Faux Rhum Le Faux Rhum Faux Rhum  

Le forum > New Kingston > Good Morning Liberty
Good Morning Liberty 1 2 -3- 4  
Auteur Message
James
James
Déconnecté
Inscrit depuis le :
15/01/2015
Posté le 06/01/2021 à 11:35:31. Dernière édition le 06/01/2021 à 19:09:27 

Invasion au nord de l'Île !

Good morning Liberty ! Qui a dit que l'hiver rimait avec la mort de la vie ? Absolument personne, mais ça ne peut empêcher nos reporters de prouver que c'est faux ! Une augmentation impressionnante des insectes en tout genre a envahi le jardin des amoureux, au nord de Liberty. Tenaces, bruyants et incroyablement têtus, ils envahissent fourrés et pelouses au grand dam des malheureux voyageurs qui s'y trouvent. Si certains, innocents et aspirants principalement, se retrouvent épargnés des diverses piqûres, morsures et étreintes, les autres doivent vaillament défendre le territoire et contrer l'infestation pour assurer leur tranquilité. Pas de commentaire du personnel espagnol pour l'heure.

Ajouté à la plume : L'intendante espagnole s'est plainte d'un manque de demande de commentaire. La rédaction nie fermement ces accusations.

Le Good Morning Liberty et son équipe enfin reconnus !

Comme chaque année, les Liberty's Trophies ont été annoncés. Mais cette édition est la première depuis la création de notre journal, et nous avons l'immense honneur de voir non pas un, mais deux de nos reporters nominés pour l'occasion. James Campbell, par son esprit vif et ses tirades élégantes, est en lice face à des adversaires à la langue bien pendue pour le titre de Rigolo de l'année. Quant à notre vaillant rédacteur en chef de l'année, il tente sa chance pour l'humble titre d'Homme de l'année, rien que ça ! Notre journal a également été reconnu en tant que "Presse de Liberty", bien qu'il aie dû être abaissé au même niveau que des journals de potins et de propagande pour y arriver.


Justice et spectacle : la fête des Pirates

Et encore une fois, notre équipe fait fort ! Notre honorable reporter James, général des armées anglaises, a provoqué en duel le capitaine de la Confrérie Red Frag, son concurrent et ami. La date est fixée au 16 janvier, au village Weekly. Le capitaine ne pouvant supporter l'idée de perdre la face contre un "Poivrot à la solde de l'Espagne", il aura organisé une grandiose cérémonie pour laver son honneur (qui sera prochainement imbibé, au vu de l'adversaire), et invite même les braves corsaires à parier dessus ! Un habile stratagème pour financer la Chimère et légitimiser les aspirants, notre équipe l'aura bien compris ! Ceci n'enlève tout de même rien au duel en question, qui sera sûrement inoubliable. Venez nombreux !
James
James
Déconnecté
Inscrit depuis le :
15/01/2015
Posté le 07/01/2021 à 23:19:11 

EDITION SPÉCIALE : L'attaque de l'Auberge de NieuwRepaire !

La vérité n'attend pas les lueurs premières matin pour être mis à la lumière du jour ! Dans une brave tentative finement organisée par l'intrépide James et ses valeureux conseillers, l'Albion a fièrement tenté une vaillante attaque du nouveau repaire des Frères de la Côte, anciennement le regretté fief hollandais. Stratégiquement, l'armée anglaise a réussit à bloquer l'auberge pour empêcher les clients (notre reporter sur place affirme avoir vu des français, des espagnols et même des hollandais cohabiter avec les résidents) de remplir les rues de leurs plaintes. Un plan qui aurait pu échouer si les deux mastermind de l'attaque n'avaient pas trébuché sur un bandeau hollandais, vestige d'un temps oublié qui, dans une suite improbable d'évenements, entraîna l'échec de l'entreprise.

Car en effet, un incendie s'est déclaré plusieurs jours auparavant dans le coin est de l'île. Des badauds, voyant un navire en proie aux flammes, pensaient que la Chimère avait été remise à flots pour être réparée à Nieuw Repaire, mais aurait pris feu quelques instants plus tard. Une rumeur vite démentie par les autorités locales, confirme le jeune chef de la police de la cité, Assashin : "REMBOURSEZ ! LES ANGLAIS ATTAQUENT SUR LE TERRITOIRE HOLLANDAIS ! REMBOURSEZ !"

Malgré la tentative généreuse du peuple anglais pour terminer l'incendie, qui serait utilisé volontairement pour déffricher les décombres bataves, les invités Hollandais semblent remontés contre ceux qu'ils avaient lâchement pillés pendant l'évenement de leur compatriotes, quelques mois plus tôt. Un pillage, rappelons-le, orchestré pour des raisons aussi réelles qu'une bonne bière française, notamment pour "une aide dans la guerre contre l'Espagne" (un fait discutable, il est vrai que le général Anglais a aidé la Hollande pendant le conflit, bien qu'il est difficile d'y trouver une raison de pillage), ainsi que d'autres arguments consistants principalement de pleurs, et de trépignements.

Fort heureusement, notre rédacteur en chef, Johnny Carter, aura fait taire une bonne partie de ces plaintes en combattant fièrement le terrible général hollandais, Jacks Jiracht. Ce dernier pensait que promouvoir nos articles de qualité l'épargnerait de la justice, mais la leçon aura été douloureuse !
Johnny Carter
Johnny Carter
Déconnecté
Inscrit depuis le :
07/08/2012
Posté le 13/01/2021 à 13:28:56. Dernière édition le 13/01/2021 à 16:34:39 

La légende de l'Ouest


Malgré sa nomination dans cette catégorie aux Liberty's Trophées, ce n'est pas un rigolo. Hier soir dans une ville assiégée, il est entré dans la légende.

Général des forces anglaises, alcoolique reconnu et respecté, fin tacticien et terrible stratège, il a sauvé la ville d'une énième invasion barbare. Face à l'Attila des temps modernes (ndlr, Jax Chiryacht), et à la force de son glaive et de sa choppe, il a affronté et vaincu à lui seul pas moins de la moitié du chenil ennemi.

L'organisation de la défense d'Albion n'est pourtant pas son fait d'arme le plus marquant, il est désormais le plus populaire parmi les fiers anglais. D'après notre envoyé spécial à New Kingston, les orphelins de la ville tentent même depuis ce matin de reproduire son style inimitable : titubant, zozotant et patibulaire.

