Faux Rhum Le Faux Rhum Faux Rhum  

Le forum > Ulüngen > Open Black Coffee
Open Black Coffee -1- 2  
Auteur Message
Assashin Dneti
Assashin Dneti
Déconnecté
 
Inscrit depuis le :
28/01/2008
Posté le 08/02/2022 à 21:48:55 

Une marée humaine se forme devant le Coffee.

Celui ci est barricadé de l'extérieur et de l'intérieur, barrière devant, fenêtres protégés, porte renforcé, le drapeau noir flottant au dessus du lieu.

Une voix se fais entendre du toit. Ou drapeau à la main un homme parle. 

* Ulugen l'assechée!
 
Nous Pirates avons décidé de vous sauver de cette soudaine sécheresse. 
OUI ! Nous prenons possession du coffeeshop et mettons en perce des futs des réserves de la ville et du repaire.
 
Nous ne partirons que contre restitution de Madre et Faye. Ou... Nous boirons ou détruirons , Turb je m'adresse à toi et tes frères de comptoir, les tonneaux et bouteilles volés dans toute la ville, si elles ne nous sont pas rendues.
 
TOUTES LES ÂMES ALCOOLISÉES VOULANT NOUS AIDER SERONT RÉCOMPENSEES PAR DE L'ALCOOL À PROFUSION !
 
VOICI L'AVÈNEMENT DU BLACK COFFEE !!*
Luca Bacci
Luca Bacci
Déconnecté
Inscrit depuis le :
29/02/2012
Posté le 08/02/2022 à 22:08:14. Dernière édition le 08/02/2022 à 22:08:24 

La main sur le long couteau passé à sa ceinture, le colosse fait les cent pas entre les rangées impressionnantes de tonneaux entassés dans la cave de Turb, gardant les prisonnières à l'œil. Il ne peut empêcher un sourire torve d'étirer la commissure de ses lèvres en apprenant les nouvelles en provenance de la ville.

- Gredins
Cole "ratabam" Forhman
Cole "ratabam" Forhman
Déconnecté
Inscrit depuis le :
04/05/2020
Posté le 08/02/2022 à 22:19:43 

*à peine arrivé, le flaire du rat se mit en alerte, du fromage et de la boisson, partout dans cette ville, c'etait décidé, il allait tout leurs prendre ! Mais d'abord... Il prendrait d'assaut la garnison appelé "le coffee shop" et pour en faire un véritable terrier de rat, il devrait marquer son territoire, avec ses boulettes !*
Jax Chiryacht
Jax Chiryacht
Déconnecté
Inscrit depuis le :
03/03/2019
Posté le 08/02/2022 à 22:59:20 

Bon.
On ferme tout et on fout le feu?
On rebatira par dessus... Faut juste éviter de respirer la fumée sinon y en a encore qui vont vouloir apprendre à voler depuis le haut du mât.
Assashin Dneti
Assashin Dneti
Déconnecté
 
Inscrit depuis le :
28/01/2008
Posté le 08/02/2022 à 23:20:47 

Se demande si une calica ça brûle bien. 

"oui faite ça"

Zieute le passage que rider a pris. Sort une corde et va vers calica. 

"un bon temps de cuisson, sinon un ragoût à pas de goûts"
Egbert Dekker
Egbert Dekker
Déconnecté
Inscrit depuis le :
18/11/2013
Posté le 08/02/2022 à 23:21:24 

Évitons les solutions drastiques pour l'instant, meneer Chiryacht. Nous ne sommes point au pied du mur, que je sache.

*Au dehors, le général haussait les épaules.*

Décidément, je ne comprends point leurs stratégies. Devrait-on leur dire que nous pouvons toujours rapatrier des réserves d'alcool du monastère ou de Van Ders ? Ou que l'alcool est un bien si commun que nous pouvons nous en réapprovisionner en large quantités ?
Non, ils doivent avoir un autre plan, ce ne peut être cela. Encerclez le coffee shop, que personne n'en sorte ! Ils nous donneront bien leur vrai plan à un moment.

*Il fit signe aux soldats et civils.*

Et ramenez quelques fûts ! De Van Ders, du monastère, de mes réserves... De New Kingston, même des tonneaux de leur pisse feront illusion ! Ainsi, ils ne pourront embobiner qui que ce soit.
Mevrouw Calica, vous gérerez la distribution. Mevrouw Calica ?

