bref, j’ai été à une soirée espagnole où j’ai pillé l’Espagne.


...
...
...
"Et remboursez moi mes 200 pièces d’or !"
 

Le forum > Taverne > Breeeeffff !


Si vous souhaitez répondre à ce sujet, merci de vous connecter.
Marquer tout le forum comme lu
© 2004 - 2020 pirates-caraibes.com - Tous droits réservés