Assurément, James est la nouvelle légende de l'Ouest.
James
James
Déconnecté
Inscrit depuis le :
15/01/2015
Posté le 21/01/2021 à 10:39:48. Dernière édition le 21/01/2021 à 11:12:53 

Weekly reportage : Duel ou fraude ? Entre magouilles et défaites cuisantes, notre reporter raconte

C'est une soirée peu ordinaire. Le 16 janvier 1721 a lieu la nouvelle édition du festival Weekly. Au programme : des duels entre confrères et corsaire, ainsi que l'étalage de la propagande pirate, qui se prépare depuis quelques semaines.

Les Hollandais, soucieux de leurs relations avec l'équipage de la Chimère, sont sans surprise au rendez-vous, malgré leur lamentable tentative d'attaque du bastion anglais. Mais les duels concernent également des anglais, ainsi qu'un espagnol. Parfois règlements de comptes, parfois trivialle opposition, le capitaine de la Confrérie tente d'apparaître comme autoritaire et sûr de lui pour l'occasion. Mais la chance ne sourit pas aux crapuleux.

Après une ridicule remise des médailles honteusement inspirée de celles de leurs voisins Hollandais, les duels sont lancés. Evangeline terrasse El Renat après un long combat, mais il n'en sort pas perdant pour autant, puisqu'il parvient à lui offrir une bague. Certains y voient un présage, d'autres une énième greluche hollandaise destinée à porter le noir.

Sans surprise, l'amirale hollandaise remporte son duel contre la Tigresse, pour la rancune qui s'est installée depuis le mariage de lady LeRoy. Mais celle-ci acceptera-elle le mode de vie pirate aussi vite qu'elle a abandonné l'Angleterre ? Ça semble déjà bien parti.

Puis, lors du combat le plus intense de tous les temps, le sombre Archange de New Kingston a concédé la première victoire aux Pirates, contre la séduisante galloise Faye. Un combat serré, mais qui rassure. Un peu. Les pirates n'étaient-t-ils mystérieusement incapables que contre leur nation souverraine ?

Le duel tant attendu est mis en place. Le général des armées James contre le capitaine Frag. Notre source situe la source de ce duel à bien longtemps, avant-même le conflit entre l'Espagne et la Hollande. Et si le duel semble mal parti pour le fier Anglais, il va rapidement prendre l'avantage pour faire chuter son adversaire. Les balles qu'il a traîtreusement utilisé n'auront donc pas suffit, il s'incline. La foule est en liesse.

D'Assashin à Assacheat : les pirates, mauvais joueurs ?

Puis vient le dernier duel. L'espagnol Hongo, qui aura défendu de son sang le jaridn des Amoureux lors de l'infestation pirate plus tôt ce mois-ci, est en difficulté contre l'enfant adoptif de la confrérie. Jusqu'à ce qu'il décide de contre-attaquer. Sa riposte est vive, calculée, imparable. Et Assashin, incapable de se défendre, devra déclarer forfait en se droguant autant que possible, une manipulation rapidement repérée par le public et notre envoyé sur place. Les pirates, mauvais joueurs ?

Suite à cette cuisante défaite de l'équipage de la Chimère, on ne s'étonne pas de voir leurs liens avec certains hollandais plus resserrés que jamais. Hollandais qui rentrèrent d'ailleurs dans une ville chahutée par de braves Anglais, qui n'avaient définitivement pas oublié l'attaque des bataves sur New Kingston lors du mariage d'une de leur ressortissante. Une ancienne anglaise qui n'aura pas mis bien longtemps avant de venir à son tour tenter d'incendier le fief anglais.

Mais que faut-il en retenir ? Doit-on retenir cette cérémonie des médailles ? Non. Peut-être Assashin, jaloux, qui aura tenté a plusieurs reprises d'agresser le fier général espagnol ? Peut-être lady Lisbeth qui, faute d'avoir trouvé un compagnon, aura trouvé une figure paternelle ? Ou peut-être cette mystérieuse attaque de mineurs au village, qui aurait disparu bien rapidement, ne laissant qu'une pointe de lance sur son passage ? Peut-être retiendrons-nous la bravoure de l'intendant hollandais, malgré son jeune âge ?
James
James
Déconnecté
Inscrit depuis le :
15/01/2015
Posté le 21/01/2021 à 11:10:15. Dernière édition le 21/01/2021 à 11:58:25 

Massacre cérémonial à Nieuw Repaire : les Hollandais, complices ou victimes ?
Des porteurs de trophée à terre. Notre reporter raconte.

Par Trouss Anfon.

Effroyable. Sanglant. Triste. Voilà les mots qui viennent à mon esprit quand je décris la scène dont j'ai été témoin hier. La soirée commençait pourtant dans un bon esprit. Les invités étaient confortablement installés dans le palais pour assister au discours de Nymphéa. Puis les catégories étaient appellées, les nominés rappelé, le vainqueur... élu.

Mais que s'est-il passé en fin de soirée ? J'ai vu le général anglais, fier dans son costume, proposer au convives de se défouler un peu, à l'aide de boissons et de grandes torgnoles. Une invitation classe, qui aurait été saluée par les quelques buveurs hollandais sur place qui se content habituellement de la sobriété à dormir debout de leur général aigri, si celui-ci n'était pas monté sur le podium pour se jeter tête la première sur son homologue anglais, sans sommation. Rappelons-le, James était porteur d'une autorisation. Mais ça n'a pas arrêté Jax, fier comme un paon avec trois nominations qui ont échouées, qui se sentait obligé d'attaquer à nouveau le brave briton. 

Tandis que lady Bougnette, aussi accueillante que son compagnon, apostrophait l'anglais et le menaçait de son pistolet, le capitaine de la confrérie s'avançait, tranchant la foule. Littéralement. Alors que son second (que je suis persuadé d'être agé d'une quinzaine d'année, au vu de sa pilosité) retenait les menaces qui pouvaient peser sur son équipage, à savoir une jeune commerçante, un môme de quinze ans qui lui ne mâchait pas ses mots, ainsi qu'un chat, Fred Rags demandait rétribution pour le fameux duel qui les a opposés il y a a peine une semaine. Imaginez, le fier capitaine de la confrérie défie en duel son rival, perd, et demande revanche ! Sa fierté doit être dans le même état que son bras pendant.
Mais il serait mauvaise langue que de réduire Fred à une brute à l'ego blessé. Habile danseur, il a roulé a plusieurs reprise sur le tapis, avant d'escalader à toute vitesse les marches, de vider son chargeur, et de se jeter sur la charmante Faye. Bien peu peuvent être aussi agiles que le vieux borgne de la Confrérie, c'est bien connu.