*Il regarda autour de lui.*

Ou se trouve donc notre ministre ?
Jax Chiryacht
Jax Chiryacht
Déconnecté
Inscrit depuis le :
03/03/2019
Posté le 08/02/2022 à 23:41:39 

*touche le mur du pied*

Moi je trouve que ça ressemble vachement au pied du mur m'général.
Mais c'est vous le chef, parole.

*Plus bas*
Cendre ? Dis à Tartine de pas trop trop s'éloigner d'accord ? On sait jamais.
Calica
Calica
Déconnecté
Inscrit depuis le :
18/08/2020
Posté le 09/02/2022 à 00:13:29. Dernière édition le 09/02/2022 à 00:14:01 

Son retour à Ulüngen elle l'avait prévu depuis la veille. Elle avait des choses à faire en ville. La route s'était bien passée. Elle arriva en milieu de soirée.
 
Elle trainait un peu dans les rues quand elle vit un rat poursuivi par un garde. Puis un pirate, suivi d'un deuxième. Intriguée, voilà que ces gredins avaient planté des drapeaux au niveau du CoffeeShop. Et il semblait y avoir un beau bordel à l'intérieur. Du mobilier était jeté dehors.
 
Elle se fraya un chemin avant que cela ne devienne impossible. Quelle erreur d'avoir cédé à la curiosité. Elle se retrouva nez à nez avec les bandeaux noirs. La porte se referma dans son dos. Elle n'avait plus le choix que d'avancer et de contempler l'ampleur des dégâts avec leur barricade de fortune.
Althéa de Rioghan
Althéa de Rioghan
Déconnecté
Inscrit depuis le :
07/07/2015
Posté le 09/02/2022 à 10:03:59 

Althéa avait besoin de refaire ses réserves de nourritures et d'objets divers pour repartir sur les routes le lendemain. Elle se dirigea donc naturellement vers sa maison de guilde, fit une toilette agréable, prit le temps de se prélasser dans le point d'eau chaude du repaire des Pestes, passa à la banque, puis chez le marchant d'arme et décida enfin de prendre quelques herbes fraîches diverses auprès de son ami Teufteuf pour concocter diverses potions en onguents dont elle pourrait avoir besoin lors de son expédition.

Arrivée devant la porte du coffee shop elle fut accueillie par des gardes pirates qui la reluquèrent de haut en bas un rictus sur les lèvres.

- Heu... je crois que je me suis trompée d'endroit. Fit-elle en tournant les talons.

Aussitôt l'un des pirates lui saisit la manche de sa robe et l’attira à l'intérieur.

- Hop hop ! Pas si vite ! Le capitaine à fait passer des consignes à votre sujet. Veuillez entrer et sans discuter !

Entourée de plusieurs gardes lourdement armés, elle entra dans l'établissement enfumé d'un pas lent...
Luca Bacci
Luca Bacci
Déconnecté
Inscrit depuis le :
29/02/2012
Posté le 09/02/2022 à 10:48:05 

- Aujourd'hui, on bouge, mesdames ! clame le gaillard en saisissant le bras des deux captives. Sa prise est ferme, mais il ne fait pas preuve d'une brutalité excessive. Vous avez sans doute été mieux traitées que les pauvres réserves de ce dingue de Teufteuf.
Umbrella
Umbrella
Déconnecté
Inscrit depuis le :
28/12/2018
Posté le 09/02/2022 à 12:44:54 

S'infiltre dans Ulugen au soir et entre dans le coffee. La plupart des pirates sont déjà sur les lieux.

Je me doutais qu'Egbert n'avait pas réussi à cacher toutes les réserves d'alcool, il connaît vraiment très mal ses compatriotes...

S'installe à table.

Il n'y a plus qu'à attendre, je suis certaine que nous aurons bientôt des partisans et qu'ils ne tarderont pas à nous rendre Madre et Faye, elles leur coûteront bientôt trop cher en nourriture et lingerie.

Regarde plusieurs hollandais tenter de s'infiltrer.

Ca commence!
James
James
Déconnecté
Inscrit depuis le :
15/01/2015
Posté le 09/02/2022 à 15:28:21 

Huuh... l'autre raclure a du me cogner trop fort, sûrement. No way qu'les hollandais, de toutes les personnes, foutent le feu à leurs bâtiments, ç'doit être un prank. Ou... j'ai du mal entendre pareille aberration. Oui, c'est sûrement ça.

Un grand sourire sur les lèvres, claudique jusqu'au Coffee, où il contemple le blocus.

