Faux Rhum Le Faux Rhum Faux Rhum  

Le forum > Bar de la plage > Le bar de la plage
Le bar de la plage
Précédente     
Auteur Message
Red Frag
Red Frag
Déconnecté
Inscrit depuis le :
21/04/2014
Posté le 04/09/2019 à 21:14:45 

rentre dans Jax alors qu'il sort de l'établissement

Mais? Que faites-vous là mon bon bougre, je croyais que vous prépariez une expédition dans les entrailles du volcan. J'ai vraiment promis à mon Cuyer qu'il aurait son chien... Évidemment je laisse les autres assurer l'essentiel du travail, mais c'est l'intention qui compte... Enfin venez je vous paie ma tournée... Je viens de gagner deux barils de rhum...
Jax Chiryacht
Jax Chiryacht
Déconnecté
Inscrit depuis le :
03/03/2019
Posté le 04/09/2019 à 22:17:34 

Ah Red!
Une presque heureuse rencontre assurément !
Ne t'en fais pas Cuyer et Carmilla vont très bien. Je les retrouvé bientôt ils ne sont pas si loin. Et si tu paies ton verre...
Heureux de voir que contrairement à quelques "libres marins" ton bandeau ne t'as pas ôté tout savoir vivre... Moi qui pensait qu'un homme sans bandeau était un rebelle libre et fier voilà que je m'en vais préparer du sirop pour leur gorge.
J'y mettrais du rhum de confrérie promis ! Ahah!
Red Frag
Red Frag
Déconnecté
Inscrit depuis le :
21/04/2014
Posté le 04/09/2019 à 22:35:29 

murmure tout en déballant un tonnelet

C'est surtout au contact de Max et du Voyageur que j'ai acquis ce savoir vivre citoyen. Par contre, j'ai un peu perdu en détermination...  Excuse-moi mais depuis quand on se tutoie? Peu importe, j'en viens directement à l'essentiel... Certains bruit ci-et-là diraient que ma femme serait enceinte...

murmure encore plus bas

Ce qui est un peu bizarre parce qu'il me semble pas que... Enfin tu n'aurais pas vu quelque chose de suspect dans son comportement, ou ses fréquentations? N'oublies pas que tu avais promis de veiller sur elle tout comme tu as veillé sur moi quand la foule s'est prise d'un mouvement d'émeute au mariage. Je te dois une fière chandelle...
Jax Chiryacht
Jax Chiryacht
Déconnecté
Inscrit depuis le :
03/03/2019
Posté le 05/09/2019 à 10:23:52 

*se reprend* 
Je tutoie toujours celui qui m'offre à boire, mais ça peut changer. 
Votre femme présente les symptômes de l'enfantement. Elle même prétend que non mais plusieurs signes ne trompent pas, si j'en crois mon Précis très Imprécis de Médecine de comptoir: un livre qu'il est bien pour les médecins, et quelques autres extraits avec lesquels j'apprends. Peut-être est ce nerveux ou gazeux, mais il y a quelque chose qui la fatigue. 
Elle dort toute la journée, quand elle se réveille elle mange comme deux. Elle se refuse tout alcool. Son pas est lourd et elle ne voyage jamais loin désormais. Elle a des sautes d'humeur et parfois dès le matin, il faut lui prodiguer soin et attention avant même qu'elle ne bouge, comme si la moindre idée de mouvement la rendait vaseuse.

Je ne sais pas trop comment s'attrape cette maladie sexuellement transmissible qu'est tomber enceinte, mais je crains que cela ne se propage désormais autour d'elle. Imaginez le malheur d'une épidémie. Les famines de fraises. Les pénuries de chocolat. Les files d'attente démesurées aux sanitaires. Devoir céder votre place sans cesse dans la chariote. Ce genre de choses. J'en frémirais. 