La suite des évenements est moins joyeuses. La confrérie nettoie le palais de tous ses invités, autorisés, sous l'oeil satisfait de l'amirale et du général résidents. Oh, bien sûr ce dernier aura tenté d'apparaître sur un beau jour en se débarassant de leur insupportable second. Ou peut-être était-ce un éclair de conscience. Quoi qu'il en soit, les relations entre la Hollande et leurs compagnons pirates semblent être plus proche que jamais, quelques jours seulement avant le repas prévu au repaire original où tous sont invités. Les premiers fruits de leur union sont-ils prévus pour bientôt ? 
Johnny Carter
Johnny Carter
Déconnecté
Inscrit depuis le :
07/08/2012
Posté le 27/01/2021 à 15:08:18. Dernière édition le 27/01/2021 à 15:12:17 

Entretien sur l'art du tête à queue tête
(Une conversation avec Drum)


L'art de la conversation comporte de nombreux adeptes amateurs sur l'île, mais peu en font leur métier et une minorité peuvent se targuer d'être pro dans le domaine. Le Good Morning Liberty a voulu en savoir plus sur les secrets de cette pratique et a donc longuement taillé la bavette avec Drum, l'un de ces artistes prodiges de la causerie
.



A quelle fréquence devient-on pro ?

Et bien j’gagne ma vie grâce à ça, alors oui j’pense qu’on peut dire que c’est mon métier, ma profession. Mais de là à dire que je maîtrise le sujet comme un pro je ne pense pas. T’sais on croit avoir fait l’tour et puis de temps en temps on se surprend à découvrir un truc au détour d’un couloir de la fleur bleue ou d’un p’tit campement dans la jungle.

Pour s’qui est d’la fréquence, j’note tout dans mon p”tit carnet, jl’ai montré a Teufteuf ya pas longtemps il m’a dit plus de 700 conversations en un an, j’te laisse faire le calcul. Au final c’est pas la quantité qui compte, y’a certain et certaines pro qui font bien plus mais toujours avec les même clients alors pas certain qu’ils ou elles soit expert dans la matière. Ce qui comptec’est la diversité.

Ça en fait ! Ça ne donne pas envie à un petit monologue de temps en temps ?

Je dirais pas une envie, mais une nécessité, le monologue c’est important. Déjà quand t’es jeune, faut apprendre à découvrir son organe. Et puis avec l'âge, c’est important de faire des vocalises régulièrement. Tu le vois bien, y en a ils parlent jamais, ils sont tout frustrés.

Ta première conversation ?

Alors la brotha, j’vais pas te mentir, m’en souviens pas. Et puis ya pas une première, yen a plein ! Celle où tu manques de te faire chopper, me souviens moi c’était dans l’palais du gouverneur. Celle où ça commence en dialogue et ça finit en un débat digne du sénat Romain, tu sais plus où donner de la tête. Celle où … enfin bref, tu vois le tableau.

Justement, en parlant de sénat, tu préfères discuter en tête à tête ou en groupe ?

C’est différent, disons que la conversation de groupe il faut faire ça avant tout pour l’expérience et le fun. Ça d’mande pas mal de préparation pour que tout le monde puisse apprécier, en général une soirée sympa bien arrosée et une sacré dose d’herbe (de la hollandaise de préférence). Mais si je devais choisir ce que je préfère c’est le tête à tête. Prendre son temps, dialoguer calmement, être à l’écoute de son partenaire. C’est souvent dans ces moments intimes que l’on découvre réellement la personne que l’on a en face.

La taille compte justement ? Les conversations rapides ça ne vaut pas le coup ?

Il faut prendre son temps, c’est certain. On n’apprend pas mieux qu’en étant à l’écoute de son partenaire. Mais le piment d’un échange rapide, tac tac tac, ça a parfois sa place.

Je me souviens, il y a un mois à peine, j’admirais le couché de soleil dans les montagnes du temple. J’ai vu un brotha français, il était à bout de souffle, il venait de rendre visite à bobby cash et s’était fait coursé par quelques soldats d’Albion. Sur ma proposition, on a échangé rapidement et il est reparti aussi vite. Il suffit de quelques mots pour le remettre sur pied, et qui sait faire naître une légère curiosité de le revoir à nouveau pour en apprendre plus sur lui.

Un soldat français ? Mais alors c’est mieux avec les hommes ou les femmes ?

Les femmes sans hésiter. Mais elles demandent plus d’attention qu’un homme c’est certain. C’est ce qui je pense en fait tout l’attrait. Le dialogue avec un homme est plus bestiale, plus sauvage. Il ne faut mettre aucun artifice et l'on se quitte souvent aussi rapidement que l’on se rencontre. Les hommes ont souvent honte de faire la conversation à d’autres hommes.

Les femmes elles demandent à ce qu’on les écoute. Une bonne conversation avec une femme est un savant mélange. Elles attendent souvent de vous que vous meniez la conversation mais vous devez laisser place à leur moindre expression.

Bien entendu tout ça ce n’est que des généralités, chaque brotha et sista est différent. C’est ce qui fait la beauté de la chose et rend chaque parole échangée intéressante.

Le must après une bonne conversation intéressante justement ?

Un pétard, un énorme pétard, Teufteuf a un mélange spécial pour ça, demandez lui de ma part un mélange “spéciale nocturne”, y vous préparera ça dans une boite à tabac spéciale pour pas que ça sèche. Ça se roule avec des feuilles de bananier séchées. Si t’as pas tout ça, laisse passer quelques minutes, ensuite essaye à nouveau si t’as pas envie de retapper la discute. Dès fois on croit avoir tout dit la première fois et en fait on passe la nuit à papoter.

Pour finir, une conversation qui t’a laissé un bon souvenir ?

Plein évidemment ! Mais il est compliqué de les décrire en gardant l’anonymat de mes brotha et sista qui viennent chercher mes services.