Goodness gracious, ils déconnent pas, z'ont mis le paquet. Enfin, sauf sur leur thème. 'serait p't'être temps de faire cadeau d'un joli noeud coulant au comique qui vous habille et vous taille les cheveux. Regardez comment ils l'ont massacré, le représentant naguère entouré de mystère et des ténèbres ! C'par rapport au changement de direction de vot' troupe ? Damn it, je deviens vieux.
El Renat
El Renat
Déconnecté
 
Inscrit depuis le :
01/11/2017
Posté le 09/02/2022 à 19:41:08 

Posant un tonneau de rhum sur la table, le cambusier de la chimère serre les pirates et les "invitées" hollandaise.

Rasade après rasade elle ne chercherons plus à s'échappées tandis que leur couard de général fait le pied de grue devant le coffee shop avec les pauvres troupe qui lui reste.

El Renat sort alors 


"Arrière général de pacotille !

"les autres si vous voulez du rhum vous pouvez passer"

Don Alejo Onza de Llama Duende y Seda
Don Alejo Onza de Llama Duende y Seda
Déconnecté
Inscrit depuis le :
20/11/2005
Posté le 10/02/2022 à 12:23:15 

Au soir du deuxième jour, l'alcool (et le fromage) avait coulé à flot. Si la tension montait doucement mais surement, l'attention du capitaine s'émoussait. De petits malins auraient pu trouver, abandonnées ici ou là, lettres et brouillons de discours donnant un sens aux échanges en cours.
Don Alejo Onza de Llama Duende y Seda
Don Alejo Onza de Llama Duende y Seda
Déconnecté
Inscrit depuis le :
20/11/2005
Posté le 10/02/2022 à 12:24:00 

Une lettre officielle, marqué du sceau hollandais.

Mr Alejo ,

Dois je vous appeler Mr le Capitaine ?

Tout ces titres me donnent le tournis.

Je voulais vous faire savoir que dans toute cette cohue, nous avions retenue deux de vos femmes membres d'équipage dans notre fortification.

Oh rassurez vous elles sont bien traité même si Juan aura peut-être quelque peu laissé exprimé sa frustration d'avoir été absent hier soir .

Je n'ai qu'une seule question ! Souhaitez vous les revoir sur votre navire ?

Ils se murmurent entre nous qu'elles auraient tout à gagner que de retrouver la civilisation et je puis vous dire que nous en prendrions grands soins !

Je vous passe les suggestions de pendaison, écartèlements et autres sévices de nos soldats les plus touchés par le syndrome de manque.

Alors voilà ce que je puis vous proposer pour jouir de nouveau de vos acolytes :
  • Que vous reconnaissiez publiquement la supériorité de notre armée ( cela tient à cœur de notre général) et je vous en prie n'essayez pas de gravir une nouvelle fois les murs de notre palais. Un mot dans votre journal sera suffisant !
  •  Que vous mettiez Mr Renat à l'entière disposition de l'intendance Hollandaise ( le hasard fait parfois bien les choses )
  • Que vous m'accordiez une visite de votre repaire ( jusque la , cela m'a toujours été refusé) et que vous me laissiez y choisir un coffre dans votre trésor en don à la jeunesse Hollandaise.
Cela me semble un marché hautement équitable , ne trouvez vous pas?

Voyez comme j'aurais pu également profité de la situation en vous demandant de rendre nulle et non avenue la promesse que vous m'aviez soutiré pour une bille !

Dans l'attente de votre prompt réponse.

Evangeline
Don Alejo Onza de Llama Duende y Seda
Don Alejo Onza de Llama Duende y Seda
Déconnecté
Inscrit depuis le :
20/11/2005
Posté le 10/02/2022 à 12:24:39 

Le brouillon d'une autre lettre.

Chère intendante d'Ulungen,
 
Vous avez raison, tous ces titres donnent le tournis. Pourtant, ils sont leur utilité.
Ainsi, votre lettre étant destiné au capitaine de la Chimère, je parle de la fonction et non de la personne, je pense plus adapté l'usage d'un "Capitaine", très formel, d'un "Capitaine Alejo" si vous souhaitez souligner que nous nous connaissons en bien voir même précéder le tout d'un "Cher" si vous souhaitez établir que ce message est amical et non une menace.
Si vous souhaitiez vous adresser à la personne et non à la fonction, "Don Alejo" serait adapté - je préfère le Don au Mr car plus précis - ou même un "Alejo" ou un "Cher Alejo", suivant votre évaluation de notre amitié.
 
Mais donc, c'est bien au capitaine que vous vous adressez pour cette lettre de revendication que d'autres appelleraient sans doute une demande de rançon.
 