Quant au reste je ne vois pas ce que vous voulez dire. Vous restez un traître à ceux qui vous ont invité et si nous n'étions ici, j'en dirais encore des belles sur le savoir vivre pirate. Mais pour tout dire, je le retrouve déjà un peu dans l'atmosphère du coin, aussi chaleureux qu'un cimetière un soir de vent. 
Red Frag
Red Frag
Déconnecté
Inscrit depuis le :
21/04/2014
Posté le 05/09/2019 à 23:22:04 

Ha! Et bien sachez ceci: votre poésie bien morne ne suffit pas à relever ces nouvelles bien tristes.

repose son verre et sort en laissant la porte ouverte
Jax Chiryacht
Jax Chiryacht
Déconnecté
Inscrit depuis le :
03/03/2019
Posté le 06/09/2019 à 15:45:46 

*regarde un instant sans comprendre puis se parle à lui-même*
"Tiens l'aurais-je vexé... faudrait que je fasse gaffe, ça reste l'un des pirates les plus intéressants à suivre... Pas mauvais le godet en tout cas..."

*Termine son verre, agite vaguement la main devant les présents toujours muets puis s'en va à son tour, toujours sans nouvelles de ce qu'il était venu chercher.*
Le Boucanier
Le Boucanier
Déconnecté
Inscrit depuis le :
28/01/2006
Posté le 19/04/2020 à 00:15:01 

La rumeur de son retour commençait à se répandre, pourquoi revenait il? De vieux bateaux bien connu il y a 10 ans ont été vus au large, y a t'il d'autres débarquements secrets sur l'île? Une rencontre des maîtres de...l'opu..l'organisation secrète? Les prochaines semaines vont certainement apporter quelques réponses...
Rodrigoule sanglante
Rodrigoule sanglante
Déconnecté
 
Inscrit depuis le :
28/06/2007
Posté le 19/04/2020 à 12:53:55 

*La rumeur circulait que Rodrigo était de retour. Le départ fut aussi soudain que son come back sur Liberty. Il aurait picolé comme un sac, hurler quelque chose comme "pura vida" à tout va, puis tenté de retrouver sa famille. Rapidement il aurait appris la nouvelle qui déferlait sur Liberty: une invasion, une pandémie, des zombies, mais surtout les siens en danger. Il se serait rendu rapidement dans l'antre du diable.*
Turb Van Solo
Turb Van Solo
Déconnecté
Inscrit depuis le :
09/08/2008
Posté le 17/07/2020 à 19:41:51. Dernière édition le 17/07/2020 à 23:55:52 

Jacquot, la même chose !!
Mais avec moins de mirabelle et plus de rhum s'te plaît, les jus de fruits ça m'fout la courante. 

D'ailleurs chais pas ce qui m'arrive en ce moment mais j'ai souvent mal à la casquette le matin... tu crois qu'y a un truc dans la bouffe d'Edwin ? J'ose pas trop lui en parler...

*Se fait servir et oublie instantanément qu'il venait de poser une question.*

Y a quand même des choses qui tournent pas rond sur cette île,  on y voit de drôles de trucs... et j'parle pas des plumes à Choco ! Tous ses tremblements de terres, ces créatures... des fois j'me demande si on est vraiment tous en vie ici !

Les corsaires sont bizarres, on dirait les morpions de Gemini qui s'accrochent chacun à leur 4 couilles respectives... l'a pas quatre couilles l'Gemini ?! Ha ! M'étonne pas ! Bref... sont bizarres les mor... les corsaires...

Et les pirates ! Sérieusement Jacquot ; les pirates ! Il leur arrive quoi à ces bons à rien ?! Quand j'ai débarqué sur Liberty ils terrorisaient l'île, on se chiait dessus quand on en voyait un au détour d'un palmier ! Ils faisaient trembler les gouvernements et Montalves dépensait des ponts d'or pour s'en protéger...
C'était des raclures de la pire espèce, des escrocs, des menteurs, des rebus... mais quelque part ils étaient un mal nécessaire, ils apportaient un certain équilibre... et un vrai challenge ! Quelle joie quand il en tombait un sous ma lame, chaque combat était un vrai défi et chaque victoire un triomphe ! Me rappelle leur avoir joué plus d'un mauvais tour... et réciproquement ha ha !
Maintenant la menace pirate semble s'effacer, comme un fantôme s'apprêtant à traverser un mur de cave... Ils ne sont plus qu'une poignée et leur équipement est ravagé par le sel... Pas que j'les plaindrais ces vautours, mais presque !

Ceci-dit, il n'ont pas complètement perdu de leur superbe, il leur reste quelques bouteilles de derrière les fagots si j'puis dire... tiens en parlant de ça Jacquot : la même chose !

Je disais quoi déjà ? Ha oui, les fameuses techniques pirates ! Paraît même qu'y seraient capables de se lever le matin sans avoir mal à la casquette, t'y crois à ça ? J'dois dire, ça m'épate. 