Allez, je vous livre deux anecdotes :  

J’ai pu avoir à plusieurs reprises un dialogue des plus passionné avec une personne d’église. Vous savez, ces gens absorbent tous nos malheurs à confesse, mais qui absorbe les leurs ? Ils sont souvent meurtris et on besoin de beaucoup d’attention.

Il m’a été aussi donné par trois fois l’occasion de papoter avec un hidalgo qui semblerait-il a connu de multiples conquêtes amoureuses. De très bon souvenir, on aurait presque pu sentir le vent chaud et les épices de l’Espagne quand il parlait.
Johnny Carter
Johnny Carter
Déconnecté
Inscrit depuis le :
07/08/2012
Posté le 28/01/2021 à 12:33:50. Dernière édition le 28/01/2021 à 14:07:12 

Solutions mots croisés n°3
(Jeu de la grille)
 

Vous l'attendiez avec impatience, voici donc notre grand gagnant qui a su trouver les réponses de cette la troisième grille de mots croisés proposée par notre verbicruciste. La concurrence a été rude mais c'est Red Frag qui remporte le prix annoncé (sans la bouteille de tequila qu'un ivrogne nous a volé) avec une grande surprise.

Et oui, vous ne rêvez, vous pourrez même inviter la personne de votre choix puisqu'il s'agit bien de deux tickets pour une visite guidée du temple avec Cendre l'exploratrice, grande spécialiste de renom dans l'étude des civilisations pré-hispaniques et de la momification.



Et sans plus attendre, voici la solution.




(Grille gagnante au verso de cette page)
Spoiler


Johnny Carter
Johnny Carter
Déconnecté
Inscrit depuis le :
07/08/2012
Posté le 06/02/2021 à 11:01:05. Dernière édition le 06/02/2021 à 11:38:56 

Une nouvelle spécialité gastronomique sur l'île ?

Les affaires vont mal à l'Auberge Espagnole. Certains clients réguliers ont peu à peu déserté la cuisine et les odeurs fumées de chorizo accompagnées de leurs tapas. La faute à qui ?

Certaines rumeurs laissent entendre que plusieurs intoxications alimentaires et une promotion commerciale agressive de la part de la Courte Paille auraient poussé vers la sortie les habitués de la cuisine de Conchita.

"Claro que no !" nous a répondu la principale intéressée : "Louison ? Si vous voulez mon avis, c'est un homme de paille dans cette histoire. Il est incapable d'avoir servi un seul couvert dans son établissement après plusieurs années d'existence, pinche imbécil !".

L'affaire ne fait pourtant pas rire les limiers de la répression des fraudes d'Esperenza. D'après une source proche de l'enquête, un réseau de contrebande et de pêcheurs serait mis en cause dans cette affaire. "Je n'y ai pas cru au début", nous raconte Yvette Tigación.

Le gros poisson (ndlr, qui littéralement n'en est pas un) serait originaire des côtes asiatiques de l'extrême-Orient. Notre source n'a pas confirmé si la vague migratoire en provenance de ces régions avait un lien avec l'affaire.

Il n'empêche que beaucoup ont succombé à cette nouvelle mode. Ces Hidalgo ont conservé le riz de leur paella mais pour l'enrouler autour d'une algue verte foncée, avec en son centre du poisson cru (ndlr, ces gens sont vraiment des sauvages). Certains disent que le nouveau mets commencerait même à faire fureur du côté de New Kingston.

Le nom du suspect ? Maki. A l'heure qu'il est, nous pouvons seulement affirmer qu'il ne s'agit pas d'un hommage à la perruque de don Juan de Montalvès.
Johnny Carter
Johnny Carter
Déconnecté
Inscrit depuis le :
07/08/2012
Posté le 07/02/2021 à 12:11:26. Dernière édition le 07/02/2021 à 13:27:47 

ÉDITIONS SPÉCIALE ÉLECTIONS
Interview du candidat Thomas Shelby


Sauf cas de mort subite, on peut vous annoncer en exclusivité le nom du prochain Intendant de New Kingston puisque ce sera assurément Thomas Shelby (on vous promet qu'il n'y a eu aucun trucage dans ces élections pour une fois, contrairement aux autres). Le jeune homme a pris le temps de nous exposer ses vues sur l'île en toute humilité.



1) Malgré votre précédente candidature, peu d'anglais vous connaissent, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Il est vrai que sur cette île peu de personnes me connaissent, je viens d'une contrée lointaine où mon nom inspire tant de choses.

Je suis donc Thomas Shelby, j'aime les chevaux, la boxe et j'ai été décoré pour actes de bravoures durant la grande guerre à plusieurs reprises.

2) Nous avons lu votre programme avec attention, mais sans langue de bois, que comptez-vous faire réellement pour Albion ?

Albion est de toute évidence une nation en devenir qui doit exploiter son potentiel au travers des échanges commerciaux avec en figure de proue notre Ministre Ji Eun bien évidemment.

Mais aussi un retour aux traditions en passant par une formation unique pour les jeunes recrues, avec l'ouverture d'une grande bibliothèque mais aussi mettre en valeur notre art qui est le fondement même des origines de NK, le vol.

3) Notre lectorat sera heureux d'apprendre l'organisation prochaine d'une Grande Braderie, comment va-t-elle se dérouler ?

Prochainement une grande braderie va se dérouler sur quelques jours. A cette occasion, j'espère que toute l’île viendra y effectuer des achats mais aussi pour s'y divertir après de combats à la main. Il nous faudra sélectionner nos plus valeureux guerriers pour nous représenter. Ceci est bien évidemment une ébauche.

4) Question insécurité désormais, allez-vous mettre un terme aux larcins et vols quotidiens au sein de notre belle ville de New Kingston ?

Quant à l'insécurité en ville, je pense nommer un shériff pour mettre un terme aux larcins sur nos compatriotes. Et veiller aux malfrats de toutes parts.

5) Avez-vous des liens avec la confrérie pirate ?

Hum , la piraterie... Au fond qu'est ce c'est ? Je vous le demande. Tant de rumeurs circulent. J'ai entendu dire qu'ils avaient échangé leurs bandeaux noirs contre un fromage orange. Celui doit être vraiment délicieux.

6) Pouvez-nous raconter ce qui vous vaut l'honneur d'avoir votre tête mise à prix par la Légende de Liberty ?