Je prends bonne note de vos conditions, elles seront étudiées avec sérieux, n'en doutez pas. Je n'y répondrai pas immédiatement car, vous le savez sans doute, l'équipage a droit à la parole à part égale. J'estime nos sœurs en sécurité entre vos mains pour ne pas avoir à faire usage de mon autorité.
 
Avant toute réponse, je me permets tout de même de souligner deux points.
 
Le premier est que les pirates sont connus pour leur talent à disparaître loin des représailles. Et les hollandais ? Combien d'hommes et de femmes sous votre responsabilité baguenaude en ce moment même, insouciants, loin de toute protection ? L'enlèvement est un jeu dangereux quand on ne peut pas se prémunir d'en être victime à son tour.
 
Le second est qu'il est de mon ressort de mobiliser ou non l'équipage. Et qu'un équipage mobilisé n'est plus guère disponible pour des activités hors la Chimère comme le comptage de fleurettes. Il peut être délicat de vouloir battre d'une main et caresser de l'autre.
 
Vous recevrez notre réponse bientôt. Transmettez mes hommages à mes soeurs.
 
Votre dévoué,
Capitaine Alejo.
Don Alejo Onza de Llama Duende y Seda
Don Alejo Onza de Llama Duende y Seda
Déconnecté
Inscrit depuis le :
20/11/2005
Posté le 10/02/2022 à 12:26:58 

Des notes pour la préparation d'un discours.

En échange de vos otages, nous sommes prêts à vous rendre ce coffee, presque en aussi bon état qu'à notre arrivée. Au moins pour les murs et le toit.

Nous cédons pour que notre cambusier, El Renat, se mette au service de l'Intendante mais pendant ses jours de quartier libre. C'est qu'il a quand même du travail.

Pour la visite du Repaire, je ne m'engage pas. Il faut qu'elle en parle avec notre nouveau passeur, Madre Anna. Les 2 seuls corsaires a y être entrés sont Noudwi et Umbrella, ils en sont ressortis avec un bandeau noir. Je vous laisse en tirer les conclusions que vous souhaitez.

Nous rejetons en bloc la demande de reconnaissance de supériorité de votre armée. Défendre une tour quand on sait que vient l'ennemi, c'est un peu trop facile. Une supériorité, ça se démontre par l'assaut, pas par la défense.

Mais... grâce à nous, tout le mode a déjà vu que vous étiez les seuls à avoir une défense convenable. Nous vous autorisons à vous en vanter dans vos propres journaux sans que nous ne fassions de démenti.

Faites connaitre votre réponse avant qu'il n'y ait plus d'alcool ou de fromage. Là, ça pourrait vraiment dégénérer.
Évangéline
Évangéline
Déconnecté
Inscrit depuis le :
19/06/2020
Posté le 10/02/2022 à 14:05:09. Dernière édition le 10/02/2022 à 14:05:35 

Dans le coffeShop, une oreille attentive aurait pu entendre les réponses de l'intendante :

Nous rendre notre Coffe ? # Tourne la tête autour d'elle et ne remarque ni fortification ni changement de propri étaire#

Je ne vois pas comment accéder à ce premier point. Aucuns titre de propriété  n'a été transféré , point de réclamation à ce sujet , non je juge ce premier point irrecevable !

Pour le second... hum ... ha ! Hummm . A affiner Mr le Capitaine ! Il aura tout autant de travail avec moi ! Je gage que nous devrions nous entendre  sur la notion de priorité !

Pour ce qui du reste ... hummm , vous savez pertinemment que je ne puis intelligemment l'accepter cependant j'ai une contre proposition à vous  faire !

Si vous pensez juger la qualité d'une armée par un assaut et non une défense de possession alors soit !

Je vous propose d'inverser le scénario et telle une partie de poker augmenter la donne !

Donnez nous un lieu, une carte pour trouver votre repaire, la date d'un affrontement et voyons de ce fait ce que la providence admet !

Je ne parle pas de votre tigresse, je ne voudrais pas faire d'amalgame !

Si nous parvenons à vous défaire , j'obtiendrais alors mon droit de visite par la force des choses et nous obtiendrons de vous une compensation  à ce déplacement ( disons quelques coffres). la légende racontera quant à elle pour nous la grandeur de  l'armé oranje !

"Si nous n'y parvenons pas cependant alors j'en accepterais l'entière responsabilité !

Bien sur pour ne pas vous privé de vos troupes nous libérerions nous deux otages disons contre une petite caution !

Qu'en dites vous ?