Dis l'Jacquot, tu crois qu'j'pourrais l'apprendre c'te technique ? Tu l'as déjà vue toi ?
Turb Van Solo
Turb Van Solo
Déconnecté
Inscrit depuis le :
09/08/2008
Posté le 25/07/2020 à 12:42:42 

Quoi ?!
C'est leurs gonzesses qui maîtrisent cette technique ! T'es sûr mon Jacquot ?
L'crochet m'en tombe ! J'voyais plutôt un d'leurs soiffards ou bien l'Gemini avec sa double grosse tête, hu hu !
D'un autre coté c'est vrai qu'la Faye et la Madre elles sont plutôt douées pour soulager les p'tits bobos... ben c'est logique en fait...
Bordel ça m'donne soif tes révélations, sers-m'en une bonne le Jacquot ! Que j'trouve l'inspiration pour écrire à ces dames...
Red Frag
Red Frag
Déconnecté
Inscrit depuis le :
21/04/2014
Posté le 30/07/2020 à 00:21:18 

Ayant entendu la discussion, un individu capuchonné s'approche


Es-tu sur de vouloir percer ce secret, étranger?

On raconte qu'il faudrait boire une gorgée d'eau après chaque gorgée d'alcool, et puis si au matin la douleur persiste, réattaquer avec un grand cru et faire un peu d'exercice.
Turb Van Solo
Turb Van Solo
Déconnecté
Inscrit depuis le :
09/08/2008
Posté le 30/07/2020 à 00:30:32 

Hum ??
T'es qui toi pour dire de telles hérésies ?
Boire une gorgée d'eau après chaque gorgée d'alcool ?!
Je ne peux y croire. Ce serait comme imaginer un prêtre se tapant un enfant de choeur entre chaque messe... impossible !
Ou demander à Gemini d'organiser des concours d'écriture, mouhahaha, oui non là je vais trop loin je sais !

Nan par contre le coup du grand cru avant l'exercice là tu m'intéresses ! C'est quoi tes sources ?
Red Frag
Red Frag
Déconnecté
Inscrit depuis le :
21/04/2014
Posté le 30/07/2020 à 21:54:19 

Une hérésie comme Oulipo qui croit la Terre est ronde?

Humm des méthodes arrachées aux sauvages locaux, à ce qu'il parait, ils peuvent même étancher leur soif en mettant un galet sous la langue... ça fait parti d'un tout, c'est à force de trop vouloir boire que tu n'as plus soif.

et là Jacquot ajoute

Apprend à respecter le tonneau, et le tonneau te respectera
Turb Van Solo
Turb Van Solo
Déconnecté
Inscrit depuis le :
09/08/2008
Posté le 31/07/2020 à 16:39:18 

*Écoute l'individu, perplexe et dubitatif*

"C'est à force de trop vouloir boire que tu n'as plus soif" ? Hum... Ben... moi j'ai toujours soif alors ça voudrait dire que je ne veux pas assez boire ? Hum... Ce serait tout de même éton... *Interrompu par Jacquot*

Bien dit l'Jacquot !!
Ouvre donc un nouveau tonneau qu'on lui montre un peu tout notre respect, ha ha !

Un galet sous la langue... nom d'un fût vermoulu... et pourquoi pas du sable dans la bouche tant qu'on y  est !
Judge James
Judge James
Connecté
Inscrit depuis le :
15/01/2015
Posté le 09/08/2020 à 05:12:32 

Après de longues journées à se prélasser sur les pilotis du repaire, les pieds nus et le sabre rangé, James vient enfin pousser les portes de son second bar favori.

Jacquot, je vais faire dans la simplicité, je vais prendre un verre par journée de repos que j'ai pu prendre. Et av... un verre de quoi ? Ah mais un verre de TOUT ! Regarde donc mon poignet ? Tu vois la marque rouge ? Ça, c'est... ah non, c'est un moustique, il y en a plein dans cette maudite jungle. Mais ÇA ? L'haleine toute sèche et les lèvres grises ? Le scorbut, my man. Me faut des fruits, en vitesse. De la crevette ! Parfait ! Et on y rajoute un cocktai, bien fruité aussi. Aaaah et il me faut de la mirabelle. Dix jours de sevrage, ça vaut bien le double à décuver. J'ai un procès à rédiger tu sais. Oh oui, le résumé de cette sale affaire. Avec l'ancien intendant... et c'est moi qui le remplace. A la potence ? Hell no ! A l'intendance ! Et il faudra s'occuper de rendre justice en bonne et due forme, sans pour autant le faire danser au bout d'un noeud enfin... Eh oui, my man, en 1720 c'est plus pareil ! On envoyait un lunatique planter un couteau quand on le voulait mort, maintenant...
Jacquot j'éspérais que tu me servirais pendant que je parle. Raconter sa vie, ça donne grand soif.