Une légende... Vous devez sûrement parler de Sir Blake. Un homme de l île qui est surcoté. Et croyez moi, j en connais un rayon sur les paris.

Je me promenais donc dans cette si jolie ville espagnole lorsque j'ai appris l'agression d'un ami nommé Tom. J'ai donc naturellement demandé pourquoi ce geste dépourvu d'élégance.

Aussitôt, j'ai dû éviter les coups de Sir Blake. Surpris car je le pensais plus féroce. Mais j'ai plus eu l'impression d avoir un froussard qui s'attaque à la veuve et l'orphelin. Je lui ai donc mis une correction comme il se doit. Ensuite il est parti en courant voir l'homme à la cape noire pour émettre un contrat. Son orgueil a été mis à rude épreuve et je peux le comprendre. Se faire corriger par un jeune homme ne doit pas lui arriver souvent.

Je ne lui en veux pas, il a déjà assez souffert de cette honte.
Johnny Carter
Johnny Carter
Déconnecté
Inscrit depuis le :
07/08/2012
Posté le 08/02/2021 à 18:05:36 

Courrier des lecteurs


Le Good Morning Liberty publie deux lettres, l'une qui réagit à un point de dernière interview, l'autre, anonyme, et pleine de fautes, qui diffame sans doute l'un de nos journalistes. Dans le doute et par éthique professionnelle, nous la portons également à la connaissance de notre lectorat.

------

Cher monsieur Johnny,

je viens de finir de lire ton interview de monsieur Sir Shelby, et à la fin il dit que ça doit pas arriver souvent à Phil de se faire botter le cul par des jeunes garçons.
Ça serait bien que tu mettes ma lettre dans le courrier des lecteurs, parce que je peux te dire que si il se fait pas souvent botter le cul par des jeunes garçons, il s'est déjà au moins trois fois fait boxer ses coucougnettes de cristal par une petite fille : moi !

Cendre, la Zorille

-----

Cher journaliste anglais, adepte de la vériter,

J'ai fait ce que j'ai pu pour que cette lettre vous trouve rapidement (ne payez pas le garçon pour son travail c'est déjà fait).

Sachez que le dénomé James s'attaque sans vergogne aux enfants de coeur. Il les agresse, il les pousse à boire, bref il les détourne du droit chemin.

Ci-joint la preuve de cette acte abject (on trouve là un second paragraphe d'une écriture légèrement différente) :

*Je soussigné James avoue avoir frappé un enfant de coeur et agité le spectre malicieux de la bouteille en la présence dudit enfant innocent, avant de dormir à ses côtés puis de fuir au petit matin dans la plus totale ignominie. Honte à moi.*

j'espère que ces révélations terrible éclateront au grand jour.

Signé : un admirateur secret.
Johnny Carter
Johnny Carter
Déconnecté
Inscrit depuis le :
07/08/2012
Posté le 08/02/2021 à 23:05:25. Dernière édition le 08/02/2021 à 23:29:55 

Coupure publicitaire

Vous rêvez de venir au Valentine's Day organisé ce week-end à New Kingston ? Mais impossible car vous êtes sur liste des ennemis d'Albion ? Pas d'inquiétude car nous aussi nous pensons que l'amour n'a pas de frontière.
 
La Carter Love Company s'occupe de vous trouver un cavalier anglais ou une cavalière anglaise le temps de la braderie et des festivités*. Fini les problèmes avec la garde pour accéder à la ville, vous serez officiellement l'invité d'Albion et protégé des ivrognes revanchards.

Devis sur mesure et frais de dossier offert à nos dix premiers clients ! Alors n'attendez plus !

Spoiler
*Offre réservée aux vrais ennemis d'Albion, si vous n'avez juste personne pour vous accompagner, peut-être est-il de temps de se poser les bonnes questions ? En tout cas, la Carter Love Company pense que la question elle est vite répondue.
Johnny Carter
Johnny Carter
Déconnecté
Inscrit depuis le :
07/08/2012
Posté le 08/02/2021 à 23:26:59. Dernière édition le 08/02/2021 à 23:31:28 

BREAKIN' NEWS
(Spécial Grande Braderie)

La rédaction publie cette courte lettre anonyme inquiétante que nous venons de recevoir à propos de la braderie du Valentine's Day. S'agit-il d'une enième tentative de prise du pouvoir par la force ? Un complot contre le jeune Intendant Thomas Shelby ? Ou plus simplement la promesse de ravir un trésor à des contrebandiers ?

-------

"Hier soir, j'ai croisé des hommes enterrer plusieurs caisses dans NK. Il semblerait qu'il y avait des armes et beaucoup beaucoup d'or.

Je les ai entendu dire qu'il fallait faire attention car pendant la prochaine fête, on pourrait la découvrir.

Et là, ils ont parlé de sommes faramineuses."
Johnny Carter
Johnny Carter
Déconnecté
Inscrit depuis le :
07/08/2012
Posté le 12/02/2021 à 17:05:17. Dernière édition le 12/02/2021 à 17:06:59 

L'amour au temps de la piraterie
(Interview de Madre Anna)

Alors que la Grande Braderie de New Kingston se tient ce week-end en même temps qu'un Valentine's Day, Madre Anna a appelé à une contre-fête, sobrement intitulé le "Ballantine's Day". Curieux, professionnel et éthiquement irréprochable (contrairement à nos concurrents), le Good Morning Liberty a interviewé la nonne pirate pour en savoir plus sur l'amour et cette célébration étrange.



Qu'est-ce qui a motivé l'organisation de votre Ballantine's Day ?

Faut-il vraiment une raison pour s'amuser ? Plus sérieusement, et tout simplement, une envie de s'amuser librement, sans toutes les contraintes que semble impliquer la fête de New Kingston, où nous ne sommes pas les bienvenus.

Je pourrais aussi vous dire qu'il s'agit d'une couverture, et que nous allons venir à New Kingston déguisés en saltimbanques afin de la piller, mais mon capitaine va encore me reprocher de trop parler.

Ou alors, c'est cette dernière phrase qui est une couverture, et nous n'allons rien piller du tout, ou une autre ville, ou nous contenter de boire en nous lamentant sur la finitude de l'existence terrestre et l'inanité de nos espoirs et l'illusoire précarité de nos amours destituées.