Don Alejo Onza de Llama Duende y Seda
Don Alejo Onza de Llama Duende y Seda
Déconnecté
Inscrit depuis le :
20/11/2005
Posté le 16/02/2022 à 23:17:34 

Le résultat de ces longues négociations fut de courte durée. Une lettre marquée du sceau de la Chimère est portée à l'intendante.

"Intendante Evangeline,

Par l'agression injustifiée de notre matelot Cole, ce jour, par un hollandais, vous mettez fin à notre engagement mutuel à la neutralité.
Nous dégageons ainsi notre cambusier de votre service et notre équipage de toute retenue envers votre nation.

Pour la Confrérie,
Capitaine Don Alejo Onza de Llama Duende y Seda."
Paulus van Tard
Paulus van Tard
Déconnecté
Inscrit depuis le :
28/12/2021
Posté le 16/02/2022 à 23:22:19 

Pff.

Des rats j'en ai vidé la cave du gouverneur et trois fois qu'une, faut être une sacré chochotte pour pleurnicher parce que m'sieur Eddy à marché sur l'tien. J't'en trouve un autre si c'est qu'ça hein.
Calica
Calica
Déconnecté
Inscrit depuis le :
18/08/2020
Posté le 17/02/2022 à 00:09:20 

Oh misère, ils sont vraiment à appeler leurs rats de fond de cale des matelots.

Calica explose de rire.

Bon sang, ils touchent vraiment le fond.
Ou alors depuis tout ce temps on nous a menti et en fait c'est une troupe de saltimbanques. J'imagine Alejo jongler avec les boulettes de caca de son matelot favoris.
Paulus van Tard
Paulus van Tard
Déconnecté
Inscrit depuis le :
28/12/2021
Posté le 17/02/2022 à 10:52:10 

Hinhinhin !

Eh moi j'ai des poux j'me proclame pas capitaine !!
Évangéline
Évangéline
Déconnecté
Inscrit depuis le :
19/06/2020
Posté le 17/02/2022 à 12:35:54 

Mr Alejo ,

N'allons pas trop vite en besogne je vous prie !

Un accord si durement gagné ! 

Bien que je puis me résoudre à admettre qu'il vous en coute!

Nous sommes ici entre personne de bonne intelligence et il serait dommageable pour tout le monde de rompre quoique ce soit après une vulgaire escarmouche !

Je reste persuadée que Mr Eddy, aventurier reconnu, a tout bonnement et certainement eu énormément de difficultés à prendre connaissance du dit accord.

J'imagine qu'au fin fond d'une caverne, les messagers tardent ou abandonnent tout bonnement à remettre leurs missives si les routes sont mauvaises, incertaines ou mal sécurisé !

J'imagine très facilement Mr Eddy tomber nez à nez avec Mr Cole et, sans avoir la connaissance de cette trêve et craignant pour sa vie, aura tiré plus par crainte et réflexe que tout autre chose.

Laissons une marche d'erreur à ce jeune accord Mr Alejo ?

Je prend pour moi ce premier incident et mettrais tout en œuvre pour qu'il n'y en ai d'autres. 
Don Alejo Onza de Llama Duende y Seda
Don Alejo Onza de Llama Duende y Seda
Déconnecté
Inscrit depuis le :
20/11/2005
Posté le 17/02/2022 à 20:19:08 

Chère Evangéline, si c'est tout à votre honneur de "prendre sur vous", ferez-vous de même avec votre général qui a tenté - sans aucun talent - de me localiser aujourd'hui ? Sa rancune et sa jalousie à mon égard étant publiques, ce n'était certainement pas de manière neutre...
Allons, vous avez obtenu cette neutralité sur la base d'une prise d'otages ; nous n'avons donc aucune raison de nous montrer conciliants face aux erreurs des vôtres. À croire que tous ne partageaient pas vos envies de paix.
Nadia Thorpe
Nadia Thorpe
Connecté
Inscrit depuis le :
25/04/2020
Posté le 17/02/2022 à 20:45:30 

Dans la confusion je n'ai pas tout suivi mais je me pose une question : la vente d'alcool est-elle toujours prohibée à Ulüngen, et cet interdit s'applique-t-il aux commerçantes étrangères ?

Et aussi si le coffee shop doit brûler, un artiste pourrait-il produire une peinture pour les malheureux Anglais qui ne voient jamais la fumée ?
-1- 2  

Le forum > Ulüngen > Open Black Coffee


Si vous souhaitez répondre à ce sujet, merci de vous connecter.
Marquer tout le forum comme lu
© 2004 - 2022 pirates-caraibes.com - Tous droits réservés