Descendant un par un, sans sourciller, les verres sur le comptoir, il enchaîna, sa voix devenant de plus en plus hachée.

Et je comptais passer un moment dans la jungle. L'odeur de boucane... on peut pas s'en lasser, vraiment. Et puis, le calme ! Oh Lord almighty le calme. Pas un coup de feu, pas un râleur en vue... sauf quand un forcené de... euh... sudiste, s'est ramené et a ruiné ma sieste. Sans fioritures hein ! Un coup dans l'nez, un dans l'plexus, et bam. Tout ça pour me rejoindre c'matin, sans grand'surprise. Vraiment pas un pour 'ttraper l'autre, quand sont pas occuper à jouer l'grandes victimes c'qu'on leur met la misère... ils ont fait QUOI ? Une CROIX ? C'est qu'ils savent s'reposer les malins ! Ha eeeeh...
Jacquot, j'vais m'faire une petite sieste sur... oui oui sur le tabouret. C'est bon ? C'est bon. Oui j'voudrais bien quelques gourdasses en plus à la limite, mets moi ça pour demain, je... aaaah.


Effie
Effie
Déconnecté
Inscrit depuis le :
27/08/2020
Posté le 14/10/2020 à 11:41:53. Dernière édition le 14/10/2020 à 11:42:29 

Gem se reposait après ses dernières bêtises -c'est à dire, charger les assaillants d'OLK bille en tête.

Elle s'était bien amusée en l'accompagnant, braillant de toute la force de ses poumons, jetant des cailloux et essayant sans trop de succès de taillader les jarrets des anglais, pendant que son grand compagnon faisait le travail. Elle avait moins rigolé quand il s'était écroulé, abattu d'un coup de sabre par un genre de sale mioche collé à l'autre qui puait l'alcool.

Elle restait planquée sous le lit de Gemini, sifflant parfois entre ses dents ô combien elle était forte, et dangereuse, et qu'ils perdaient rien pour attendre, oh oui. A ce stade, elle était devenue un secret de polichinelle : la plupart des matelots qui savaient qu'elle était là préféraient l'ignorer, d'abord attendris par la fille atypique, puis horrifiés en réalisant que c'était une infecte petite peste vénale et vulgaire.

Une pensée la frappa soudain : elle n'avait pas pu contempler les sacrés roploplos de Belle-Faye depuis… pfiou, depuis des plombes. Elle était en manque (bien que toujours un peu jalouse)… Elle sortit de sa cachette et se mit à secouer le pauvre pirate comateux, enfonçant ses griffes dans son bras et piaillant à ses oreilles.

Qu'était-il arrivé à sa bonasse préférée ?!
Faye
Faye
Déconnecté
Inscrit depuis le :
11/09/2017
Posté le 15/10/2020 à 07:07:57 

Ça avait été une surprise, en sortant de sa méditation, de trouver autant d'anglais à Taopucco. Pas de quoi inquiéter immédiatement la galloise, même en constatant qu'il s'agissait d'une partie de l'armée. Elle préféra discuter, boire un thé et se restaurer avec ceux qui étaient le plus proche d'elle, a savoir Johnny Carter et l'amiral James. C'était presque comme si elle les avait retrouvé par hasard dans un pub.

Sauf la corde qui liait ses mains. Pas trop serrée, Johnny avait été prévenant, mais suffisamment pour qu'elle ne puisse s'en défaire facilement. 

Tout en discutant, la galloise scrutait les environs. Pas d'autres pirates en vue. Pas de loup non plus, il s'était bien caché. Et toujours plus d'anglais qui arrivaient.