Le mariage est-il une bonne chose ? Vous qui êtes nonne, qu'en dit Dieu ?

Si je pensais que c'était une mauvaise chose, je ne me serais pas mariée deux fois, et fiancée encore un peu après. Malheureusement, le mariage ne semble pas protéger de la mort du mari. C'est pourquoi je veille particulièrement sur Andras, ces derniers temps.

Quant à Dieu... Je laisse aux prédicateurs imbus d'eux-mêmes le soin de proclamer qu'ils savent ce que Dieu pense. Quant à moi, j'estime que je le saurai bien assez tôt, à l'heure du jugement de mon âme.

Les pirates ne tombent-ils pas amoureux comme les autres corsaires ? (Ont-ils réellement un cœur ?)

Hélas ! Cela serait bien plus simple si nous n'en avions point. Pas plus tard que ce matin, j'ai été saisie de pitié pour ce pauvre Borat, égaré en territoire qu'on dit hollandais. Alors, si la pitié peut prendre pour objet un tel misérable, imaginez les effets d'une jolie jeune femme ou d'un joli jeune homme sur nos cœurs d'artichaut !

Non... nous sommes des hommes ou des femmes comme les autres. Il n'y a que Valakas... Jamais entendu un mot sur ses amours ! Si jamais vous aviez une information, Johnny ? (ndlr, il vivrait une aventure avec Nymphéa selon des rumeurs entendues au Monastère).

Le lectorat aimerait comprendre si la confrérie pirate a une directive en la matière d'amour et mariage. Celui d'Andras et Sita n'est-il pas la preuve que l'amour est possible même pour les forbans sans âme que vous êtes ?

Ne savez-vous point que l'amour est un oiseau rebelle que nul ne peut apprivoiser ? C'est un enfant de bohème qui n'a jamais connu de lois. Ainsi, nulle directive.

Quant à « forbans sans âme », vous êtes dans un ressenti bien négatif Johnny. On dirait que cette étoile de marshall vous est restée en travers de la gorge. Peut-être êtes-vous en mal d'affection ?

Imaginons (ce qui n'est pas le cas bien sûr), que l'organisation d'une telle fête a seulement pour but de se faire beaucoup d'argent en vendant des idioties comme des bagues et des bijoux, respecteriez-vous un peu plus ses organisateurs ?

(rit, en ayant l'air de se moquer)

Vous parlez de MA fête, bien entendu ! J'espère bien entendu vous y croiser dimanche, vous verrez, il y a moyen de faire des affaires en or ! (et sans supporter les simagrées démonstratives et dégoulinantes des corsaires !)
Johnny Carter
Johnny Carter
Déconnecté
Inscrit depuis le :
07/08/2012
Posté le 21/03/2021 à 22:40:33. Dernière édition le 21/03/2021 à 22:47:12 

La Farce et la Canette

La rédaction publie cette mystérieuse lettre anonyme sous forme de vers (pas de ceux dont se nourrissent les gallinacées, bien qu'il soit question ici de dindon de la farce) et qui à n'en pas douter, (ne) servira (pas) de morale aviaire à celle qui devrait (pourtant) clouer son bec.

----------------------------------


Maîtresse canette sur un nuage perchée
Tenait au G4 des propos à outrage
Maîtresse Dulcina, se sentant insultée
Lui tint à peu près ce langage

"Eh bonjour, vous Miss Tick tout là haut
Que vous êtes éloignée de votre village si beau
Si j'osais, ce serait tant de gaspillage
De ne pas pouvoir y croiser votre si beau plumage
Pendant que mes amis se rendent tous là bas"

A ces mots, maîtresse canette perd toute joie
Sonne le clairon, donne de la voix
Elle ouvre grand son bec, croyant être la proie.

Maîtresse Dulcina attendit, et au soir annonça
"Constatez, vile canette comme votre teint est livide
Lorsque l'on dispose d'une tête au contenu bien vide"
Cette leçon vaut bien des excuses, sans doute

Maîtresse canette, prise sur le fait, en déroute
Niera probablement avoir été confuse.
Johnny Carter
Johnny Carter
Déconnecté
Inscrit depuis le :
07/08/2012
Posté le 22/03/2021 à 22:24:29. Dernière édition le 22/03/2021 à 22:34:10 

C'est le chenil qui redémarre

Nous avons appris ce soir que la SDCDG (Société Des Chiens De Guerre) fondée originellement par Assashin - qui on le rappelle avait pour but initial, malgré son cuisant échec, d'assouvir ses pulsions de vengeance contre l'Organisation - a changé de propriétaire.

Ces derniers mois, les affaires entre pirates et hollandais ne semblaient plus au beau fixe, en particulier après les révélations de nos confrères anonymes du journal batave Le Franc-Tireur dont nous saluons le travail (à la différence de son concurrent batracien tenu par Nymphéa qui se faisait l'organe de presse du scélé-Rat qui est depuis, et cela sans surprise, devenu pirate).

Il semble donc que la SDCDG a trouvé une nouvelle patronne en la personne de la Maîtresse Canette et de la colonie espagnole, qui a donc lâché sa nouvelle brigade canine faire le travail de défense des possessions hispano-pirates à Louis-Le-Grand hier et à l'Outpost Lonely Keeper ce soir.

Une décision qui fait l'unanimité côté espagnol, y compris pour ceux qui disaient avoir pris le maki et qui demain se prendront les pieds dans le tapis à défaut de vouloir les mettre dans le plat.
Johnny Carter
Johnny Carter
Déconnecté
Inscrit depuis le :
07/08/2012
Posté le 05/04/2021 à 15:00:25. Dernière édition le 05/04/2021 à 15:11:13 

Chanson pour le capitaine

On nous reproche souvent de ne rapporter que des mauvaises nouvelles, et bien figurez-vous qu'il y a deux jours, un acte héroïque vient pour une fois redorer le blason de l'équipage de la Chimère.

A Ulüngen, c'était jour de classe. Il ne fallut que quelques heures pour que le dernier cours de Madre Anna produisit ses premiers résultats. En effet, certains racontent qu'après ce réquisitoire scolaire contre la propriété privée, Red Frag, tout ému, fit cadeau d'une charrette de bois à un nécessiteux n'ayant pas les moyens de se chauffer. Nous reproduisons donc ici la chanson écrite en l'honneur du désormais miséricordieux capitaine.


