Les Guildes


Plus de détails dans le Glossaire
Français
Français
Espagnol
Espagnol
Hollandais
Hollandais
Anglais
Anglais
Internationale
Internationale

Ligue des Goudas Désinvoltes
LGD


Force et Honneur !

Le dévouement patriotique et la fidélité guident la Ligue des Goudas Désinvoltes vers la Gloire de la Hollande. Nule trahison ne sera admise, nul flegme ne sera toléré.
Vous êtes hargneux et désireux de servir votre patrie, rejoignez-nous !
Son engagement n'est que purement paramilitaire. La LGD n'est pas un parti et ne sera en aucune circonstance la main directrice ou exécutive de la colonie d'Ulüngen. Elle servira le Gouvernement de la Province Néerlandaise de Liberty sans autre forme de décision politique interne.

L'inscription passe dorénavant par une période d'essai pendant laquelle les postulants devront montrer ce qu'ils ont dans le ventre. Au bout de cette période il seront ou non acceptés comme membres de la guilde.

Posez vos questions en nous rencontrant dans notre taverne attitrée dont l'adresse suit :
http://forum-lgd.realbb.net/







/!\ LES POSTULATS SONT OUVERT /!\








Maîtres de Guilde : ClemClem Armored Angel



Tableau de chasse :
- 10/02 1707 : Prise de la Madone
- 16/05 1707 : Pillage de New Kingston
- 12/1707 - 01/1708 : Occupation de la Corniche
- 26/06 1708 : Pillage de New Kingston
- 21/09 1708 : Pillage de New Kingston
- Et bien d'autres...


"N'ayons l'air de rien !"

Postuler pour être membre de cette guilde


Les Oiseaux de Passages
Band of Gypsys



Une guilde de Gitans...
De manouches couverts de tatouages, champions de boxe à mains nues, bien plus résistants que des clous de cercueil...
De diseurs de bonne aventure et de mauvaise fortune...
qui lisent ton funeste avenir dans les cartes,
t'allègent de ton or...
et qui t'ensorcellent avant de t'envoyer manger tes morts...

De bohémiens qui chantent au crépuscule, dans le crépitement des flammes, des mélodies d'un autre monde...



"Ô vie heureuse des bourgeois ! Qu'avril bourgeonne
Ou que décembre gèle, ils sont fiers et contents.
Ce pigeon est aimé trois jours par sa pigeonne ;
Ça lui suffit, il sait que l'amour n'a qu'un temps.

Ce dindon a toujours béni sa destinée.
Et quand vient le moment de mourir il faut voir
Cette jeune oie en pleurs : " C'est là que je suis née ;
Je meurs près de ma mère et j'ai fait mon devoir. "

Elle a fait son devoir ! C'est à dire que oncque 
Elle n'eut de souhait impossible, elle n'eut
Aucun rêve de lune, aucun désir de jonque
L'emportant sans rameurs sur un fleuve inconnu.

Et tous sont ainsi faits ! Vivre la même vie
Toujours pour ces gens-là cela n'est point hideux
Ce canard n'a qu'un bec, et n'eut jamais envie
Ou de n'en plus avoir ou bien d'en avoir deux.

Ils n'ont aucun besoin de baiser sur les lèvres,
Et, loin des songes vains, loin des soucis cuisants,
Possèdent pour tout cœur un viscère sans fièvres,
Un coucou régulier et garanti dix ans !

Oh ! les gens bienheureux !... Tout à coup, dans l'espace,
Si haut qu'il semble aller lentement, un grand vol
En forme de triangle arrive, plane et passe.
Où vont-ils ? Qui sont-ils ? Comme ils sont loin du sol !

Regardez-les passer ! Eux, ce sont les sauvages.
Ils vont où leur désir le veut, par-dessus monts,
Et bois, et mers, et vents, et loin des esclavages.
L'air qu'ils boivent ferait éclater vos poumons.

Regardez-les ! Avant d'atteindre sa chimère,
Plus d'un, l'aile rompue et du sang plein les yeux,
Mourra. Ces pauvres gens ont aussi femme et mère,
Et savent les aimer aussi bien que vous, mieux.

Pour choyer cette femme et nourrir cette mère,
Ils pouvaient devenir volaille comme vous.
Mais ils sont avant tout les fils de la chimère,
Des assoiffés d'azur, des poètes, des fous.

Regardez-les, vieux coq, jeune oie édifiante !
Rien de vous ne pourra monter aussi haut qu'eux.
Et le peu qui viendra d'eux à vous, c'est leur fiente.
Les bourgeois sont troublés de voir passer les gueux."




Maitre de guilde : Louis-Ferdinand "Le Manouche"
Nombre de membres : 6

Postuler pour être membre de cette guilde


Foyer Payen des Patriotes Néerlandais
FOPAPANE


Groupe de Hollandais qui se serrent les coudes et accueillent indifféremment des patriotes expérimentés ou venant de débarquer sur l'île de Liberty.

Le maître mot est "camaraderie", le respect et l'entraîde sont de mise entre les membres de la guilde, la trahison peut être un motif d'expulsion.


Cependant, en-dehors de ces principes, les Fopapanes sont libres, en ce que leur destin leur appartient : briller à la Cour d'Ulüngen ou flamboyer au combat doit en faire partie mais ils peuvent aussi visiter les tréfonds moites et obscurs des donjons humides de cette île maudite.

Guilde créée le 14 août 1717 par Raymond.

[Le choix de l'épellation du mot païen vous intrigue ? Voir ici : https://www.pirates-caraibes.com/fr/index.php?u_i_page=5&idmsg=1283331]

Maitre de guilde : Raymond à la barre
Nombre de membres : 21

Postuler pour être membre de cette guilde

© 2004 - 2019 pirates-caraibes.com - Tous droits réservés