La soirée se passa paisiblement, malgré tout, et la courtisane sombra dans le sommeil sans soucis, pas vraiment sur ses gardes. Mais toujours pas fixée sur ce que voulais les anglais.
Faye
Faye
Déconnecté
Inscrit depuis le :
11/09/2017
Posté le 18/10/2020 à 18:42:52. Dernière édition le 18/10/2020 à 19:20:45 

Le lendemain, c'était plutôt tranquille dans la journée. La galloise discutait paisiblement avec ses geôliers, parlant parfois à voix basse avec Dulcina (peut-être un peu moins paisiblement tandis que la générale anglaise s'entêtait à ne vouloir que sa vision des choses, mais la courtisane y était habituée), prenant le thé (et ayant renversé par mégarde le chaudron d'eau au matin). Si ce n'était pour les liens qui entravaient ses mains, elle aurait presque pu penser à une journée tranquille avec des amis.

Le soir, ceci dit, les choses se gâtèrent.

Déjà, ils voulaient prendre une mèche de ses cheveux pour prévenir les pirates que Faye était bien détenue par les anglais. Sauf qu'à voir le nombre d'anglais présents, et les armes sorties, la brunette n'était pas chaude pour jouer l'appât. En plus, elle aimait bien ses cheveux tels qu'ils étaient. Et même la main attentionnée de James ne lui paraissait pas attrayante pour le coup. Elle était même prête à se défendre becs et ongles, refusant de voir ses frères et soeurs se jeter dans ce qui lui paraissait un piège. Un guet-appens, comme le confirma Dulcina.

Alors, oui, elle en convenait, elle était détenue dans des conditions honorables. Elle avait à boire, à manger, des personnes avec qui discuter. Mais la fin, en soi, ne lui plaisait pas tellement. La jugeait-on trop simplette pour rapporter un message à ses compagnons ? Dulcina lui a dit qu'elle était la plus raisonnable du lot, ce qui les avait poussé à la retenir prisonnière. Alors pourquoi ne pas utiliser cette capacité pour la laisser amener ses frères et soeurs à un rendez-vous diplomatique sans effusion de sang ? Tout ceci n'avait pas de sens, pour elle.

Quand Renat arriva, les choses semblèrent d'ailleurs s'accélérer. Incapable de voir son frère -son ami de longue date-, elle ne pouvait que saisir une partie de la conversation. Et son sang ne fit qu'un tour, alors que Dulcina lança tout haut : " Nous commencions à croire que vous n'accordiez pas d'importance à Faye, et nous apprêtions à lui rendre son bandeau anglais.  La pauvre est tellement chagrinée..."

Pour qui se prenait-elle ? Comment osait-elle parler ainsi de son ressenti, de mentir ainsi ? La relation, déjà tendue depuis le début de cette captivité impromptue, entre Dulcina et Faye venait de se briser irrémédiablement. Plus que le déni, que la volonté de n'avoir jamais tort, ce mensonge achevait tout ce qui aurait pu rester de l'affection de la galloise pour l'irlandaise.

Et les choses allèrent de mal en pis. D'autres pirates arrivèrent, cherchant à venir jusqu'à elle, et se prirent les ripostes anglaises. Faye commença à se débattre, à chercher à les rejoindre. Anne et Gemini sont ceux qui s'approchèrent le plus, mais eux aussi tombèrent finalement.

C'en était trop, pour la brunette. Elle n'allait plus rester et jouer la prisonnière docile un instant de plus. Elle reprit donc ses efforts pour tenter de forcer le passage, s'excusant malgré tout auprès de James, de Snake et de Johnny. Elle ne cherchait pas à leur faire de mal, juste à les endormir. Elle se blessa malencontreusement dans ses efforts, mais ne perdit pas espoir. Son sang bouillait, ses pensées n'étaient guère raisonnables, et sa magie s'agitait, échappant parfois à son contrôle.

Jusqu'à ce qu'elle réussisse, à bout de force, à se volatiliser, tout simplement. A revenir là où elle se sentait en sécurité, auprès de ses frères et soeurs, au Repaire. C'est là qu'elle s'y endormit, lorsque l'adrénaline s'estompa, lorsque la fureur se calma. Elle était chez elle, avec sa famille.