---------------------------------------------------------------------------

"Elle est à toi cette chanson
Toi le capitaine pirate qui sans façon
M'as donné une charrette de bois
Quand dans ma vie il faisait froid

Toi qui m'as donné du feu quand
Les commerçantes et commerçants
Tous les aubergistes hollandais
M'avaient fermé la porte au nez

Ce n'était rien qu'un feu de bois
Mais il m'avait chauffé le corps
Et dans mon âme il brûle encore
A la manière d'un feu de joie

Toi le pirate quand tu mourras
Quand la potence t'emportera
Qu'il te conduise à travers ciel
Au père éternel"
Johnny Carter
Johnny Carter
Déconnecté
Inscrit depuis le :
07/08/2012
Posté le 07/04/2021 à 18:31:56. Dernière édition le 07/04/2021 à 18:33:02 

Message de l'Office du Tourisme de New Kingston


Outpost Lonely Keeper


Situé au pied du flanc Ouest des montagnes centrales de Liberty, l'Outpost Lonely Keeper, communément dénommé OLK, appartient à la ville de New Kingston.

OLK vous permet de vivre des moments d'exception. Vous apprécierez l'excellence du confort, le raffinement, l'environnement exceptionnel, et toujours, l'accueil personnalisé alliant chaleur et discrétion.

Toutefois, afin de profiter au maximum de cet avant-poste de caractère, quelques règles de base sont requises pour y faire halte.

1) Pour être bien reçu, il faut savoir s'annoncer.
En effet, afin de veiller à ce que l'accueil soit optimal, il est impératif de nous prévenir, a minima, la veille de votre visite.

2) Plus on est de fous, plus on rit.
N'hésitez pas à inviter des amis, un tarif dégressif est proposé. Toutefois, gardez en tête que plus vous venez nombreux, plus la règle numéro 1 allonge le délai d'organisation du personnel. Songez-y!

3) Rendre les lieux aussi propres qu'ils l'étaient à votre arrivée.
Nous avons remarqué que certains malpropres quittaient lâchement le logement en le laissant dans un état n'ayant rien à envier à leur propre hygiène. N'oubliez pas que cela engendre des frais supplémentaires de nettoyage qui vous seront ensuite prélevés.

L'idée vous séduit? Venez vous ressourcer, paresser et vous oxygéner au gré des pavés de l'Outpost, de son petit étang propice aux pique-niques et baignades, de sa jungle luxuriante, ou bien encore d'une vue imprenable sur le temple maya depuis ses murailles.

Inédit : retrouvez votre âme d'enfant, en vivant l'expérience d'une nuit dans l'une de nos cabanes dans les arbres. Vous pourrez y admirer le coucher de soleil sur la côte Ouest de Liberty.

Venir à OLK, c'est s'offrir que le luxe revêtisse toutes les formes que votre imaginaire lui prêtera.

Pour prendre connaissance de nos tarifs, merci de nous contacter.

Office du tourisme de New Kingston, bureau de l'Intendance.
Johnny Carter
Johnny Carter
Déconnecté
Inscrit depuis le :
07/08/2012
Posté le 01/07/2021 à 17:05:00. Dernière édition le 02/07/2021 à 02:18:44 

Les feux de l'amour

"Ça n'en finit plus !", c'est par ces mots que débute une lettre envoyée par Karen Muller (célèbre mère maquerelle de l'auberge batave) à notre rédaction.

"Je pensais que la nouvelle saison serait moins mielleuse que la précédente, mais là je n'en peux plus, je suis très déçue. Ils profitent du succès autour du nom de la franchise mais ils l'épuisent à l'excès (tel Egbert Dekker après 27 secondes passées avec notre Helena)", confie-t-elle plus loin.

Qu'est-ce qui a bien pu se passer pour que notre lectrice nous écrive son désarroi ? Le feuilleton de la page féminine de notre journal ne lui plaît plus ? Non, rien de tout cela (nous n'en avons pas). Qui sont les fautifs ? Les ragots.

En effet, Karen qui doit déjà supporter quotidiennement l'ensemble les haleines fétides de ses clients n'en peut tout simplement plus d'entendre les racontars du prétendu kidnapping d'Umbrella par la confrérie pirate. Scénario mal ficelé, intrigue déjà vue et revue des centaines de fois, mauvais jeu d'acteur (sauf Red Frag qui excelle dans son rôle d'alcoolique), tout semble nous mener tout droit à la catastrophe artistique.

Nous vous avions révélé en toute avant-première la première saison l'été dernier qui n'augurait rien de très fameux dans cette opérette romantique mais qui avait le mérite de ne pas verser dans le drame surjouée.

Pire encore pour cette saison, le décor aurait pris feu récemment et le repaire pirate serait en proie aux flammes et aux fumées épaisses. Une bonne nouvelle pour les amoureux du bon goût et la lutte contre la piraterie. Une meilleure si la greluche captive et les autres scélérats pouvaient flamber avec.

En tout cas, si cet évènement peut réveiller les quelques soldats hollandais sincères qui vont combattre la confrérie, Albion leur promet qu'en cas de problème ils trouveront toujours un soutien parmi nous, car comme le promet cette chanson anglaise populaire : "You can stand under my umbrella ! "
Johnny Carter
Johnny Carter
Déconnecté
Inscrit depuis le :
07/08/2012
Posté le 12/07/2021 à 11:32:15. Dernière édition le 12/07/2021 à 12:02:11 

Le pêcheur et la scélérate

Vous les préférez douces et fraîches ? Lui les préfèrent salées et sèches. Plus rien ne semble arrêter l'hidalgo préférée des rombières de plus de 40 ans de l'île. Ce dernier, non content de collectionner les peaux de bête, semble avoir commencé une nouvelle lubie : la pêche à la morue (rappelons à nos lecteurs que celle-ci est obtenue à la suite d'un processus de séchage et de salage).

Et quel poisson a-t-il ferré cette fois-ci ? Une vieille prise qu'il avait déjà relâché dans l'eau, dans l'espoir (déçu) que celle-ci grossisse un peu durant sa prétendue disparition. Sans surprise, il s'agit de Arina Logris, connue pour ses frasques, sa suffisance et son orgueil sans limite.

Notre reporter freelance (et free wage), au péril de sa vie, les a retrouvés au Ceiba Vert, entrelacés l'un dans l’autre au bord de la cascade (plus cliché on ne fait pas mieux que les amourettes de la confrérie).

(rare image capturée par notre journaliste, pour des raisons de sécurité et d'anonymat, nous avons flouté son identité)

D'après une source proche du pouvoir anglais, le Gouverneur Hillchurch en personne a demandé l'ouverture d'une enquête pour scélératesse et intelligence avec l'ennemi sur le compte d'Arina. Les limiers du bureau du Sherif Giligan sont au travail et les rumeurs au Black Beer Pub annoncent un retour prochain du Lord-Protecteur pour remettre de l'Ordre dans la cité de New Kingston.
Johnny Carter
Johnny Carter
Déconnecté
Inscrit depuis le :
07/08/2012
Posté le 16/09/2021 à 22:22:58. Dernière édition le 16/09/2021 à 22:29:04 

Albion libérée !

La rédaction du Good Morning Liberty se félicite de la double victoire de guerre contre la colonie lunaire française et contre l'arrogante Espagne. Elle publie en exclusivité le discours du Winston Hillchurch prononcé ce soir dans une salle vide du Palais du Gouverneur pendant que la foule en délire vidait les fûts du Black Beer Pub.

"Pourquoi voulez-vous que nous dissimulions l'émotion qui nous étreint tous, hommes et femmes, qui sommes ici, chez nous, dans New Kingston debout pour se libérer et qui a su le faire de ses mains. Non ! nous ne dissimulerons pas cette émotion profonde et sacrée. Il y a là des minutes qui dépassent chacune de nos pauvres vies.

Albion ! Albion outragée par les français ! Albion pillée par les espagnols ! Albion martyrisée par la confrérie pirate ! mais Albion libérée ! libérée par elle-même, libérée par son peuple avec le concours de l'armée secrète de Dudu, avec l'appui et le concours de la de la colonie anglaise tout entière, de Albion qui se bat, de la seule Albion, de la vraie Albion, de Albion l'éternelle.

Vive Albion !"

Johnny Carter
Johnny Carter
Déconnecté
Inscrit depuis le :
07/08/2012
Posté le 15/10/2021 à 11:29:04. Dernière édition le 15/10/2021 à 11:29:34 

Changement de direction

Conformément aux nouvelles lois de New Istanbul promulguées par Yirmisekiz Mehmed Efendi "Le Parfumé", représentant du Prince Kamil par qui parle le sultan et la volonté d'Allah, moi, Johnny Carter, démissionne de mes fonctions de rédacteur-en-chef et exprime publiquement ma honte pour avoir occupé ce rôle à la place de ma conseillère et épouse, Arina Logris.

Par cette brève, j'ai également le plaisir d'annoncer à toute l'île le nom de la nouvelle rédactrice-en-chef du Good Morning Liberty : Arina Logris.

Johnny Carter
secrétaire et sous-fifre de la rédaction
Arina Logris
Arina Logris
Déconnecté
Inscrit depuis le :
18/09/2020
Posté le 03/11/2021 à 22:26:46. Dernière édition le 03/11/2021 à 22:27:26 

Publication de bans

Sonnent les cloches de Liberty, New Kingston est en fête !

L'union contre-nature et falsifiée de l'infâme Carter, toxicomane bien connu des fournisseurs d'opium de l'île, et de la belle, sauvage et jamais-à-court-d'-épithètes Arina Logris prend fin aujourd'hui.

Celle-ci réaffirme sa position en tant que rédactrice en chef du Good Morning Liberty, et annonce sa décision de licencier son ex-époux postiche : Johnny Carter.

Elle ne manquera pas d'écrire une lettre de recommandation afin que celui-ci puisse trouver un nouvel emploi dans un torchon de bas étage qui lui conviendra mieux, tel que le Petit Pirate ou les Vérités du Nénuphar.

Le sir Carter est prié de retourner l'alliance de fortune ayant servi à duper l'envahisseur quant à sa situation maritale.

Arina Logris
Rédactrice en chef du Good Morning Liberty
Le stagiaire
Le stagiaire
Déconnecté
Inscrit depuis le :
09/11/2020
Posté le 06/11/2021 à 10:22:09. Dernière édition le 06/11/2021 à 11:07:52 

Le Jeu de la Grille
(n°4)
 
Vous l'attendiez depuis bien trop longtemps, la grille nouvelle est arrivée ! Et cette fois-ci elle est publiée sans l'aval de la rédaction, j'envoie à l'impression sans votre autorisation et sans votre paie, je manquais d'initiative et de talent selon mes collègues ? En voici !

Envoyez vos réponses directement au stagiaire, 5 couronnes volées dans la caisse du journal sont mises en jeu pour la meilleure grille reçue avant le 21 novembre.


Le stagiaire
Le stagiaire
Déconnecté
Inscrit depuis le :
09/11/2020
Posté le 08/11/2021 à 18:16:04. Dernière édition le 08/11/2021 à 18:17:34 

Complément au jeu de la grille n°4

Il est possible que pour un même numéro plusieurs propositions fonctionnent tant il y a de choses à dire, ne perdez pas espoir, à défaut d'être les bonnes, les meilleures solutions proposées seront gratifiées pour leur justesse et leur originalité.
Le stagiaire
Le stagiaire
Déconnecté
Inscrit depuis le :
09/11/2020
Posté le 21/11/2021 à 21:45:05. Dernière édition le 21/11/2021 à 21:45:18 

Prolongations du jeu de la grille

Le stagiaire étant abandonné par sa hiérarchie, il erre seul dans l'imprimerie du journal à vider la réserve de gin de l'ancien rédac-chef. Dans sa grande mansuétude, et parce qu'il a perdu les réponses et doit prendre le temps de les retrouver, il vous fait savoir que vous avez jusqu'à mercredi 24 novembre pour rendre votre grille.

Le nom du ou de la gagnante sera annoncé dans la fin de semaine, ainsi que la grille gagnante et la solution.
1 2 -3- 4  

Le forum > New Kingston > Good Morning Liberty


Si vous souhaitez répondre à ce sujet, merci de vous connecter.
Marquer tout le forum comme lu
© 2004 - 2021 pirates-caraibes.com - Tous droits réservés