Mais tout n'était pas encore terminé...
Cole le Raventurier
Cole le Raventurier
Déconnecté
Inscrit depuis le :
04/05/2020
Posté le 18/10/2020 à 19:15:58. Dernière édition le 18/10/2020 à 19:19:13 

C'est affreux ce qui vous ai arrivé-arrivé Madame Faye ! Cette Madame Dudu est comme je le soupçonnais quelqu'un de tres fourbe !  Oh la la ma pauvre Madame Faye ! 

*Le rat va se placer entre ses deux doudounes* 


"Rien-rien de mieux que les bonnes vielles habitudes et tout rentre-rentre dans l'ordre !"
Le Corbeau
Le Corbeau
Connecté
Inscrit depuis le :
07/02/2015
Posté le 19/10/2020 à 02:06:50. Dernière édition le 19/10/2020 à 02:12:19 

Le jeune homme connaissait le projet de sa nouvelle nation, il fallait capturer un pirate pour pouvoir, en échange de sa libération, forcer la chimère à ne plus attaquer les possessions anglaises. Voyant ici un moyen de faire d'une pierre deux coups, savoir, se bastonner avec Gemini et gagner encore un peu la confiance des anglais, il n'hésita pas.

Aussi, pensant que Madre Anne serait gentiment ligotée à un piquet, pourquoi pas pendue par les pieds, pour donner à tout cela un air théâtral, il avança vers le village. Quelle ne fut pas sa surprise quand il comprit que la prisonnière, n'était autre que sa chère fiancée. Il allait falloir la jouer fine pour ne perdre ni la confiance de ses compatriotes, ni les égards de Faye.

Quelques pirates vinrent, d'abord le petit nouveau El Renat, puis Gemini, puis Anne Providence, sa propre filleule. Comme ils lui avaient manqué... Sous les yeux de tous, il eut à se battre. Il était hors de question de finir aux ours, ou même pire au bout d'une corde. Certes, mourir autrement que pendu serait une réelle honte pour lui, mais pas tout de suite. Il allait devoir se battre devant Faye, avec ses frères et sœurs, elle le prendrait assurément mal.

Les fleurs servent à ça, elle finira bien par me pardonner, se dit-il en affrontant ses anciens camarades.

Serrant les poings et détournant le regard en entendant Faye crier, il ne laissa rien paraître. Pourtant, il se dit sur l'instant que si sa chère Faye était blessée il interviendrait, qu'il irait au bout de son choix, qu'il couperai la main de celui qui ose la lever sur le visage de son aimée. Le sort en décida autrement, il fut même heureux de se faire assommer par Anne Providence alors qu'il regardait ailleurs.

Au moins, on ne pourra pas dire que j'ai rien fait. Tant Faye que les anglais.

Il est tellement plus simple de fuir plutôt que d'assumer quoi que ce soit.
Madre Anna
Madre Anna
Déconnecté
Inscrit depuis le :
09/12/2005
Posté le 22/10/2020 à 16:13:21 

Madre Anna regardait alternativement les dernières annonces de Ludivine et de Ten, l’air songeur: « Capitaine ? Mes Frères, Anne? Il doit bien y avoir un moyen de cumuler les deux, non? »
Euphemia
Euphemia
Déconnecté
Inscrit depuis le :
29/02/2012
Posté le 16/02/2021 à 17:25:41. Dernière édition le 16/02/2021 à 17:26:46 

Son aventure dans les rêves, et les découvertes qu'elle y avait faites, la hantaient. Elle se sentait épuisée… La course n'avait pas dû aider, maintenant qu'elle y pensait.

- Ulu - tripot en un jour, qui dit mieux ?! s'était-elle exclamée en poussant la porte de chez Jacquot, à bout de souffle.

C'était par pure bravade plus qu'autre chose, car en vérité elle n'avait plus le cœur à grand-chose, même pas à se vanter de manière convaincante. Elle échangea quelques mots avec les gens présents, et lorsque Cendre fit son entrée et s'écroula dans un coin, couverte de bleus, de bosses et d'éraflures, elle ne résista pas longtemps. Motivée par la quantité déraisonnable de bière qu'elle avait ingurgitée, elle s'effondra mollement sur sa jeune amie qui devint très vite l'oreiller le plus moelleux du monde.

Précédente     

Le forum > Bar de la plage > Le bar de la plage


Si vous souhaitez répondre à ce sujet, merci de vous connecter.
Marquer tout le forum comme lu
© 2004 - 2021 pirates-caraibes.com - Tous droits réservés